PokerStars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo

PokerStars est une entreprise de poker en ligne.

PokerStars détient des licences dans tous les pays où le jeu en ligne bénéficie d’une régulation : France, Belgique, Italie, Espagne, Danemark, Estonie, Allemagne.

Dans les pays où il n'y a pas de régulation sur le poker en ligne PokerStars.com est la salle de poker en ligne la plus fréquentée au monde[1]. En France PokerStars.fr est la deuxième salle la plus fréquentée[2]. Pokerstars détient environ 70% de parts de marché dans le monde[réf. insuffisante].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancé en septembre 2001, PokerStars était à la base une entreprise costaricaine appartenant en majorité à la famille Scheinberg. L'entreprise a par la suite déménagé à l'île de Man (sous dépendance britannique).

Depuis juillet 2010, le poker en ligne est légal en France. Les résidents français ne peuvent plus jouer sur PokerStars.com. La room PokerStars.fr ayant obtenu sa licence pour le poker en ligne auprès de l'ARJEL[3], les joueurs français peuvent désormais jouer dessus en argent réel. PokerStars obtient l’agrément 0006-PO-2010-06-25.

Le 26 avril 2011, PokerStars lance son application mobile en France. Elle est disponible gratuitement pour iPhone, iPad et Android. En mars 2012, PokerStars lance le Zoom poker, variante basée sur le Rush Poker de Full Tilt Poker qui permet de jouer beaucoup plus de mains à la minute, un joueur ayant jeté une main à la défausse changeant directement de table afin d'en recevoir une nouvelle.

En juin 2014, Amaya Gaming annonce l'acquisition de l'entreprise Oldford Group, propriétaire de PokerStars et de Full Tilt Poker, pour 4,9 milliards de dollars[4][5].

Joueurs professionnels et ambassadeurs[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs sponsorisés par PokerStars (passé ou présent) : Bertrand Grospellier, Luca Pagano, Steve Paul-Ambrose, Vanessa Rousso, Victor Ramdin, Noah Boeken, Andre Akkari, Chad Brown, Victoria Coren, William Thorson, Marcin Horecki, Ylon Schwartz, Dennis Phillips, Juan Carlos Alvarado, Johnny Lodden, Leo Fernandez, Maridu Mayrinck, Ivan Demidov, Marcel Luske, Barry Greenstein, Chris Moneymaker, Joe Hachem, Humberto Brenes, Daniel Negreanu, Gavin Griffin, Dario Minieri, Alex Kravchenko, Joe Cada, Alexandre Gomes, Jason Mercier, Bill Chen, Tom McEvoy, Gualter Salles, Darus Suharto, Thomas Bichon, Julien Brecard et Jonathan Duhamel[6].

En 2010, lors de l’ouverture du marché, PokerStars.fr était représenté par Sébastien Chabal et Gaël Monfils. Et à l'étranger par Boris Becker. Aujourd’hui elle compte des stars du sport telles que Rafael Nadal et Ronaldo[6]. Des publicités ont été diffusées avec Rafael Nadal et Ronaldo.

Les vainqueurs d’émissions de télé bénéficient d’un contrat professionnel et intègrent l’équipe des « TV Stars ». Les TV Stars présents ou passés sont : Guilhem Delaporte, Alexis Fourcade, Céline Bastian, Gaëlle Acerbis, Nicolas Lambert, Cathy Serrat, Sébastien Lapeyre et Matthieu Renoud.

Tournois Live et Online[modifier | modifier le code]

PokerStars sponsorise des tournois de poker live dans le monde entier : France Poker Series (FPS), de l'European Poker Tour (EPT), de l'Asian Pacific Poker Tour (APPT), du Latin American Poker Tour (LAPT), de l'Australia New Zealand Poker Tour (ANZPT), de l'Italian Poker Tour (IPT) et du Czech-Slovak Poker Tour (CSPT).

Le PokerStars Carribean Adventure (PCA) est le deuxième plus gros tournoi de poker au monde, et le plus gros en dehors de Las Vegas. Il est intégré au programme de l’European Poker Tour bien que situé dans les Caraïbes. Le PCA accueille également la World Cup Of Poker.

Le 16 juin 2013, PokerStars organise le plus grand tournoi de poker en ligne jamais lancé. Il attire 225.000 joueurs.

En France, PokerStars est détenteur de tous les records d’affluence et d’argent redistribué:

  • SCOOP (1,4 million d’euros)
  • FCOOP (1,4 million d’euros)
  • Sunday Million (1,2 million d’euros)
  • Le Record de France (22.107 joueurs)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :