Johannes Hancke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johannes Hancke (Jan Hancke ou Joannes Hancke), né le 2 février 1644 à Nysa et mort le 24 août 1713 à Brno, est un professeur de théologie et de mathématiques jésuite allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Hancke rejoint l'ordre des Jésuites en 1664. Après le noviciat à Brno, il étudia la théologie de 1670 à 1674 dans les universités jésuites de Breslau et de Prague et publia sa Theses Mathematicae en 1976[1].

Il fut professeur de mathématiques et de théologie à Prague et à l'Université Palacký à Olomouc et à l'Université de Prague.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Positiones ex universa theologie scholastice. 1672
  • Genesis montium propositionibus physico-mathematici illustrata. 1680
  • Tenebrae summatim illustratae sive doctrina eclipsium … Christophorus Küchler, Mainz 1682[2]
  • Praedictio astronomica solaris deliquii ad annum 1684. 1683
  • Horologium nocturnum magneticum. 1683
  • avec Kaspar Neumann: Exercitatio catoptrica de idolo speculi. Baumann, Breslau 1685
  • Litera de cogitata et Romae agitata reformatione calendarii Gregoriani. 1702

Liens externes et références[modifier | modifier le code]

  1. Theses Mathematicae
  2. Digitalisat