Le Voyage (film, 1959)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Voyage.

Le Voyage

Description de cette image, également commentée ci-après

Véhicule militaire soviétique datant
de l'insurrection hongroise de 1956

Titre original The Journey
Réalisation Anatole Litvak
Scénario George Tabori
Acteurs principaux
Sociétés de production Alby Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1959
Durée 127 min[1]

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Voyage (titre original : The Journey) est un film américain réalisé par Anatole Litvak, sorti en 1959.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Novembre 1956 en Hongrie. Lors de l'insurrection de Budapest et de la répression soviétique qui s'ensuivit, plusieurs étrangers, dont des Américains, des Britanniques et des Français, sont immobilisés à l'aéroport de Budapest, car tous les vols sont suspendus et l'aérogare doit être évacuée. On leur annonce qu'ils vont être conduits en autocar en Autriche. Lorsque leur véhicule arrive au village frontalier hongrois de Mosan, des soldats de l'armée soviétique l'empêchent de passer en Autriche, car ils établissent un poste-frontière de contrôle sous les ordres du commandant Surov. Parmi les voyageurs, Surov remarque la séduisante lady Diana Ashmore, accompagnée de son compagnon qui prétend être un Britannique nommé « Henry Fleming », mais dont l'identité éveille les soupçons du commandant (il s'agit en fait de Paul Kedes, un dissident hongrois blessé et en fuite). Il n'en faut pas plus à celui-ci pour assigner les voyageurs à résidence dans une auberge afin de procéder à une vérification approfondie de leurs passeports. Il n'échappe pas aux hôtes forcés du commandant Surov que celui-ci s'est épris de Diana. S'ensuivent différentes péripéties, notamment la tentative de fuite en barque de Diana et Paul, réduite à néant par Surov. Ce n'est que lorsque Diana répond à son étreinte, révélant qu'elle est aussi attirée par lui, qu'il décide de conduire les voyageurs à la frontière autrichienne, enfreignant ainsi les ordres de ses supérieurs. Il ne survivra d'ailleurs pas longtemps, car dès que Diana et Paul ont franchi la frontière, alors qu'il reste seul dans sa jeep, il est abattu par un groupe de partisans hongrois à ses trousses depuis le début.

Thèmes et contexte[modifier | modifier le code]

Prologue du film[2] : « Cette histoire se déroule entre Budapest, capitale de la Hongrie, et la frontière austro-hongroise, où le film a réellement été tourné. L'action se situe en novembre 1956, durant les tragiques journées de l'insurrection hongroise. »

Dans un article de février 1959 du magazine Variety, Anatole Litvak révélait que le gouvernement soviétique avait essayé (officieusement) de faire pression sur le gouvernement autrichien pour empêcher la production du film. Il a aussi mentionné que son film avait essuyé de sévères critiques de la part de la presse soviétique[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Source : CNC.
  2. Traduction libre de l'anglais par l'éditeur : « The action of this story takes place between Budapest, the capital of Hungary, and the Austro-Hungarian border, where the film was actually photographed. The time is November, 1956, during the tragic days of the Hungarian uprising. »
  3. Source : The TCM Movie Database. Traduction libre de l'anglais par l'éditeur.
  • * * * * *