Le Crocodile du Botswanga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Crocodile du Botswanga

Réalisation Lionel Steketee
Fabrice Éboué
Scénario Fabrice Éboué
Blanche Gardin
Acteurs principaux
Sociétés de production Légende Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 2014
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Crocodile du Botswanga est un film français réalisé par Lionel Steketee et Fabrice Éboué, sorti le 19 février 2014[1].

Il s'agit de la deuxième collaboration de Lionel Steketee, Fabrice Éboué et Thomas N'Gijol, après le succès du film Case départ, sorti en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeune et talentueux footballeur français Leslie Konda, vient de signer un contrat professionnel dans un grand club espagnol. Son agent Didier, présenté comme étant de faible envergure, l'a repéré durant son adolescence. Évoluant au poste d'attaquant, ses ancêtres sont originaires du Botswanga, pays dirigé par le dictateur Bobo Babimbi. Ce dernier, passionné de football, conclut un arrangement crapuleux avec Didier pour que Leslie Konda intègre la sélection nationale de son pays, les Crocodiles du Botswanga. Didier et Leslie vont vivre une semaine au sein d'une dictature ubuesque où le tyran connaît mieux les prénoms de ses crocodiles domestiques mangeurs d'opposants politiques que ceux de ses propres enfants.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

En plus de Fabrice Éboué et Thomas N'Gijol, on retrouve dans le film un certain nombre d'acteurs qui jouaient déjà dans Case départ : Franck de Lapersonne, Ériq Ebouaney, Étienne Chicot, Marie-Philomène Nga et David Salles.

Tournage[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2014, le TFC, club de football toulousain de première division, organise une conférence de presse à la veille de la clôture du marché des transferts censée annoncer l'arrivée d'un nouvel espoir français. Cette conférence est en réalité une opération de promotion du film, plaisanterie au cours de laquelle les deux acteurs du film feront croire à la présentation du nouveau joueur Thomas NTop dans l'effectif du club[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Le film est moyennement bien accueilli par le public français avec une note moyenne sur Allocine de 2,8/5 pour un peu plus de 2 194 votants (au 1er mai 2014)[4]. Les critiques presse attribuent quant à elle une note moyenne de 3,4/5 pour 7 commentaires[4].

Box-office[modifier | modifier le code]

En France, le film fait 1 227 314 entrées (fin d'exploitation le 22 avril 2014, après 9 semaines à l'affiche)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du film sur AlloCiné.
  2. Maïté Koda,« Cinéma: Fabrice Eboué s'invite au Bostwanga » sur le site de la chaîne Guadeloupe 1re, 8 avril 2013.
  3. (fr) [vidéo] Thomas Ngijol, nouvelle recrue du Toulouse FC sur YouTube
  4. a et b Le Crocodile du Botswanga sur allocine.fr, consulté le 1er mai 2014.
  5. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=14001 Box-office France du film Le Crocodile du Botswanga] sur JP-Boxoffice.com, consulté le 1er mai 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]