Mdina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mdina
Città Notabile, The Silent City
Blason de Mdina
Héraldique
Drapeau de Mdina
Drapeau
Cathédrale Saint-Paul
Cathédrale Saint-Paul
Administration
Pays Malte Malte
Maire Peter Dei Conti Sant Manduca
Code postal MDN
Démographie
Population 236 hab. (2008)
Densité 262 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 53′ 09″ N 14° 24′ 11″ E / 35.88583, 14.40306 ()35° 53′ 09″ Nord 14° 24′ 11″ Est / 35.88583, 14.40306 ()  
Superficie 90 ha = 0,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Malte

Voir sur la carte Malte administrative
City locator 14.svg
Mdina

Mdina (prononcer « imdina ») est l'ancienne capitale de Malte. C'est une ville fortifiée du centre de l'île, siège de la localité du même nom. Mdina vient de l'arabe medina qui signifie « ville ». Elle est surnommée The Silent City (en français : La cité silencieuse).

La ville offre un point de vue remarquable sur une grande partie de l'île.

Les armes de Mdina représentent les couleurs rouge et blanche, devenues couleurs nationales, couronnées de tours représentant les forteresses de la ville.

Cette ville fortifiée comporte trois portes. La plus ancienne tout d'abord, puis la Porte des Anglais, construite par les Britanniques afin de pouvoir rejoindre la gare de la seule ligne de chemin de fer de Malte (aujourd'hui fermée), ainsi que la monumentale porte principale, ou Porta Reale, conçue par l'ingénieur Français Charles François de Mondion en 1724.

La co-cathédrale de Mdina, la cathédrale Saint-Paul, se trouve en plein centre de Mdina.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de Mdina

Fondée par les phéniciens afin d'en faire un centre de commerce, Mdina a été occupée par les arabes qui ont divisé la cité, qu'ils trouvaient trop grande, en deux villes distinctes : Mdina et Rabat, de Rabat qui signifie « faubourg » (le faubourg de Mdina ou de ar-Ribat « lieu fortifié » - même si c'est Mdina qui est fortifiée et non Rabat).

Les Normands, sur le chemin des croisades, ont libéré Mdina, puis la ville a été rattachée à la couronne d'Espagne. Les Ottomans ont attaqué la ville, mais se sont heurtés à la résistance espagnole et se sont retirés.

Plus tard, Napoléon prend le contrôle de la ville, mais sa garnison est massacrée par un soulèvement populaire. Les maltais appellent les Anglais à l'aide, qui prennent le contrôle de l'île et chassent les Français.

Différents Noms[modifier | modifier le code]

Les différents noms de Mdina ont été Rabbat, Malet, Melita et Mdina.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]