Iwie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iwie
Іўе
Blason de Iwie
Héraldique
Drapeau de Iwie
Drapeau
Image illustrative de l'article Iwie
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Iwie
Code postal BY 231337
Indicatif téléphonique +375 1595
Démographie
Population 7 825 hab. (2014)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 55′ N 25° 46′ E / 53.917, 25.76753° 55′ Nord 25° 46′ Est / 53.917, 25.767  
Altitude 140 m
Superficie 4 597 ha = 45,97 km2
Divers
Première mention 1444
Statut Ville depuis 2000
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Iwie

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Iwie
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Iwie (en biélorusse : Іўе ; en lacinka : Iŭje) ou Ivie (en russe : Ивье ; en polonais : Iwie) est une ville de la voblast de Hrodna ou oblast de Grodno, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon d'Iwie. Sa population s'élevait à 7 825 habitants en 2014[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Iwie se trouve à 32 km à l'est de Lida, à 39 km au nord de Navahroudak, à 118 km à l'ouest de Minsk et à 132 km à l'est-nord-est de Hrodna/Grodno[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention d'Iwie remonte au XVe siècle. En 1444, le grand-duc Casimir autorisa la construction de l'église des saints apôtres Pierre et Paul. Iwie fut cédée à l'Empire russe par le troisième partage de la Pologne, en 1795. Une révolte paysanne éclata en 1861 à Iwie, mais elle fut brutalement écrasée par les troupes russes. En 1921, après la Première Guerre mondiale, le traité de Riga attribua Iwie à la Pologne. Elle fit alors partie de la voïvodie de Nowogródek. Après la signature du pacte germano-soviétique, Iwie fut occupée par l'Armée rouge et rattachée à la république socialiste soviétique de Biélorussie. En 1940, Iwie reçut le statut de commune urbaine et devint le centre administratif d'un raïon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Iwie fut occupée par l'Allemagne nazie du 29 juin 1941 au 8 juillet 1944. Un mois après le début de l'occupation, quelque 225 membres de l'intelligentsia juive furent assassinés. En septembre 1941, un ghetto fut créé. Le 8 mai 1942, le ghetto fut cerné par la Wehrmacht et la police et 2 500 Juifs furent massacrés quatre jours plus tard. Grâce à une organisation de résistance, un groupe de Juifs réussit à rejoindre les partisans. À la fin de l'année 1942 et au début de 1943, les massacres se poursuivirent dans le ghetto. Le 13 janvier 1943, le ghetto fut liquidé et les Juifs survivants au nombre d'environ 1 100 furent transférés à Borissov, près de Minsk, où ils périrent peu après[3]. Iwie accéda au statut de ville le 12 janvier 2000.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1869 1897* 1959* 1970* 1979*
2 123 3 700 4 930 4 912 6 016
1989* 2009* 2012 2013 2014
7 971 8 174 7 928 7 888 7 825


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2014, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Encyclopédie BS : Les petits ghettos polonais(en) In memory of the Jewish community of Iwie.
  4. (en) Population depuis 1979(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :