Jamaica Plain (Boston)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 18′ 27″ N 71° 06′ 47″ O / 42.3076, -71.1131 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jamaica.
Jamaica Plain
JP
Jamaica pond
Jamaica pond
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Boston depuis l'annexion de 1874 (Comté de SuffolkMassachusetts)
Quartiers adjacents Mission Hill
Roslindale
Roxbury
Mattapan
West Roxbury
Code ZIP 02130
Démographie
Population 37 468 hab.
Densité 3 406 hab./km2
Répartition ethnique 54 % Blancs (53,6 %)
25 % Hispaniques
13 % Noirs
04 % Asiatiques
Géographie
Coordonnées 42° 18′ 27″ N 71° 06′ 47″ O / 42.3075, -71.113055555556 ()42° 18′ 27″ Nord 71° 06′ 47″ Ouest / 42.3075, -71.113055555556 ()  
Superficie 1 100 ha = 11 km2
Localisation
Les quartiers de Boston
Les quartiers de Boston

Géolocalisation sur la carte : Boston

Voir sur la carte administrative de Boston
City locator 14.svg
Jamaica Plain

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

Voir la carte administrative du Massachusetts
City locator 14.svg
Jamaica Plain

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

Voir la carte topographique du Massachusetts
City locator 14.svg
Jamaica Plain

Jamaica Plain, familièrement appelé « JP » par les habitants, est un quartier de Boston, dans le Massachusetts, au nord-est des États-Unis. Il faisait partie à l'origine de West Roxbury, qui fut annexé par Boston en 1874. Le quartier comptait 37 468 habitants en 2010.

Le botaniste Alfred Rehder (1863-1949) est mort dans le quartier. De 1918 à 1940, il est le conservateur de l'arboretum Arnold à Jamaica Plain et dirige la publication de l’arboretum. Ce dernier fut créé en 1872 pour l'université Harvard.

Histoire[modifier | modifier le code]

Quand Jamaica Plain est devenu un quartier de Boston, le taux de croissance a continué d'augmenter. Les maisons à trois étages sont apparues dans les années 1870 et se sont rapidement propagées dans les années 1890 . À Jamaica Plain, les premiers blocs commerciaux ont été construits dans les années 1870, avec le premier bâtiment commercial de briques érigé en 1875. En 1873, le poste de police de brique imposant a été construit sur Seavern Street. La vallée de Stony Brook a longtemps été le centre industriel de Jamaica Plain. En 1871, la brasserie Haffenreffer a ouvert près de Boylston Street et Amory Street, profitant de la Stony Brook aquifère et la présence d'immigrants allemands dans la région. La même année, le club social Boylston Schul Verein allemand a ouvert juste en face de la voie ferrée, une des nombreuses organisations pour les résidents allemands du quartier. Au sud, la BF Sturtevant Sociéty a ouvert une usine de ventilateurs industriels en 1878 le long de la voie ferrée entre Williams et Green Street, qui s'est rapidement agrandit pour employer 500 salariés. En 1901, l'usine a subi un grave incendie et l'entreprise déplacé à Hyde Park plusieurs miles au sud[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Sous-quartiers[modifier | modifier le code]

Jamaica Plain est composée d'un certain nombre de sous-districts historiques distincts. Certains de ces noms sont maintenant archaïque.

  • Brookside, délimité par Boylston Street, Green Street, Washington Street et Southwest Corridor Park.
  • Egleston Square à l'intersection de Columbus Avenue et Washington Street limite entre Jamaica Plain et Roxbury
  • Forest Hills, delimité par l'Arborway (en), Morton Street, Walk Hill Street, South Street and Forest Hills Cemetery
  • Hyde Square, place autour de Centre Street, Day Street, and Perkins Street
  • Jackson Square intersection de Columbus Avenue et Centre Street. Station de la ligne orange du métro.
  • Jamaica Hills au nord-ouest d'Arnold Arboretum, inclant Moss Hill et Green Hill.
  • Parkside delimité par Washington Street, Egleston Square, Morton Street et Franklin Park.
  • Pondside delimité par Centre Street, Perkins Street et Jamaicaway.
  • South Street
  • Sumner Hill delimité par Seaverns Avenue, Everett Street, Sedgwick Street et Newbern Street.
  • Sunnyside delimité par Centre Street, Day Street, Round Hill Street et Gay Head Street.
  • Woodbourne au sud de Forest Hills, delimité par Walk Hill Street, Goodway Street et Wachusett Street.

Espaces verts[modifier | modifier le code]

Portrait de Frederick Law Olmsted par John Singer Sargent.

Jamaica Plain, fut souvent appelé au 19e siècle comme l'Eden de l'Amérique. C'est l'un des quartiers les plus verts de la ville de Boston. Le quartier est bordé par un grand nombre de joyaux du système de parc Emerald Necklace (en) (chaîne de 445 hectares de parcs reliés par des promenades et des cours d'eau à Boston et à Brookline) conçu au 19e siècle par Frederick Law Olmsted:

Ces parcs sont reliés par des promenades, dont chacun fait partie de l'Emerald Necklace. Du sud au nord ce sont les Arborway (en), la Jamaicaway (en) et le Riverway (en).

Démographie[modifier | modifier le code]

Au Recensement de 2010 (census 2010) la population du quartier s'élevait à 37 468 habitants contre 38 176 au Recensement de 2000 soit une diminution de 1,9 %[2]. La population de Jamaica Plain est composée majoritairement de blancs (53,6 %), suivi par les Hispaniques (25,3 %), les Noirs (13,4 %) et les Asiatiques (4,4 %). Le nombre d'habitations est de 14 390 contre 13 159 en 2000 soit une augmentation de 9,4 % avec un taux d'occupation en baisse également passant de 97,4 % à 95,5%.

Le revenu moyen en 2009 s'élevait à 65 963 dollars, avec 7,3 % de la population ayant un revenu inférieur à 10 000 dollars et 6,3 % supérieur à 200 000 dollars, par contre 24 % ont un revenu compris entre 75 000 dollars et 125 000 dollars [3].

Transport[modifier | modifier le code]

Jamaica Plain est desservi par le réseau de bus et de métro de la Massachusetts Bay Transportation Authority (MBTA).

La branche E de la ligne verte de tramway se termine à Heath Street et Huntington Avenue South. Le service d'autobus continue le long de Huntington Avenue South, Centre Street et de South Street a son terminus à Forest Hills Station (en). La ligne de train rapide Orange fonctionne en dessous du niveau de la rue au milieu de Jamaica Plain, avec des arrêts à Jackson Square Station (en), Stony Brook Station (en), Green Street Station (en) et Forest Hills Station (en). Des bus relient Jamaica Plain avec Roslindale, West Roxbury, Hyde Park et les banlieues de Dedham, Westwood et Walpole au sud et le reste de Boston par des voies routières. La station de Forest Hills est une plaque tournante du transport et se trouve à proximité à pied de l'Arnold Arboretum (en) et du cimetière de Forest Hills (en).

La ligne de la Needham (en) du Commuter Rail s'arrête à la gare de Forest Hills et de nombreuses autres lignes sont facilement accessibles en prenant le métro ligne orange à Ruggles et Back Bay.

Personnalités liées au quartier[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Aricle connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Boston Daily Globe, « Sturtevant Factory Building Destroyed by Fire », sur Jamaica Plain Historical Society,‎ mai avril (consulté le 21 mars 2014).
  2. (en) « Jamaica Plain Neighborhood 2010 Census » [PDF], sur data.cityofboston.gov (consulté le 7 mars 2014)
  3. (en) « Jamaica Plain, neighborhood: American Community Survey 2005-2009 » [PDF], sur data.cityofboston.gov (consulté le 7 mars 2014), p. 13