Fête de la Présentation de Jésus au Temple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Présentation au Temple, ménologe de Basile II.

La fête de la Présentation de Jésus au Temple, ou Sainte Rencontre, ou fête de la Purification de la Vierge Marie est une fête chrétienne, catholique et orthodoxe (où l'on dira plutôt Hypapante). Elle est célébrée le 2 février, quarante jours après Noël.

Cette fête correspond à la présentation de Jésus au Temple (Luc 2, 22-38).

« Et lorsque furent accomplis les jours pour leur purification, selon la loi de Moïse, ils l'emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur. »

Célébrée à Jérusalem dès le IVe siècle après J.-C., cette fête eut d'abord pour thème la rencontre de Syméon avec l'enfant Jésus. Le vieillard Siméon aurait proclamé que Jésus était la lumière du monde et serait un signe de contradiction («Nunc dimitis», cantique de Siméon). C'est Justinien qui introduit cette solennité à Constantinople en 542.

On appelle aussi cette fête la Chandeleur parce qu'à partir du VIIe siècle on célébrait à Rome, à cette occasion, une procession de pénitence qui commençait à l'aurore et devait se faire à la lueur de cierges. Cette procession représentait le voyage de Joseph, de Marie et de son bébé pour aller de Bethléem (ou Nazareth) au temple de Jérusalem.

C'est au VIIIe siècle que la fête devient « mariale » : comme toute mère juive, Marie était allé « racheter » son fils premier-né (ce rite rappelle que Dieu avait épargné les premiers nés des Hébreux lorsqu'il avait infligé les Dix plaies d'Égypte aux Égyptiens). Elle se célèbre 40 jours après la Noël, donc le 2 février, parce que les mères juives devaient offrir un sacrifice (un agneau ou deux pigeons) 40 jours après leur accouchement. C'est une des plus anciennes solennités de la Vierge Marie.

À partir du Xe siècle, c'est à l'occasion de cette fête qu'on procède à la bénédiction des cierges.

Lectures[modifier | modifier le code]

La Présentation au Temple, vitrail de Franz Mayer (Cathédrale Saint-Michel de Toronto)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :