Pluvier de Leschenault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gravelot de Leschenault

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Charadrius leschenaultii

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Charadriidae
Genre Charadrius

Nom binominal

Charadrius leschenaultii
Lesson, 1826

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Œuf de Gravelot de Leschenault - Muséum de Toulouse

Le Pluvier de Leschenault ou Gravelot de Leschenault (Charadrius leschenaultii) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Charadriidae. Ses noms scientifique et veraculaire commémorent le naturaliste français Jean Baptiste Louis Claude Leschenault de la Tour (1773-1826).

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure 22 à 25 cm. Il s'agit d'un limicole trapu aux pattes et au bec relativement longs pour un gravelot.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se reproduit dans les zones désertiques et semi-désertiques jusqu'à 3 000 m d'altitude (généralement moins haut que le Gravelot mongol du groupe mongolus), le plus souvent au voisinage de l'eau cependant.

En période internuptiale, il fréquente essentiellement les régions littorales, en particulier les plages et les estuaires.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le Pluvier de Leschenault nidifie dans les zones semi-désertiques de Turquie et d'Asie centrale. Il hiverne dans l'est de l'Afrique, le sud de l'Asie et en Australasie. On le rencontre parfois en Europe de l'Ouest et il a même été signalé en Grande-Bretagne.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Pour se nourrir, le Gravelot de Leschenault sonde parfois les sédiments avec son bec. Il consomme des insectes, des crustacés et de vers de terre.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe 3 sous-espèces :

  • Charadrius leschenaultii columbinus Wagler, 1829 ;
  • Charadrius leschenaultii crassirostris (Severtzov, 1873) ;
  • Charadrius leschenaultii leschenaultii Lesson, 1826.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Taylor D. (2006) Guide des limicoles d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Delachaux & Niestlé, Paris, 224 p

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :