Nox (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nox.
Nox
image

Éditeur Electronic Arts
Développeur Westwood Studios

Date de sortie 2000
Licence abandonware
Genre Jeu de rôle
Plate-forme Windows
Média CD
Contrôle Clavier, souris

Nox est un jeu vidéo de rôle développé par Westwood Studios, édité en 2000 par Electronic Arts qui se déroule dans un cadre médiéval. Le jeu est divisé en plusieurs chapitres, dans chacune d'elles le joueur a affaire à des donjons et des quêtes différents[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire commence par une cinématique présentant un jeune couple américain dont l'homme regarde la télé dans le salon pendant que la reine nécromancienne incante un sort. L'homme se trouve aspiré dans une autre dimension : le monde de Nox. Il atterrit dans un dirigeable et le pilote lui demande qu'avant de repartir dans son monde, il doit lui rendre un petit service.

Le joueur doit alors sauver le monde de la reine des nécromanciens qui regagne de sa puissance et des morts qui l'envahissent. Pour cela, il devra connaître son clan, abattre des morts vivants, combattre des ogres, trouver et assembler des artefacts, se rendre dans le château de la reine des nécromanciens, déjouer ses pièges et enfin l'affronter dans un combat final. La fin dépend de la classe choisit.

L'histoire est décomposé en 12 chapitres.

Personnages[modifier | modifier le code]

Avant de commencer l'aventure, le joueur doit choisir son personnage parmi 3 classes différentes : Magicien, Guerrier et Druide.

L'aventure est fort différente selon la classe choisie tout en restant dans le même cadre de jeu. Chaque personnage devra accomplir la même tâche à quelques variantes près, mais surtout, avec des capacités et des équipements différents. Le choix du personnage dépend donc du style de jeu du joueur. Ainsi, recommencer le jeu avec chaque personnage peut permettre de mieux apprécier l'ensemble. Par certains point de vue, le gameplay du druide et du magicien sont très proche. Par exemple, ces derniers possèdent des sorts qui peuvent regénerer leurs points de vie grâce à de la mana. Or, à de nombreux points de la carte il y a des mines de mana ceux qui leur procure de la vie en quasi illimité. Le guerrier ne possède pas de mana, il devra donc se débrouiller avec les potions de vie et les différents objets pouvant le regénerer.

Le magicien[modifier | modifier le code]

Le magicien peut lancer des sorts, les sorts sont appris au fur et à mesure en les trouvant lors des quêtes ou en les achetant. Chaque sort coûte une certaine quantité de mana.

L'équipement du magicien est très léger et ses points de vie relativement bas, ce qui fait de lui un bon combattant à distance en particulier pour décimer de grandes masses d'ennemis, mais aussi un personnage très faible au corps à corps et très peu résistant. Par contre, sa capacité maximum de mana est très grande. Le mana est régénéré peu à peu tout le temps mais il existe aussi des sources de manas dont on doit s'approcher pour accélérer l'accroissement du mana. Le magicien peut porter des bâtons magiques ainsi que des baguettes (aux tirs limités). Ses robes sont surtout résistantes aux sorts. Le choix de ce personnage implique donc une difficulté plus élevée que pour les autres.

Le guerrier[modifier | modifier le code]

Le guerrier est l'extrême opposé du magicien, il ne possède pas de sort mais des techniques de combats, il n'a pas besoin de mana et a un grand nombre de points de vie. Dans la même optique, on lui trouve une haute résistance et une grande force. Ses armes sont surtout utilisable au corps à corps (hallebarde, hache, épées puissantes, marteaux...).

Le niveau de difficulté de jouabilité du guerrier est moyen.

Le druide[modifier | modifier le code]

Le druide peut charmer des monstres dont il possède le charme. Lorsqu'il charme un monstre, celui-ci l'aide à combattre les autres adversaires. Ainsi, le druide acquiert des charmes au fil du jeu, trouvés dans les donjons ou par achat. Cependant, chaque sort lancé fait perdre du mana. À l'instar du magicien, il lui suffit de s'approcher d'une source de mana pour régénérer ses sorts.

Le grand avantage du druide est qu'il est polyvalent, c'est-à-dire qu'il est moyen en force, moyen en pouvoir magique, moyen en quantité de points de vie et moyen en quantité de mana. Par ailleurs, le druide peut porter certains des bâtons (plutôt faibles), mais aussi des arcs. L'arc est l'arme la plus puissante, après l'arbalète, associable au druide. Le druide est donc un bon compromis entre la rudesse du guerrier et les finesses tactiques du magicien, il est donc le personnage le plus facile à jouer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]