Jean II de Brabant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean II.
Jean II de Brabant
Image illustrative de l'article Jean II de Brabant
Fonctions
Duc de Brabant, de Basse-Lotharingie,
et de Limbourg
12941312
Prédécesseur Jean Ier de Brabant
Successeur Jean III de Brabant
Biographie
Dynastie Régnier - Brabant
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Tervuren
Père Jean Ier de Brabant
Mère Marguerite de Dampierre
Conjoint Marguerite d'Angleterre (en)

Jean II de Brabant

Jean II de Brabant, dit le Pacifique, né le , mort à Tervuren le , fut duc de Brabant et de Limbourg de 1294 à 1312. Il était fils de Jean Ier, duc de Brabant et de Limbourg, et de Marguerite de Dampierre

Biographie[modifier | modifier le code]

Gros tournois au Châtel de Jean II de Brabant

Il fut fiancé à Marguerite d'Angleterre dès 1277 et l'épousa quand il eut quinze ans. Il succéda à son père en 1294, mais dut faire face à des révoltes, dont il se rendit maître avec l'aide de son oncle Godefroy d'Aerschot. Il prit part ensuite à une ligue avec le roi d'Angleterre et Guy de Dampierre, comte de Flandre et d'autres seigneurs contre Philippe IV le Bel, roi de France. Des retards empêchèrent l'offensive, et la ligue se disloqua en 1300. Il s'imposa cependant dans la région qui devait devenir la Belgique et combattit l'empereur Albert de Habsbourg qui cherchait à raffermir son autorité dans la région, mais dut se soumettre. En 1303, il combattit le comte Jean II de Hollande pour s'étendre vers l'embouchure de l'Escaut, mais essuya un échec.

Atteint de gravelle, il signa sur son lit de mort la Charte de Cortenberg qui tiendra lieu de constitution du duché de Brabant et mourut en 1312.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il avait épousé à l'abbaye de Westminster le 9 juillet 1290 Marguerite d'Angleterre (en) (1275 † 1333), fille d'Édouard Ier, roi d'Angleterre et d'Éléonore de Castille. Ils eurent :

  • Jean III (1300 † 1355), duc de Brabant et de Limbourg

Il laissa également plusieurs fils illégitimes[1] dont :

Voir la catégorie : Enfant naturel du duc de Brabant.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « roglo.eu », Jean de Brabant (consulté le 7 novembre 2010)

Source[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Wauters,  « Jean II », Académie royale de Belgique, Biographie nationale, vol. 10, Bruxelles,‎ 1889 [détail des éditions], p. 216-237
Précédé par Jean II de Brabant Suivi par
Jean Ier
Armoiries Brabant Limbourg.svg
Duc de Brabant et de Limbourg
1268-1294
Jean III