Corbicrave leucoptère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corcorax melanorhamphos

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Corbicrave leucoptère

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Corcoracidae

Genre

Corcorax
Lesson, 1831

Nom binominal

Corcorax melanorhamphos
(Vieillot, 1817)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Corbicrave leucoptère (Corcorax melanorhamphos, synonyme : Corcorax melanoramphos) est une espèce de passereaux de la famille des Corcoracidae originaire d'Australie. Il est le seul membre du genre Corcorax, et l'un des deux seuls membres survivants de la famille des Corcoracidae.

Le Corbicrave leucoptère est un exemple d'évolution convergente, car, bien que parent très éloigné des craves, il leur ressemble étroitement par sa forme et a d'ailleurs été nommé d'après eux. Il a aussi la particularité de construire son nid avec de la boue.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il est originaire de l'Est et du Sud et l'Australie.

Description[modifier | modifier le code]

Le Corbicrave leucoptère est facile à reconnaître, mais il est souvent confondu avec les « corbeaux » (voir Corbeau d'Australie et Petit Corbeau). Le Corbicrave leucoptère est un grand oiseau noir d'environ 45 cm de long seulement un peu plus petit que le Corbeau d'Australie ou un peu plus grand que la Pie australienne mais il a les yeux rouges et un bec plus fin, légèrement courbé, semblable à celui du crave européen. Ces yeux rouges deviennent enflés et brillants lorsque l'oiseau est excité. En vol, les taches blanches des ailes deviennent immédiatement évidentes, et expliquent la partie descriptive de leur nom d'espèce[1].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Le Corbicrave leucoptère a été décrit pour la première fois par Vieillot en 1817 sous le nom de Coracia melanoramphos[2]. Il a reçu d'autres noms comme Pyrrhocorax leucopterus par le zoologiste néerlandais Coenraad Jacob Temminck en 1820[3] et Corcorax australis par le naturaliste français René-Primevère Lesson en 1830[4]. Son nom actuel est dû à Gregory Mathews en 1912[5]. L'épithète spécifique de l'espèce est dérivé du grec ancien melano : « noir » et rhamphos : « bec »[6].

L'orthographe de son épithète spécifique est sujet à débats entre melanorhamphos et melanoramphos.

Il est placé dans la famille connue sous le nom de constructeurs de nid de boue ou Corcoracidae, appelé autrefois Grallinidae avant l'enlèvement du genre Grallina de la famille. Il est l'une des deux espèces, avec l'Apôtre gris (Struthidea cinerea), qui est diffèrent en apparence, mais a de nombreuses comportements similaires[7].

Il est seulement lié de loin au Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) et au Chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus), qui sont membres de la famille des Corvidae. Les similitudes dans le plumage sombre et le bec courbe sont seulement le résultat de l'évolution convergente.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wade P. (ed.), Every Australian Bird Illustrated, Rigby,‎ 1977, 287 p. (ISBN 0727000098)
  2. Vieillot, L.P. (1817). Nouveau Dictionnaire d'Histoire Naturelle applicquée aux Arts, principalement a l'Agriculture et a l'Économie rurale et domestique par une Société de Naturalistes et d'Agriculteurs. Paris: Déterville Vol. 11.
  3. Temminck, C.J. (1820). Manuel d'ornithologie; ou, Tableau systematique des oiseaux qui se trouvent en Europe, précède d'une analyse du système général d'ornithologie, et suivi d'une table alphabétique des espèces. Paris: Gabriel Dufour Vol. 1 2nd Edn
  4. Lesson, R.P. (1830). Traité d'Ornithologie, ou Tableau Méthodique des ordres, sous-ordres, familles, tribus, genres, sous-genres et races d'oiseaux. Paris: F.G. Levrault Vol. 5.
  5. Mathews, G.M. (1912). A Reference-List to the Birds of Australia. Novit. Zool. 18: 171-455 [446]
  6. Henry George Liddell et Robert Scott, A Greek-English Lexicon (Abridged Edition), United Kingdom, Oxford University Press,‎ 1980 (ISBN 0-19-910207-4)
  7. Christidis L, Boles WE, Systematics and Taxonomy of Australian Birds, Canberra, CSIRO Publishing,‎ 2008, 200 p. (ISBN 9780643065116)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :