Meredith Willson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meredith (prénom).

Meredith Willson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En 1928

Nom de naissance Robert Meredith Willson
Naissance 18 mai 1902
Mason City
Iowa, États-Unis
Nationalité : Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 juin 1984 (à 82 ans)
Santa Monica
Californie, États-Unis
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre
Flûtiste, pianiste
Librettiste, lyriciste
Style Comédie musicale
Musique de film
Musique classique...
Poème symphonique, symphonie ...
Activités annexes Écrivain

Œuvres principales

- Symphonie n° 1 Symphony of San Francisco (1936)
- Musique du film La Vipère (1941)
- The Music Man, comédie musicale (1957)

En 1937
Avec son épouse Rini, dans les années 1950

Meredith Willson est un compositeur, chef d'orchestre, flûtiste, pianiste, librettiste, lyriciste et écrivain américain, de son nom complet Robert Meredith Willson, né le 18 mai 1902 à Mason City (Iowa), mort le 15 juin 1984 à Santa Monica (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1916, à quatorze ans, Meredith Willson entre au Damrosch Institute of Musical Art de New York, ou il étudie le piano, la flûte avec Georges Barrère, la composition avec Mortimer Wilson et la direction d'orchestre avec Henry Hadley. De 1921 à 1923, il effectue des tournées aux États-Unis, au Canada, à Cuba et au Mexique, au sein de l'orchestre d'harmonie de John Philip Sousa, où il joue de la flûte (dont le piccolo). De 1924 à 1929, il est flûtiste à l'Orchestre philharmonique de New York, sous la direction notamment d'Arturo Toscanini. Dans les années 1930, il commence à travailler pour la radio, comme directeur musical et responsable de diverses émissions radiophoniques à la NBC (Services de la Côte Ouest), et à la KFRC de San Francisco. Dans le même temps, il dirige régulièrement l'Orchestre de Seattle, l'Orchestre symphonique de San Francisco et l'Orchestre philharmonique de Los Angeles. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est directeur musical des services radiophoniques de l'armée américaine (en). Ensuite, il reprend ses fonctions à la NBC, où il participe à la création de nouvelles émissions et shows radios.

Comme compositeur, il est l'auteur de quelques musiques de films (dont sa contribution pour Le Dictateur de Charlie Chaplin en 1940), de nombreuses chansons populaires, d'œuvres pour orchestre (pièces de musique légère, deux symphonies, un poème symphonique, entre autres). Mais il est surtout connu pour ses comédies musicales. La première, créée à Broadway en 1957, The Music Man, connaîtra un triomphe, grâce à des chansons entrées immédiatement au répertoire, telles Seventy-Six Trombones ou Till there was you (cette dernière sera reprise en 1963 par The Beatles dans leur deuxième album, With the Beatles). The Music Man remportera un Tony Award du "meilleur musical" en 1958 et un Grammy Award pour son enregistrement discographique, et sera rapidement adaptée au cinéma, tout comme la deuxième comédie musicale de Willson, The Unsinkable Molly Brown, également un succès.

En outre, Meredith Wilson a écrit deux autobiographies, And there I stood with my Piccolo (publiée en 1948) et But he doesn't know the Territory (publiée en 1959).

Pour ses activités à la radio, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

(à Broadway)

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Compositions diverses pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Symphonie no 1 A Symphony of San Francisco en fa mineur, créée en 1936 ;
  • Symphonie no 2 The Missions of California en mi mineur, créée en 1940 par les dédicataires de l'œuvre, l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et le chef d'orchestre Albert Coates ;
  • Autres œuvres (sélection) : The Jervis Bay, poème symphonique ; O.O. McIntyre Suite ; Symphonic Variations on an American Theme ; Song of Steel ; Radio City Suite ; Anthem of the Atomic Age, avec chœurs ; In Idyllwild, avec voix soliste, chœurs et cor des Alpes ; pièces variées de musique légère : The Marguerite Waltz, Piccolo Polka, marches, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :