Alweg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ALWEG

Description de l'image  Alweg.png.
Création janvier 1953
Disparition 1967
Siège social Drapeau d'Allemagne Fühlingen (près de Cologne(Allemagne)
Activité Construction de transport en commun
Produits Monorails
Site web http://www.alweg.com/

ALWEG était une société allemande de construction de transport en commun spécialisée dans les monorails sur rail central.

Historique[modifier | modifier le code]

Monorail de type ALWEG à Kuala Lumpur.

La société Alweg a été fondée en janvier 1953 par l'industriel suédois Dr. Axel Lennart Wenner-Gren dans la ville de Fühlingen en Allemagne, près de Cologne, sous le nom Alweg-Forschung, GmbH (ce qui signifie Société de recherche Alweg). C'est à l'époque une émanation du groupe d'étude sur les transports ferroviaires allemand, le Verkehrsbahn-Studiengesellschaft, qui avait déjà présenté ses premiers concepts et prototypes de monorail en 1952. Le nom Alweg est l'acronyme de son fondateur Axel Lennart WEnner-Gren.

Les constructions les plus connues de la société sont les monorails américains de Disneyland Monorail (ouvert en 1959) et de Seattle Center Monorail, à Seattle construit pour l'exposition de 1962. Ces deux systèmes sont encore en service. Le monorail de Seattle utilise les trains d'origine tandis que celui de Disneyland a remplacé plusieurs fois les monorails.

Le monorail de Disneyland serait dû à la volonté de Walt Disney de populariser ce système de transport fasciné après une démonstration en 1957[1] .

En 1960, Alweg accorde une licence à la société japonaise Hitachi pour construire le monorail reliant Tokyo à Haneda. Cette voie est construite par une division d'Hitachi baptisée Hitachi-Alweg et ouvre en 1964. Elle est depuis la ligne de monorail la plus utilisée au monde. La même année elle crée une société aux États-Unis nommée Wegematic Corporation.

En 1963, Alweg propose un système de monorail à la ville de Los Angeles, conçu, construit, géré et maintenu par la société. Elle propose même de prendre le risque financier lié à la construction, en demandant l'autorisation de toucher les revenus de la vente de billets. Le conseil municipal rejette le projet en faveur de l'absence totale de système de transport en commun. L'auteur Ray Bradbury, partisan du projet de monorail, critiqua ce choix et le rappela lors de l'ouverture de la ligne Rouge du métro de Los Angeles en 1993. Cette décision municipale influença énormément le système de transport à Los Angeles.

C'est malheureusement à cette période que la société subit des problèmes financiers. En 1964, Wegematic cesse son activité à Seattle, elle est reprise en partie par le canadien Bombardier[2].

En 1965, le siège allemand déménage à Essen[2]. En 1966, les ateliers de Wegematic à Seattle sont détruits[2]. L'activité en Allemagne est elle reprise par Krupp.

En 1967, le site de Cologne-Fühlingen comprenant une voie d'essai est rasé tandis que les ateliers américains du New Jersey ferment à leur tour[2].

Toutefois le souvenir de l'entreprise persiste avec la division Hitachi-Alweg, les deux monorails encore en service et par exemple un projet lancé dans les années 1970, d'un monorail en Slovaquie à Vysoke Tatry.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alweg Monorail at Yesterland
  2. a, b, c et d THE ALWEG CHRONOLOGY