Ħal Balzan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Balzan)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balzan (homonymie).
Ħal Balzan
Balzan
Blason de Ħal Balzan
Héraldique
Église paroissiale
Église paroissiale
Administration
Pays Drapeau de Malte Malte
Île Malte
Maire
Mandat
John Zammit Montebello (PN)
(2012-2015)
Code postal BZN
Démographie
Population 3 979 hab. (31 mars 2013[1])
Densité 6 632 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 53′ 53″ N 14° 27′ 12″ E / 35.8981, 14.453335° 53′ 53″ Nord 14° 27′ 12″ Est / 35.8981, 14.4533  
Superficie 60 ha = 0,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Malte

Voir sur la carte Malte administrative
City locator 14.svg
Ħal Balzan
Liens
Site web http://www.balzan.gov.mt/

Ħal Balzan – ou plus simplement Balzan – est une localité de Malte d'environ 4 000 habitants, située dans le centre de l'île de Malte, lieu d'un conseil local (Kunsilli Lokali) compris dans la région (Reġjun) Ċentrali. Elle constitue, avec Ħ'Attard et Ħal Lija, la communauté de fait dite des Tlett Villaġġi (Trois Villages).

La devise de Ħal Balzan « Hortibus Undique Septa » (« entourée par les jardins de toutes parts ») fait référence au territoire du village constitué d'une multitude de jardins bordés de murs.

Origine[modifier | modifier le code]

Ħal Balzan n'est à l'origine qu'un village (ħal : village en maltais moderne provient de raħal : village en maltais ancien), consistant en un groupe de petites fermes et d'habitations, faisant partie de la ville de Birkirkara.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Balzan viendrait d'un nom de famille d'origine sicilienne Balzan ou Balzano. Pour être plus précis, certains historiens font référence à un collecteur d'impôts, Balzano, venu à Malte pour son seigneur féodal sicilien. Pour d'autre il s'agirait de Maximiliano Balzan, un négociant espagnol, qui, marié avec une Maltaise, s'est installé à Malte en 1567. Devenu propriétaire terrien, il aurait donné au grand-maître Jean Parisot de La Valette des terres nommées il-Moru (« le Maure », nom donné aux Espagnols d'Al Andalus) qui sont devenues Ħal Balzan. Les orangers de Balzan donnant les fameuses oranges maltaises avaient été importés par Maximiliano Balzan de Grenade en Espagne.

Paroisse[modifier | modifier le code]

Balzan devient paroisse à part entière le 14 août 1655. La paroisse célèbre la Vierge Marie et également la fête de la Saint-Valentin, ce qui explique que Radio Valentine soit le nom d'une radio locale fermée en 2006.

C'est en 1923, qu'est créée à Balzan une branche du M.U.S.E.U.M. - Société de Doctrine Chrétienne - fondée en 1907 par le révérend Dun Ġorġ Preca (1880-1962).

Église[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale est construite entre 1669 et 1695, la coupole en 1699 et le clocher en 1709. Elle est extérieurement de style toscan et intérieurement de style dorique, elle est dédiée à l'Annonciation de la Vierge Marie.

L'église recèle des œuvres des peintres Giuseppe Calleja (1828-1915), Emvin Crémone (1919-1986) et Paul Camilleri Cauchi (1940-).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières citations de Ħal-Balzan remontent à 1419-1420 qui comporterait alors une vingtaine d'habitants. Le premier recensement connu, celui de 1575, fait état d'environ 500 personnes. En 1646, le village comporte 140 foyers pour 584 habitants. Depuis la population ne fait que fluctuer avec des augmentations de population suivies de diminutions. La Seconde Guerre mondiale a vu un doublement de la population avec un afflux de Maltais fuyant les villes bombardées de La Valette ou des Cottonera.

En 1890, le village se dote d'un orchestre Is-Soċjetà Filarmonika Marija Annunzjata (Mary the Annunciation Philharmonic Society - Société philharmonique Annonciation à Marie) et en 1920 du Każin Tal-Banda San Gabriel (St Gabriel Band Club - Fanfare Saint-Gabriel).

C'est en 1940 que les tribunaux sont temporairement transférés de la capitale à Ħal Balzan. Ils étaient installés dans les actuels locaux du Kunsill Lokali.

Lors de sa venue à Malte, en mai 1954, la reine Elizabeth II visite Balzan le 3 mai.

En 1965, la festa de Balzan a lieu pour la première fois en été au lieu du mois de mars pour avoir de meilleures conditions météorologiques. Le premier ministre Giorgio Borg Olivier visite alors la localité pour commémorer le 75e anniversaire de l'Annunciation Philharmonic Society.

Le 16 octobre 1994 le Balzan Youth centre est créé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Patrimoine et culture[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux présentant un intérêt particulier, on compte notamment :

  • L'Acqueduc de Wignacourt et la croix de Wignacourt
  • Le palazzo Antonio
  • Le palazzo Olivier
  • La casa Borg
  • La villa Macédoine

Personnes notables[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gazzetta tal-Gvern ta' Malta du 31 mai 2013 », Gazzetta tal-Gvern ta' Malta,‎ 31 mai 2013, p. 7538 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mt) Alfie Guillaumier, Bliet u Rħula Maltin (Villes et villages maltais), Klabb Kotba Maltin, Malte, 2005.
  • (en) Juliet Rix, Malta and Gozo, Brad Travel Guide, Angleterre, 2013.
  • Alain Blondy, Malte, Guides Arthaud, coll. Grands voyages, Paris, 1997.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens extérieurs[modifier | modifier le code]