Rachat du premier-né

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pidyon HaBen P6020102.JPG

Dans la tradition juive, tout père doit racheter son enfant, le premier-né masculin à Dieu.

Cette tradition ne s'applique pas aux Cohanim.

Le Pidyon Haben (en hébreu: פדיון הבן) est toujours observé aujourd'hui, en particulier par les Juifs orthodoxes ou traditionalistes. Cette pratique s'inscrit dans une conception plus générale qui veut que chaque premier produit du travail de l'Homme ou de ses biens soit consacré à Dieu.

Cette coutume est l'interprétation traditionnelle de l'épisode de la Présentation au Temple de Jésus de Nazareth dans l'Évangile selon Luc 2, 22 et sqq. Cependant, l'offrande citée dans ce texte n'est pas celle d'un agneau (qu'exigerait Exode 13:13), mais deux tourterelles correspondant seulement à la purification de Marie (Lévitique 12:8).