Mathilde Ire de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mathilde Ire de Bourbon (avt. 1165 - † Montlaux 20 juin 1218), aussi connue sous le nom de Mahaut de Bourbon ou Marguerite de Bourbon, a été dame de Bourbon de 1173 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille d'Archambaud de Bourbon et Alix de Bourgogne. Son grand-père paternel était Archambaud VII de Bourbon. Elle naît avant 1165 et devient l'héritière en 1171 de la seigneurie de Bourbon à la mort de son grand-père après la disparition prématurée de son père en 1169.

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Mathilde Ire épouse en premières noces, vers 1178, Gaucher IV de Mâcon, seigneur de Salins, dont elle a :

En 1195, après le retour de Gaucher de la troisième croisade, les relations devenues mauvaises entre Mathilde et son mari conduisent à un divorce, prononcé pour cause de consanguinité[1].

Elle épouse en secondes noces un fidèle du roi de France Philippe Auguste, Guy II, seigneur de Dampierre, le 9 septembre 1196. Ils eurent quatre enfants :

Elle décède le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Max Fazy, Histoire des sires de Bourbon jusqu'à la mort d'Archambaud VIII (1249) et de la formation territoriale du Bourbonnais, Moulins, 1924. Cf. Spicilegium, III, p. 557.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Baptiste Guillaume, Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, édition Jean-Antoine Vieille, 1757, p.  208, books.google.fr