Krosno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Krosno
Blason de Krosno
Héraldique
Image illustrative de l'article Krosno
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Basses-Carpates
District Powiat-ville
Maire Piotr Przytocki
Code postal 38-400
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 13
Immatriculation RK
Démographie
Population 47 307 hab. (2012)
Densité 1 088 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ N 21° 45′ E / 49.683, 21.7549° 41′ Nord 21° 45′ Est / 49.683, 21.75  
Altitude 260 m
Superficie 4 348 ha = 43,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Krosno

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Krosno
Liens
Site web http://www.krosno.pl

Krosno est une ville de la voïvodie des Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne. Elle est le chef-lieu du powiat de Krosno sans en faire partie et constitue un powiat-ville. Sa population s'élevait à 47 307 habitants en 2012[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Krosno est une ville de Pologne située au sud-est du pays, dans la partie sud-ouest de la voïvodie de Basses-Carpates. Ele est arrosée par la rivière de Wisłok, dans l’estuaire d’une autre rivière, la Lubatówka.

Selon une division géomorphologique plus stricte, Krosno est située dans la partie centrale de « Doły Jasielsko-Sanockie » dans la vallée de la rivière de Wisłok. Les altitudes de la ville sont comprises entre 252,2 et 330,0 mètre au-dessus du niveau de la mer. On peut distinguer deux types de reliefs sur le terrain de Krosno : une vallée, la vallée de Wisłok et un plateau, « Wierzchowina trzeciorzędowa ». Les terrains de Krosno et ses environs sont situés géologiquement sur le flysch de Karpaty (en français Carpates), et composés de roches feuilletées, de grès, de conglomérats, de javeaux. Cette structure est bien visible dans les vallées de Wisłok (Sieniawa), de Jasiołka (Szczepańcowa et Zboiska), ainsi que des éboulements et des terrains issus du grès (« Prządki » à Czarnorzeki).

La flore et la faune[modifier | modifier le code]

Sur les terrains de Krosno et de ses environs il y a de moins en moins de forêts. Parmi les espèces d’arbres, on peut encore trouver: hêtres, charmes, épicéas, sapins, ifs, chênes, érables, tilleuls, cerisiers, sycomores.

Dans ses environs, ainsi que dans toute la région, se trouve « Czarnorzecko-Strzyżowski Park Krajobrazowy », dont font partie les réserves naturelles de « Prządki », de « Cisy w Malinówce », de « Cisy Kretówki » et de « Jaśliski Park Krajobrazowy ». Parmi les monuments de la nature, il faut mentionner un chêne de mille ans, qui se trouve dans le village de Węglówka. Grâce à des conditions favorables, ce territoire possède une faune variée : loups, renards, cerfs, sangliers ; les lynx et les chats sauvages sont plus rares.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes traces de l’homme sur la région de Krosno proviennent du paléolithique (8000-4000 ans av. J.-C.). Dès le VIIIe siècle ces terres furent habitées par la tribu de Lędzianie qui au IXe siècle entrèrent en possession de Morawy Wielkie (en français Moravie) , ensuite de l’actuelle République tchèque (historiquement la région de Bohême) pour finalement devenir une partie de Pologne. Du Xe au XIIIe siècle, Krosno se trouva en zone frontalière entre la Pologne et la Russie et son sort dépendit de la situation politique. Cette ville et ses environs se trouvèrent finalement au sein de la Pologne aux années 1340-1349, après avoir intégré les terrains de Ruś Halicka (en français Ruthénie rouge) par le roi Casimir III. Alors, celui-ci conféra les droits municipaux à Krosno et à Jaśliska. Krosno devint un important centre du commerce, situé auprès d’une route magyare, fréquemment utilisée.

Quelques dates importantes pour Krosno :

  • 1282 : première mention de Krosno ; dans un document de Lech II le Noir, le prince de Cracovie, Krosno est nommé comme une des 34 possessions d’épiscopat ;
  • vers 1300 : construction du premier bâtiment sacré à Krosno ;
  • moitié du XIVe siècle : le roi de Pologne Casimir III accorde l'autonomie urbaine à Krosno — droit de Magdebourg ;
  • 1403 : la chambre des métiers de Krosno reçoit les statuts qui constituaient uns des plus anciens documents de métiers entretenus en Pologne ;
  • 1461 : le roi Casimir IV Jagellon permet la construction d’un aqueduc en bois qui prend de l’eau à la rivière de Lubatówka et la distribue en ville ; cet aqueduc fonctionne jusqu’au début du XIXe siècle ;
  • 1482 : Krosno est ravagé par une épidémie ;
  • XVIe siècle : période d’un grand épanouissement pour la ville, enceinte, comme peu de villes en Pologne, par la double chaîne des murs municipaux ; Krosno est un important centre de commerce, notamment de la draperie et du vin magyar ; Krosno conta à peu près quatre mille habitants ;
  • 1618 : un paysage de Krosno est inséré dans l’œuvre de G. Braun et de Franz Hogenberg intitulée Civitates orbis terrarum ;
  • XVIIIe siècle : période de déclin pour la ville : liquidation des murs municipaux qui engendre le déclin du commerce et de l’artisanat ;
  • 1772 : Krosno est occupée par les Autrichiens à la suite de la première partition de la Pologne  ;
  • 1867 : création du district de Krosno ; la ville est agrandie par les terrains de la campagne de Guzikówka ;
  • 1905 : mise en service de la raffinerie de pétrole ;
  • 1920 : construction des verreries (actuellement Krośnieńskie Huty Szkła) ; Krosno devient l’un des plus importants centres de l’industrie de verre en Pologne ;
  • 1928 : ouverture de l'aéroport de Krosno ;
  • 8 septembre 1939 : Krosno est occupé par l'armée allemande ;
  • 11 septembre 1944 : Krosno est délivrée par l’armée soviétique ;
  • 30 juin 1975 : à la suite d'une réforme administrative de la Pologne, le district de Krosno est supprimé ; Krosno devient la capitale de la nouvelle voïvodie de Krosno ;
  • 10 juin 1997 : le pape Jean-Paul II canonise le bienheureux Jean de Dukla pendant la messe à l’aéroport de Krosno ; il y bénit deux églises : de Saint-Pierre et de Saint-Jean de Dukla ;
  • 1er janvier 1999 : la réforme administrative du pays supprime la voïvodie de Krosno qui obtient les droits du district auquel fait partie neuf communes des environs ;
  • 15 août 2005 : inauguration du monument de Józef Piłsudski ;
  • 8 janvier 2006 : XIVe final voïvodique de Wielka Orkiestra Świątecznej Pomocy[2] ;

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Krosno est jumelée avec [3]:

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bogaczyk Agnieszka i zespół P.U.W. " Roksana", Krosno, Krosno, P.U.W. " Roksana", 2007