René Hubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

René Hubert

Naissance 7 octobre 1895
Frauenfeld (suisse)
Décès juin 1976
Profession costumier

René Hubert, né le 7 octobre 1895 à Frauenfeld (Suisse) et mort en juin 1976, est un costumier de cinéma américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Hubert fait des études aux Beaux-arts de Paris avant de se retrouver à Hollywood en 1925, où il est imposé par Gloria Swanson à la Paramount pour créer, pour la première fois, les costumes du film Madame Sans-Gêne[1]. Il travaillera encore avec elle dans plusieurs films, Stage Struck, Indiscreet, Music in the Air. Dès 1927, il fait un passage à la MGM pour concevoir les costumes de Joan Crawford, Norma Shearer, Marion Davies entre autres… Dans les années trente, il retourne en Europe et travaille notamment sur les films de René Clair et pour la London Film Productions… En 1941, René Clair, alors exilé à Hollywood, le réclame pour La Belle ensorceleuse où il pare Marlène Dietrich de robes éblouissantes. La 20th Century Fox le sollicitera encore pendant plus de 20 ans et René Hubert habillera les plus grandes stars du studio spécialement dans des films d’époque. Gene Tierney dans Le ciel peut attendre et Le Château du Dragon, Jennifer Jones dans Le Chant de Bernadette, Joan Fontaine dans Jane Eyre, Betty Grable et tout particulièrement Linda Darnell dont il saura sublimer toute la beauté dans ces films les plus célèbres[1] comme Hangover Square, La Poursuite infernale ou encore Ambre.

Il sera nommé deux fois à l’Oscar de la meilleure création de costumes pour La Belle ensorceleuse et La Rancune.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paris-Hollywood, Les Français dans le cinéma américain – Dominique Lebrun – Hazan – 1987 (ISBN 2-85025-136-4),

Lien externe[modifier | modifier le code]