Johan Elmander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Elmander
JohanElmander2012-13.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Norwich City (prêt)
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (32 ans)
Lieu Alingsås, Suède
Taille 1,88 m
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-1998 Drapeau : Suède Holmalunds IF 24 (10)
1999-2000 Drapeau : Suède Örgryte IS 39 (18)
2000-2002 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 39 (14)
2002-2003 Drapeau : Suède Djurgårdens IF 20 (12)
2003-2004 Drapeau : Pays-Bas NAC Breda 31 (20)
2004-2006 Drapeau : Danemark Brøndby IF 59 (26)
2006-2008 Drapeau : France Toulouse FC 73 (29)
2008-2011 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers 101 (34)
2011- Drapeau : Turquie Galatasaray SK 61 (17)
2013- Drapeau : Angleterre Norwich City 23 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2000-2004 Drapeau : Suède Suède espoirs 30 (12)
2002- Drapeau : Suède Suède 72 (20)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Johan Elmander est un joueur de football suédois né le à Alingsås en Suède, évoluant actuellement à Norwich City en prêt de Galatasaray SK, au poste d'attaquant. Ses frères Peter et Patrik sont également footballeurs.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cet attaquant suédois a débuté en Suède et s'est fait remarquer dans le football néerlandais en jouant notamment au Feyenoord Rotterdam et au NAC Breda, mais après une saison à Brøndby IF au Danemark et une sélection avec la Suède à la coupe du monde 2006, Johan Elmander se fait remarquer par des clubs plus huppés comme les Glasgow Rangers. C'est finalement le Toulouse FC qui recueille ses faveurs en juillet 2006 pour jouer dans le championnat français.

Au TFC, il fait une saison exceptionnelle avec 11 buts marqués et de nombreuses passes décisives. Meilleur buteur du club sur la saison régulière, il est le grand artisan de la qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions en ayant notamment inscrit un triplé face à Bordeaux lors de la dernière journée du championnat.

À la fin de la saison 2007, des clubs prestigieux comme l'Olympique lyonnais, le FC Barcelone ou Manchester City se sont intéressés à lui mais il décide de rester à Toulouse malgré l'élimination de son club à l'issue du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Le 15 septembre 2007, lors de la rencontre OM-Toulouse (1-2), Elmander est ovationné par le public du Stade Vélodrome, fait très rare pour un joueur adverse du club marseillais, les spectateurs étant furieux de la prestation des joueurs phocéens. Le 2 décembre, alors que le TFC est mené 3 à 0 face à Bordeaux, Elmander inscrit un hat-trick pour revenir à 3-3, malgré ses efforts le TFC perdra la rencontre 4-3. Après ce match, Elmander enchaîne ensuite les buts avec un total incroyable de sept buts en quatre matchs consécutifs, un rendement qui le surprend lui-même puisqu'il déclare « Je n'ai jamais marqué sept buts en quatre rencontres. Sauf peut-être quand j'étais dans les équipes de jeunes en Suède. ». À la suite de cette période prolifique, Elmander n'inscrit plus aucun but durant 1 138 minutes de jeu et 13 journées de championnat. Dans une interview, il se compare alors à une bouteille de ketchup : « Il faut presser longtemps avant que ça sorte. Mais quand ça sort, ça explose ». Il est très attaché au TFC : « Ce club est très important pour moi, tous m'ont soutenu quand ça allait moins bien et aujourd'hui je veux aider ce grand club a exister au plus haut niveau » dit-il ainsi dans les colonnes de La Dépêche du Midi. Convoité par de nombreux clubs, il signe finalement à Bolton pour 3 ans en juin 2008. Parti pour 13 millions d'euros, c'est le transfert le plus cher de l'histoire pour le club de Bolton.

Arrivant en fin de contrat avec le club anglais, il signe sans indemnité de transfert avec le club turc de Galatasaray SK pour une durée de 3 ans et recevra un salaire annuel de 1,8 million d'€. Lors du premier derby face à Fenerbahçe, il inscrit le deuxième but de son équipe qui remportera le match 3-1. Deux semaines plus tard face à Trabzonspor, il ouvrira le score après seulement 5 minutes de jeu et Galatasaray gagnera 3-0. Titulaire à presque tous les matchs, Elmander est déjà le meilleur buteur de son équipe et forme, avec son coéquipier Milan Baroš, une des meilleures attaques de Turquie, mais après le mercato hivernal, Milan Baroš jouera de moins en moins à la suite de la recrue de Necati Ates. Contre Beşiktaş , il ouvre le score sur une frappe qui touche la transversale avant de faire trembler les filets ; la première mi-temps se termine sur le score de 1 but à 0. Beşiktaş égalise 5 minutes après le début de la seconde mi-temps mais, 2 minutes après Galatasaray reprend l'avantage grâce à une somptueuse frappe de Felipe Melo. Beşiktaş égalise à nouveau : 2-2 mais dans les arrêts de jeu, sur un centre de Selçuk Inan qui lobe le gardien adverse, Elmander et Baroš s'élancent dans les airs mais face à la défense adverse, c'est Elmander qui prend le ballon de la tête et permet à son équipe de l'emporter. Galatasaray est depuis la première moitié de la saison premier du classement et le restera jusqu'à la fin de la saison. Sur un autre derby face à Fenerbahçe, Galatasaray encaisse deux buts en 5 minutes et sur leur seul attaque de la mi-temps, Elmander marque et redonne l'espoir à son équipe. Durant la seconde période, Galatasaray ne laisse aucune chance à son adversaire d'attaquer et possède 70 % de la possession du ballon et égalise par Hakan Balta puis trouve la barre à la 93' minute par Milan Baroš. Lors des play-offs, Elmander ne marquera aucun but sur 6 matchs mais son équipe gagne 2-0 puis fait match nul face à Beşiktaş et Trabzonspor 4-2 puis 0-0 et perdra contre Fenerbahçe 2 à 1. Le dernier match décisif pour les deux équipes (le vainqueur sera champion) alors que le nul suffit au coéquipier de Johan Elmander qui ont un point d'avance sur leur adversaire, Fenerbahçe doit obligatoirement gagner pour être sacré champion. Elmander, sans but depuis le début des play-offs, sort après environ 30 minutes de jeu, remplacé par Milan Baroš à la suite d'une blessure à la cheville. Malgré cela, le match se terminera sur le score vierge de 0-0 et Elmander sera avec ses coéquipiers sacré champion de Turquie. À la fin de la saison, il est le meilleur buteur du club et reste un élément indispensable dans la formation de Fatih Terim. Malgré sa blessure à la cheville, Elmander disputera avec la Suède l'Euro 2012. La saison suivante, suite au transfert de Umut Bulut et Burak Yilmaz, il devient remplaçant. Tout de même, il marque 3 buts lors de la première partie de saison.

En août 2013, Johan Elmander rejoint Norwich City en prêt pour une année.

Profil du joueur[modifier | modifier le code]

Johan Elmander est un joueur à la fois rapide et très doué balle au pied. Sa vitesse de démarrage, sa vitesse de course, ses qualités de dribbleur, ses contrôles ou ses prises de balle de haut niveau, lui permettent souvent de faire la différence sur des exploits individuels. Sa puissance et son imposante masse musculaire lui permettent en outre de bénéficier d'un nombre important de contres favorables face à des défenseurs déséquilibrés.

Johan Elmander se distingue aussi par une combativité de tous les instants sur le terrain. Il n'hésite pas à redescendre sur le terrain pour participer aux tâches défensives et à tacler dans les pieds de ses adversaires pour récupérer le ballon. Cette combativité lui vaut d'être très apprécié par le public mais, revers de la médaille, fait aussi de lui un joueur recevant beaucoup de cartons jaunes.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]