Achmiany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Achmiany
Ашмяны
Blason de Achmiany
Héraldique
Drapeau de Achmiany
Drapeau
Achmiany : vue générale.
Achmiany : vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Achmiany
Code postal BY 231100
Indicatif téléphonique +375 1593
Démographie
Population 15 668 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 54° 25′ N 25° 55′ E / 54.417, 25.917 ()54° 25′ Nord 25° 55′ Est / 54.417, 25.917 ()  
Divers
Première mention 1341
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Achmiany

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Achmiany
Liens
Site web Site officiel
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Achmiany (en biélorusse : Ашмяны ; en łacinka : Ašmjany) ou Ochmiany (en russe : Ошмяны ; en polonais : Oszmiana) est une ville de la voblast de Hrodna, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon d'Achmiany. Sa population s'élevait à 15 668 habitants en 2013

Géographie[modifier | modifier le code]

Achmiany est située sur la rivière Achmianka, à 161 km au nord-est de Hrodna ou Grodno, à 20 km de la frontière lituanienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention fiable de Ashmyany (dans les Chroniques lituaniennes) dit que, après la mort de Gediminas en 1341 la ville a été hérité par Jaunutis. En 1384, les chevaliers teutoniques tentèrent de prendre Achmiany afin de détruire l'État héréditaire de Jogaila. Les Teutons parvinrent à détruire la ville, mais elle fut vite reconstruite. En 1402, une nouvelle attaque des Teutons eut lieu, mais elle fut repoussée après de sanglants combats et les Teutons durent se retirer à Medininkai.

En 1413 la ville est devenue l'un des centres les plus notables du commerce et du commerce dans la voïvodie de Vilnius. Pour cette raison, elle devint un champ de bataille entre les forces royales de Jogaila sous Sigismond Ier Kęstutaitis et les forces de Švitrigaila alliées à l'Ordre Teutonique. Après la prise de la ville par les royalistes, elle devint une propriété privée des Grands-ducs de Lituanie et connut un rapide développement. Cependant, en 1519, Achmiany fut réduite en cendres par les forces de la Grande-principauté de Moscou. Pour favoriser la reconstruction, Achmiany reçut en 1537 plusieurs privilèges royaux et finalement en 1566 le droit de Magdebourg, confirmé en 1683 par le roi Jean III Sobieski. Au XVIe siècle la ville était devenue un centre du calvinisme de la République des Deux Nations, après que Mikołaj Radziwiłł le Rouge y eut fondé une collégiale et une église.

La troisième partition de la Pologne, en 1795, attribua la ville à l'Empire russe. La population prit part à l'Insurrection de Novembre, mais en , une force russe de 1 500 hommes entra dans la ville, qui fut incendiée et la population massacrée. Quelque 500 personnes, femmes, enfants et personnes âgées, qui avaient cherché refuge dans l'église catholique y furent massacrés. La ville se repeupla ensuite lentement et reçut un nouveau blason en 1845. À la fin du XIXe siècle, Achmiany était une petite ville de province, habitée principalement par des immigrants juifs originaires d'autres régions de Russie. En 1912, la communauté juive locale construisit une grande synagogue.

Après la Première Guerre mondiale, l'armée allemande se retira en 1919, et la ville devint polonaise. Le traité de Riga, qui conclut la guerre russo-polonaise de 1920, confirma la souveraineté de la Pologne. En , la Biélorussie occidentale fut envahie par l'Armée rouge, puis annexée par l'Union soviétique. Le , Achmiany devint un centre administratif de raïon de la voblast de Belastok, dans la République socialiste soviétique de Biélorussie. Pendans la Seconde Guerre mondiale, la ville fut occupée par l'Allemagne nazie du au . Avant de se retirer devant l'avance allemande, le NKVD exécuta et enterra dans une fosse commune 57 civils Polonais détenus, dans la nuit du 22 au . En 1945, Achmiany redevint soviétique et fit partie de la RSS de Biélorussie jusqu'en 1991, puis de la Biélorussie indépendante. Les nouvelles armoires de la ville, développées à partir de la version de 1792, furent adoptées en 2006.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1804 1858 1897* 1914 1921*
746 3 066 7 124 8 200 3 442
1931* 1939 1945 1959* 1970*
7 414 8 668 3 460 6 900 9 621
1979* 1989* 1999* 2009* 2013
12 455 14 748 15 100 14 813 15 668


Transports[modifier | modifier le code]

Achmiany se trouve sur l'axe routier VilniusMinsk : route européenne 28 ou route biélorusse M7.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]