Le Dôme (brasserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Café du Dôme
Image illustrative de l'article Le Dôme (brasserie)
Le Dôme
Présentation
Coordonnées 48° 50′ 31″ N 2° 19′ 45″ E / 48.8419, 2.3291 ()48° 50′ 31″ Nord 2° 19′ 45″ Est / 48.8419, 2.3291 ()  
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse 108, boulevard du Montparnasse
Fondation 1898

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Café du Dôme
Café du Dôme
Géolocalisation sur la carte : Paris/France
Café du Dôme
Café du Dôme

Le Café du Dôme, nommé aussi simplement Le Dôme, est un restaurant parisien du quartier du Montparnasse ouvert en 1898 au 108, boulevard du Montparnasse, à l’angle de la rue Delambre.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès le début des années 1900, le Café du Dôme a été reconnu comme lieu de rassemblement intellectuel. Connu comme le « Café anglo-américain », c’est le premier café à Montparnasse.

« Source et diffuseur de ragots, il a fourni des échanges de messages et un marché informel de destinées artistiques et littéraires[1]. » Fréquenté par les peintres, sculpteurs, écrivains, poètes, mannequins, amateurs d’art et marchands célèbres ou qui allaient bientôt le devenir, Le Dôme est devenu un point focal pour les artistes résidant sur la rive gauche de Paris. Il a fini par devenir le lieu de rassemblement de la colonie littéraire américaine.

À l’époque, un artiste pauvre pouvait s’offrir une saucisse de Toulouse et une assiette de purée pour l’équivalent d’un euro. Aujourd’hui, c’est un restaurant à poissons haut-de-gamme auquel le guide Michelin donne une étoile, avec un confortable décor à l’ancienne[2]. La critique gastronomique Patricia Wells a dit : « Je ne pouvais diner au Dôme qu’une fois par semaine, me régalant de plateaux d’huitres iodées et de leur incomparable sole meunière[3]. »

Littérature[modifier | modifier le code]

Le Café du Dôme apparait, entre autres, dans les textes suivants :

Dômiers[modifier | modifier le code]

Le terme de « Dômiers » a été inventé pour désigner le groupe international d’artistes visuels et littéraires qui se réunissaient au Café du Dôme et dont faisaient partie :

Accès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mark King, "Memories of Paris", Artist Mark King Website
  2. Otto, Time Friedrich, « The Great Cafes of Paris »,‎ May. 21, 1990
  3. (en) "At Home with Patricia Wells", Patricia Wells website
  4. [1]
  5. washburn.edu Day Seven
  6. Royal Academy of Arts Summer 2006: Naked ambition, Modigliani

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :