L'Adoration des bergers (Le Caravage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Adoration des bergers.
L'Adoration des bergers
Image illustrative de l'article L'Adoration des bergers (Le Caravage)
Artiste Caravage
Date 1609
Technique Huile sur toile
Dimensions (H × L) 314 × 211 cm
Localisation Musée régional de Messine, Messine (Sicile, Italie)

L'Adoration des bergers (en italien Adorazione dei pastori) est un tableau de Caravage peint en 1609 [1] et conservé dans au Musée régional de Messine en Sicile.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette peinture a été réalisée par Caravage lors de son séjour en Sicile après avoir fui Malte l'année précédente. Il en obtient la commande du sénat de Messine pour l'église Santa Maria della Concezione dont elle doit décorer le maître-autel.

Cette œuvre marque le début du style dit de la « nativité pauvre » pour la représentation de cette scène.

Thème[modifier | modifier le code]

La scène, comme beaucoup de Nativités et scènes annexes d'Adoration de Jésus nouveau-né de l'iconographie chrétienne, est située dans une étable.

Description[modifier | modifier le code]

Dans la partie gauche de l'étable, Marie est allongée par terre sur la paille, portant un manteau rouge, accoudée sur la mangeoire, derrière laquelle on aperçoit le bœuf et l'âne ; elle porte l'Enfant emmailloté sur elle, leurs visages se touchant. Joseph est placé, agenouillé avec d'autres personnages, dans la partie droite : on les différencie par son auréole et leurs bâtons. Divers objets quotidiens sont placés à gauche en bas, appuyant la simplicité du cadre et de la situation.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sybille Ebert-Schifferer, Caravage, Paris, éditions Hazan,‎ 2009 (ISBN 978-2-7541-0399-2), p. 297