Commune urbaine (Biélorussie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Commune urbaine.

Une commune urbaine (en biélorusse : Пасёлак гарадзкога тыпу, Possiolak haradzkoha typou ; en russe : посёлок городско́го ти́па, possiolok gorodskogo tipa) est la désignation officielle d'un certain type de localité à caractère urbain, utilisée en Biélorussie et dans 9 autres pays issus de l'ancienne Union soviétique.

C'est une localité intermédiaire, par ses caractéristiques et par son statut, entre une ville et une commune rurale. Une commune urbaine ne se distingue pas nécessairement d'une commune rurale par sa superficie ou par sa population, mais elle possède des caractères socio-économiques qui la rendent économiquement indépendante de l'agriculture.

Selon une loi de la République de Biélorussie, adoptée en 1998[1], il existe trois catégories de localité urbaines en Biélorussie :

  • bourg urbain (en biélorusse : гарадскія пасёлкі) : une population supérieur à 2 000 habitants, des entreprises industrielles et une infrastructure résidentielle développée ;
  • station de cure (en biélorusse : курортныя пасёлкі) : au moins 2 000 habitants, des sanatoriums, établissements de cure ou de soins et une infrastructure résidentielle développée ;
  • bourg ouvrier (en biélorusse : рабочыя пасёлкі) : au moins 500 habitants, au service d'entreprises industrielles, de chantier de construction, de centrales électriques ou d'autres sites industriels.

Au 1er août 2008, il y a 94 communes urbaines en Biélorussie, qui se répartissaient ainsi :

  • 87 bourgs urbains
  • 6 bourgs ouvriers
  • 1 station de cure

Leur répartition par subdivision administrative est la suivante :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Loi no 154-3 de la République de Biélorussie, 5 mai 1998.