Michel Dinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinet.
Michel Dinet
Fonctions
Parlementaire français
Député
19881993
Gouvernement Ve République
Groupe politique Parti socialiste
Biographie
Date de naissance 6 novembre 1948
Lieu de naissance Neufchâteau, Vosges (France)
Date de décès 29 mars 2014 (à 65 ans)
Lieu de décès Allamps, Meurthe-et-Moselle (France)
Résidence Meurthe-et-Moselle

Michel Dinet, né le 6 novembre 1948 à Neufchâteau (Vosges) et mort le 29 mars 2014 à Allamps, est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de menuisier, il se destine à l'enseignement et entre à l'école normale de Nancy. Il débute alors comme enseignant au collège de Piennes en 1967, puis est nommé instituteur à Vannes-le-Châtel en 1970.

En 1971, il entre au conseil municipal de cette commune, et en devient maire l'année suivante. En 1978, il est élu au conseil général de Meurthe-et-Moselle dans le canton de Colombey-les-Belles.

En lançant dans ce territoire une démarche de développement local, il contribue ainsi à « inventer » le Pays de Colombey-les-Belles[1]. C'est la préfiguration de l'intercommunalité rurale, qu'il va promouvoir en créant l'Association des Pays de France. En 1991, il fusionne cette association avec l'Association nationale du développement local et des Pays, pour former l'Unadel, l'Union nationale des acteurs et des structures du développement local, dont il devient le premier président.

De même, il contribue à créer en Lorraine le Carrefour des Pays Lorrains, dont il prend aussi, le premier, la présidence. Il est l'un des promoteurs les plus reconnus du développement local en France.

En 1988, il est élu député (PS) de Meurthe-et-Moselle dans la circonscription de Toul, et quitte son poste d'instituteur. En dépit d'une campagne électorale très éloignée des fondamentaux socialistes (invitation de Bernard Kouchner à Toul, forte implication du MRJC…), il est battu en 1993 par l'UDF Aloys Geoffroy qui obtient 51,08 % des suffrages contre 48,92 %.

Il rebondit en étant élu cinq ans plus tard la présidence du conseil général, et décide de ne pas se représenter aux municipales de 2001.

En 2011, Michel Dinet a été condamné par la Cour d'appel de Nancy à verser 10.000 euros à un photographe professionnel.

En effet, Michel Dinet avait utilisé son travail pour sa campagne électorale sans jamais le rémunérer. [2]

Il meurt dans un accident de la route le 29 mars 2014 sur la commune d'Allamps[3] et est remplacé à la tête du Conseil général par Mathieu Klein considéré comme son « fils spirituel ».

L'Association Michel Dinet (AMD) a été créée le 13 juin 2014 et ses statuts déposés en sous-préfecture de Toul le 20 juin. Le siège social est situé à la mairie de Vannes-le-Châtel 54112.4 :http://www.cg54.fr/fr/actualite/article/lassociation-michel-dine.html

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Autres responsabilités[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]