Francis Parkman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Parkman.

Francis Parkman (-) était un historien et un spécialiste en horticulture américain natif de Boston. Il est connu pour avoir publié plusieurs ouvrages sur l’Amérique française.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Oregon Trail (1847)
  • The Conspiracy of Pontiac (1851)
  • Vassall Morton (1856), a novel
  • The Pioneers of France in the New World (1865)
  • The Book of Roses (1866)
  • The Jesuits in North America in the Seventeenth Century (1867)
  • La Salle and the Discovery of the Great West (1869)
  • The Old Régime in Canada (1874)
  • Count Frontenac and New France under Louis XIV (1877)
  • Montcalm and Wolfe (1884)
  • A Half Century of Conflict (1892)
  • The Journals of Francis Parkman, New York: Harper, 1947.
  • The Letters of Francis Parkman, U of Oklahoma P, 1960.
  • The Battle for North America, a single-volume abridgement of France and England in North America, edited by John Tebbel. Doubleday 1948.

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • La piste de l’Oregon : à travers la Prairie et les Rocheuses, 1846-1847, traduction de The Oregon Trail par Jean Lambert, Payot, 1993
  • Les Jésuites dans l’Amérique du Nord au XVIIe siècle, traduction de The Jesuits in North America in the Seventeenth Century par Marguerite de Vaudreuil Clermont-Tonnerre, Didier, 1882

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]