Tangara ceinturé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tangara ceinturé

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ramphocelus sanguinolentus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Thraupidae
Genre Ramphocelus

Nom binominal

Ramphocelus sanguinolentus
(Lesson, 1831)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC UICN 3.1 : Préoccupation mineure

Le Tangara ceinturé (Ramphocelus sanguinolentus) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Thraupidae.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure en moyenne 19 à 20 cm de long. Le plumage des adultes est noir avec un collier rouge couvrant la nuque, le cou et le ventre (remarquablement semblable au Cardinal à collier). Toutes les plumes de la base de la queue sont également rouges. Le bec est d'un bleu pâle frappant, les pattes sont bleu-gris. Chez les adultes, les iris sont pourpres, contrairement à ce qui est montré dans Howell et Webb. Les femelles sont en moyenne légèrement plus ternes que les mâles, mais elles sont parfois impossibles à distinguer d'eux. Les juvéniles sont semblables sauf que le sommet de la tête est rouge sombre, les zones noires sont teintées de brun et la poitrine est mouchetée de rouge et de noir. Ils ont aussi un bec de couleur plus terne.

Ses vocalisations sont aigües et sifflantes. Il a plusieurs appels, l'un rendu par ssii-p est émis aussi bien perché qu'en vol. Son chant est saccadé et se compose de deux à quatre trilles séparées par des pauses, teew tueee, chu-chee-wee-chu, teweee.

Le nid est une coupe réalisée avec des matériaux tels que mousses, radicelles et bandes de grandes feuilles comme celles de bananiers ou d'Heliconia et est placé à mi-hauteur dans un arbre en lisière de forêt. La femelle y pond généralement deux œufs bleu pâle avec des taches noirâtres.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve dans les montagnes du sud de Veracruz et du nord d'Oaxaca au Mexique en suivant le versant atlantique de l'Amérique centrale jusqu'aux hautes terres de l'ouest du Panama.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il habite la lisière des forêts vivaces humides et de seconde génération où on le voit souvent en couple à l'étage moyen ou supérieur de la végétation.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il en existe 2 sous-espèces :

  • Ramphocelus sanguinolentus apricus (Bangs) 1908
  • Ramphocelus sanguinolentus sanguinolentus (Lesson) 1831

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :