Francesco Maria del Monte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Maria Bourbon del Monte Santa Maria
Image illustrative de l'article Francesco Maria del Monte
Portrait du cardinal Francesco Maria del Monte, par Ottavio Leoni
Biographie
Naissance 5 juillet 1549 à Venise Flag of Most Serene Republic of Venice.svg République de Venise
Décès 27 août 1627
à Rome États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
14 décembre 1588 par le
pape Sixte V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria in Domnica
Cardinal-prêtre de Ss. Quirico e Giulitta
Cardinal-prêtre de S. Maria in Aracoeli
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastevere
Cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Lucina
Cardinal-évêque de Palestrina
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Cardinal-évêque d' Ostia e Velletri
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Préfet de la Congrégation du Concile
Préfet de la Congrégation des rites
Doyen du Collège des cardinaux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Maria Bourbon del Monte (Venise, alors dans la République de Venise, le 5 juillet 1549Rome, le 27 août 1627) est un cardinal, un diplomate et un collectionneur d'art italien qui a été le plus important commanditaire du peintre Caravage. Il est un descendant lointain de la maison de Bourbon des rois français.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Bourbon del Monte est abbé commendataire de Santa Croce a Monte Fabali et exerce des fonctions au sein du tribunal suprême de la Signature apostolique.

Le pape Sixte V le crée cardinal lors du consistoire du 14 décembre 1585. Il est préfet de la Congrégation du Concile (1606-1626), préfet de la Congrégation des rites (à partir de 1616) et vice-doyen et doyen du Collège des cardinaux (à partir de 1623).

Le cardinal Bourbon del Monte participe aux deux conclaves de 1590 (élection de Urbain VII et de Grégoire XIV), au conclave de 1592 (élection de Clément VII), aux deux conclaves de 1605 (élection de Léon XI et de Paul V), au conclave de 1621 (élection de Grégoire XV), lors duquel l'Espagne exprime le véto contre lui, et au conclave de 1623 (élection d'Urbain VIII).

Il commande à Caravage en 1598 la célèbre tête de Méduse peinte sur un bouclier de parade, qu'il offre ensuite au grand-duc de Toscane Ferdinand Ier de Médicis qu'il représente à Rome.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]