Léa Salamé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salamé.
Léa Salamé
Naissance 27 octobre 1979 (34 ans)
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Liban Libanaise
Profession Journaliste
Autres activités Animatrice de télévision
Médias
Média principal Télévision
Pays Drapeau de la France France
Presse écrite le 18-22 h
Télévision i>Télé

Léa Salamé, née le 27 octobre 1979 à Beyrouth, est une journaliste franco-libanaise, d'origine arménienne par sa mère et libanaise par son père[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture, politologue et professeur à Sciences Po Paris. Elle quitte le Liban pour Paris avec sa famille à l'âge de 5 ans pour fuir la guerre[2].

Après des études de droit à l'université Panthéon-Assas[3], Sciences Po Paris (promo 2002)[réf. nécessaire] et une année à la New York University[2] (elle sera blessée lors des attentats du 11 septembre[2]), Léa Salamé entre comme stagiaire sur LCP AN/Public Sénat où elle va faire ses armes avec Jean-Pierre Elkabbach dans Paroles du monde.

Elle travaille ensuite pour la chaîne d'information internationale France 24, chaîne alors toute juste créée[2]. En alternance avec Antoine Cormery, elle y présente la tranche d'information du soir en direct appelée La Soirée, de 21 heures à minuit, puis de 20 heures à minuit à partir d'octobre 2010[4]. Elle présente aussi Une semaine aux Amériques, un magazine consacré à l'actualité américaine, notamment celle des États-Unis.

Léa Salamé quitte France 24 à la fin d'année 2010 pour rejoindre i>Télé[5]. À partir de janvier 2011, dans la perspective de l'élection présidentielle française de 2012, elle présente avec Michel Dumoret, chef du service politique, Élysée 2012, du lundi au vendredi à 21 h 15[6]. En septembre 2011, elle reprend la présentation de la tranche entre 17 h et 20 h avec Marc Fauvelle[7]. À la rentrée 2012, leur tranche est diffusée de 18 h à 22 h en incluant l'émission 20 h Foot[8].

Elle présente l'émission de débat Ça se dispute à partir de la rentrée 2013 sur i>Télé.

Elle présente également l'émission de débat On ne va pas se mentir, du lundi au jeudi de 21 h 15 à 22 h sur i>Télé.

À partir de septembre 2014, Léa Salamé fait partie des chroniqueurs de l'émission On n'est pas couché sur France 2[9],[10], aux côtés d'Aymeric Caron, remplaçant Natacha Polony, et mène l’interview du matin à 7 h 50 sur France Inter[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui es-tu, Léa Salamé ? », sur lesinrocks.com,‎ 17 septembre 2013
  2. a, b, c et d Alain Constant, « Léa Salamé l'intrépide », Le Monde,‎ dimanche 18 - lundi 19 mai 2014, p. 7 - supplément Télévision (lire en ligne)
  3. Bry, Hélène (10 juin 2014). « “On n'est pas couché” : Léa Salamé remplace Natacha Polony », Le Parisien.
  4. Damien D., « France24 : La nouvelle Soirée avec Léa Salamé et Antoine Cormery dès le 5 octobre », sur telesphere.fr,‎ 3 octobre 2010
  5. Damien D., « Léa Salamé sur I-Télé ? », sur telesphere.fr,‎ 24 décembre 2010
  6. « "Élysée 2012", le nouveau magazine politique quotidien d'i>TELE », sur leblogtvnews.com,‎ 18 janvier 2011
  7. Aude Dassonville, « i-Télé : la rentrée est prête », sur Le Parisien,‎ 13 juillet 2011
  8. Cécile Paulet, « Rentrée d'I>télé: stratégie et choix éditoriaux pour 2013 », sur L'Express,‎ 22 août 2012
  9. « Léa Salamé la nouvelle chroniqueuse d'on n'est pas couché », sur le site internet de l'hebdomadaire l'Express (consulté le 10 juin 2014)
  10. « Léa Salamé : La fièvre du samedi soir avec Ruquier », sur le site internet de la chaîne de télévision [[i>Télé]] (consulté le 22 juin 2014)
  11. A France Inter, les travaux continuent, Télérama.