Monorail de Tokyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monorail de Tokyo
(ja)東京モノレール
Image illustrative de l'article Monorail de Tokyo
Monorail de Tokyo

Situation Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Type Monorail
Entrée en service 17 septembre 1964
Longueur du réseau 17,8 km
Stations 11
Exploitant Tōkyō Monorail Co.
Site internet http://www.tokyo-monorail.co.jp/english/
Réseaux connexes JR East :

TWR :

Keikyū :


Image illustrative de l'article Monorail de Tokyo
Carte du Monorail de Tokyo


Le monorail de Tokyo (東京モノレール, Tōkyō Monorēru?) est un monorail de type Alweg qui circule à Tokyo, la capitale du Japon. Mis en service le 17 septembre 1964 à l’occasion des Jeux olympiques d'été, il relie la gare de Hamamatsuchō à l'aéroport international de Tokyo-Haneda.

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement, la ligne ne comprenait aucune station intermédiaire et le terminus de Haneda était à l'air libre. La première station intermédiaire, Ōi Keibajō-mae (littéralement Hippodrome de Ōi), fut ouverte en 1965, suivie par Seibijō deux ans plus tard. Le 1er octobre 2010, une onzième station a été ouverte au public : Kokusai Terminal (Terminal international), qui dessert le nouveau terminal de l'aéroport international de Tokyo-Haneda[1].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le monorail dessert une dense région industrielle et résidentielle située au sud de Tokyo. Le parcours aérien permet de se jouer du trafic automobile, régulièrement paralysé, tribut d'un réseau routier passablement engorgé. La ligne, d'une longueur totale de 17,8 kilomètres, est à double voie (les trains circulent à gauche), et la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h. Sept des onze stations sont dotées de deux quais encadrant deux voies. Exceptions :

  • terminus de Hamamatsuchō : une voie unique en cul-de-sac, encadrée par deux quais ;
  • Shōwajima : station dotée de deux voies de débord supplémentaires permettant le dépassement des trains : deux quais chacun encadré par deux voies ;
  • Terminal 1 : quai central ;
  • Terminal 2 : deux voies en cul-de-sac encadrant un quai.

Stations[modifier | modifier le code]

Nom Nom japonais Infrastructure Distance Correspondance(s) Photo
Hamamatsuchō モノレール浜松町駅 2 quais encadrant 1 voie 0,0 km JR East : HamamatsuchoMonoApr05.jpg
Tennōzu Isle 天王洲アイル駅 2 quais encadrant 2 voies 4.0 km TWR : TennozuairuMonoApr05.jpg
Ōi Keibajō-mae 大井競馬場前駅 2 quais encadrant 2 voies 7.1 km OikeibajomaeApr05-1.jpg
Ryūtsū Center 流通センター駅 2 quais encadrant 2 voies 8.7 km RyutsucenterApr05.jpg
Shōwajima 昭和島駅 2 quais encadrés par chacun 2 voies

dépôt et ateliers

9.9 km Tokyo-monorail-Showajima-station-platform.jpg
Seibijō 整備場駅 2 quais encadrant 2 voies 11.8 km SeibijoApr05-2.jpg
Tenkūbashi 天空橋駅 2 quais encadrant 2 voies 12.6 km Keikyū : TenkubashiApr05.jpg
Kokusai Terminal

(Terminal international)

国際ターミナル駅 2 quais encadrant 2 voies 14.0 km Keikyū :
  • Aéroport
Haneda airport International station monorail no3.JPG
Shin-Seibijō 新整備場駅 2 quais encadrant 2 voies 16.1 km ShinseibijoApr05.jpg
Haneda Airport Terminal 1 羽田空港第1ビル駅 1 quai encadré par 2 voies 16.9 km HanedaAirPortBdg1Apr05.jpg
Haneda Airport Terminal 2 羽田空港第2ビル駅 1 quai encadré par 2 voies 17.8 km HanedaAirPortBdg2Apr05.jpg
Panneau montrant la complexité des stations aériennes


Dépôt et ateliers[modifier | modifier le code]

Le dépôt et les ateliers de maintenance sont situés à proximité de la station de Shōwajima. Les ateliers font face au faisceau de garage des trains.

Aiguillages[modifier | modifier le code]

Les aiguillages, tout comme pour le chemin de fer traditionnel, permettent aux convois de passer d'une voie à l'autre. Au vu de la complexité du système, ces aiguillages sont particulièrement imposants et il est impressionnant de les voir manœuvrer. En cas de panne de l'alimentation électrique, un système de manivelle permet de manœuvrer l'aiguillage manuellement.


Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les trains sont mus à l’électricité. Les véhicules circulent à cheval sur le rail, leurs roues sont équipées de pneumatiques qui sont dès l'origine fournis par Michelin[2].

Actuellement, deux séries arpentent la ligne :

Train de la série 1000

Série 1000[modifier | modifier le code]

16 rames de 6 voitures, en service depuis juillet 1989. Il s'agit de la neuvième série à arpenter la ligne depuis l'ouverture en 1964.

Train de la série 2000

Série 2000[modifier | modifier le code]

4 rames de 6 voitures, construites par Hitachi, sont de conception très similaire à la série 1000. En service depuis le 7 août 1997.

Principe d'exploitation des différents trains
Panneau d'informations sur les prochains départs d'Hamamatsuchō


Exploitation[modifier | modifier le code]

La fréquence des trains est très importante. Toutes les 4 minutes, des trains quittent les terminus, dans l'ordre suivant :

  • Haneda Express : train direct qui ne dessert que les stations Hamamatsuchō - Kokusai Terminal - Haneda Airport Terminal 1 - Terminal 2 ;
  • Rapid : train accéléré qui dessert en plus les stations Tennōzu Isle - Ōi Keibajō-mae - Ryūtsū Center ;
  • Local : train qui s'arrête à toutes les stations. À la station Shōwajima, le Local se gare sur une voie de débord pour permettre au Haneda Express parti quatre minutes plus tard du terminus de le dépasser.

Arrivée à son terminus, la rame changera de catégorie en fonction de l'horaire de départ du prochain train. La catégorie du train n'est pas dictée par un type de rame ou ses aménagements intérieurs, mais uniquement par les arrêts effectués. La fréquence est telle que les temps de parcours et d'arrêt aux stations sont minutés et l'horaire doit être minutieusement respecté. Le moindre retard, même minime, provoque d'importantes répercussions !


Consortium[modifier | modifier le code]

La compagnie Tōkyō Monorail.co appartient aujourd'hui à hauteur de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Station Kokusai Terminal sur le Site officiel
  2. Japon, l'Empire du Rail

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]