Hero Corp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hero Corp

Description de l'image  LogoHeroCorp.png.
Titre original Hero Corp
Genre Série humoristique, fantastique
Création Simon Astier / Alban Lenoir
Production Jean-Yves Robin / CALT
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Comédie!
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 30 (saisons 1 et 2) + 36 (saison 3)
Durée 26 minutes (saisons 1 et 2) et 7 minutes (saison 3)
Diff. originale – en production
Site web http://www.hero-corp.com

Hero Corp est une série télévisée française fantastique, produite par CALT, créée par Simon Astier et Alban Lenoir, réalisée par Simon Astier et écrite par Arnaud Joyet. Les deux premières saisons sont diffusées depuis le sur Comédie+ et rediffusée sur France 4 et Game One. La troisième saison est diffusée sur France 4 depuis le 21 octobre 2013[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite d’une guerre dans les années 1980, il fut décidé de créer l’agence Hero Corp, une organisation regroupant tous les Super-Héros afin de maintenir un climat de paix. Cette agence possède plusieurs sites secrets sur la planète, et nous trouvons, dans le département de la Lozère, les retraités, les mis au rancart, les démissionnaires, les démasqués, les pas-formés, les hors-normes. Coupés du monde, ils peuvent retrouver une vie calme et paisible. Vingt ans après, ce calme paisible vole en éclats lorsque réapparaît The Lord, un Super-Vilain.

Face au retour du plus grand Super-Vilain de l’Histoire, que tout le monde croyait mort, le village est démuni. Selon une vision de Théodore (qui possède un pouvoir de prescience), John est la solution face à ce danger que la maison-mère préfère garder sous silence. John arrive dans un village isolé pour aller enterrer sa tante, qu’il n’a pas vue depuis une dizaine d’années. Décidant de rester quelques jours, il se rend compte que les habitants cachent quelque chose et qu’ils n’ont pas l’air décidés à le laisser partir. Les choses deviennent plus claires quand il voit sa tante, revenue à la vie, lui annoncer qu’il est dans un village de super-héros.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs invités et récurrents[modifier | modifier le code]

Sur plusieurs saisons[modifier | modifier le code]

Saisons 1 à 3
  • Lionnel Astier : Neil Mac Kormack « Infusion », directeur de l’agence Hero Corp, il a le pouvoir de se téléporter (saison 2, artiste invité saison 1)
  • Arnaud Tsamere : Karin « Captain Sports Extrêmes », possède une résistance physique très élevée (saison 2, artiste invité saison 1)
  • Hubert Saint-Macary : Matthew Hoodwink, beau-père de Jennifer, ancien maire de Montréal (saison 2, artiste invité saison 1)
  • Josée Drevon : Mégane, mère de Jennifer
  • Didier Bénureau : Laurence Hawkins « Super Invisible », scientifique devenu invisible lors d'une expérience (saison 1, artiste invité saison 2)
  • Jacques Fontanel : Théodore, a la capacité d'avoir des visions
  • François Frapier : Kyle, a la capacité d'avoir des visions durant son sommeil (saison 1, artiste invité saison 2, présent websérie 'Les prémonitions de Kyle' saison 3)
Saisons 2 et 3
  • Jacques Ville : John senior « Rock Head », père inconnu de John, possède le pouvoir de se transformer en pierre
  • Erik Gerken : Valur « Electro Man », super-héros classe 14 originaire d’Islande et maîtrisant la foudre
  • Patrick Vo : Jean Micheng, peut étourdir ses ennemis en parlant vietnamien et lançant un ballon de handball
  • Charles Clément : Eraste, lieutenant d'Hypnos, il dirige les bêtes, a planifié depuis 30 ans la recherche de John et le pousse à passer du mauvais coté ; il a fourni un travail (bien qu'illégal) à John et espionnait Hero Corp pour le compte d'Hoodwink.
Saisons 1 et 2
  • Michel Courtemanche : Benedict « Captain Canada » (saison 2, artiste invité dernier épisode saison 1)
  • Jean-Luc Couchard : Dan, mutant mi-homme, mi-canard branchu (saison 1, artiste invité saison 2)

Spécifique à une saison[modifier | modifier le code]

Saison 1

Saison 2

Saison 3

Personnages[modifier | modifier le code]

De nombreux liens entre personnages sont fournis dans le comic « Les Origines » publié en janvier 2013 :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Théodore
 
Ethan Grant
« The Lord »
 
Mégane
 
Matthew
Hoodwink
 
 
John Senior
« Cpt. Ciment »
 
Jane
 <= ? => 
Geneviève
« Chevaline »
 <= ? => 
Mary
« Renaissance »
 
« Captain
Énergique »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jennifer
 
 
 
 
 
 
 
 
John
« Bouclier Man »
 
Claudine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les membres de Hero Corp[modifier | modifier le code]

  • Neil Mac Kormack "Infusion" (Lionnel Astier) : chef de l’agence Hero Corp, a le pouvoir de se téléporter.
  • Benedict "Captain Canada" (Michel Courtemanche) : super-héros travaillant toujours à l’agence Hero Corp, à Montréal, son pouvoir est de voler.
  • Guy « Captain Trois-Rivières » (Disiz) : assistant de Captain Canada.
  • Miss Moore (Stéphanette Martelet) : assistante de Neil Mac Kormack. Fille de châtelain, elle s'arrange pour recréer une antenne Hero Corp dans le château familial après la prise de contrôle par Hoodwink. Elle est une "civile" et ne possède aucun pouvoir.

Les super-héros remisés[modifier | modifier le code]

  • John « Bouclier Man » (Simon Astier) : John est le dernier arrivant dans le village, c’est le neveu de Mary, l’ancien chef du village. Sa mission est de sauver le monde des super vilains, tel que The Lord. Les pouvoirs de John varient et ont une durée d’action limitée dans le temps. En effet, il peut se rendre invincible[2], sécréter du poison avec ses mains[3] ou même se transformer en loup-garou[3]. Il réussit même à retourner le pouvoir de The Lord contre lui[4] et ainsi contrôler lui-même tous les villageois tombés sous son emprise. Dans la saison 2, John se montre capable de survivre à une explosion[5], de se transformer en bombe humaine[6], de sentir le danger arriver, de se dématérialiser[6], de se téléporter[7] et de renvoyer les balles avec ses mains [8]. Le problème est que John « subit » plus ses pouvoirs qu’il ne les maîtrise. On apprend qu’il perdrait ses pouvoirs à proximité de son père (John Senior), mettant au jour les anciennes blessures de son passé. Il découvre que son pouvoir ressemble plus ou moins à un « antidote » et qu’il peut se manifester sous différentes formes. Il peut par exemple léviter. À la fin de la saison 2, on découvre que sa mère a également des pouvoirs qui s’apparentent plus à ceux des vampires, et l’on voit John se transformer en une sorte de bête capable de tout détruire[9].Dans l'épisode 35 de la saison 3 , John se fait corrompre par Hypnos et nous revoyons John à la fin de l'épisode avec les yeux noirs qui est entrain de tuer son père, et pendant un petit instant on voit le visage d'Hypnos comme s'il était à l'intérieur de John.
  • Klaus « Force Mustang » (Alban Lenoir)  : Klaus possède le pouvoir de télékinésie, mais il le dissimule, car, d’après ses dires, c’est "Trop ringard". Il s’est donc entraîné pour devenir l’homme le plus fort du monde[2] et prétend ainsi que son pouvoir est sa force physique. Son expression typique de la série est : "PINAAAAGE" ! Dans la saison 1 on apprend qu’il passe pour la brute du village, c’est aussi le seul membre du village qui a pardonné John d’avoir laissé s’échapper The Lord. Il dit que son pseudo Force Mustang vient de sa force, et de la force d’un cheval (pour Mustang). Il élève des pécaris. Il est très ami avec John et Doug.
  • Stève « Brasier » (Gérard Darier) : Stève peut contrôler le feu. Au sein du village, Stève est le boulanger, il se sert de son pouvoir pour faire cuire les miches de pain. Il est en conflit avec Allen, alias « Captain Cold », à cause d’un conflit de super pouvoir. Il a la particularité d’être loyal et fidèle. Il est temporairement chef des survivants dans la saison 2, par défaut, et se trouve une nouvelle rivalité, avec Ron, cette fois.
  • Doug « Sérum » (Sébastien Lalanne) : Doug était un brillant avocat, mais il a été contraint d’arrêter son activité à cause de son pouvoir : il a le pouvoir de détecter les mensonges, son corps se raidissant lorsqu’il en entend un, ce qui est assez handicapant pour lui. Il s’est donc réfugié dans le village pour se cacher d'une famille de la mafia qui le poursuit. C’est le jardinier du village. À la fin de la saison 2, il est mordu par un vampire. Il est très ami avec Klaus et John (en particulier avec Klaus).
  • Burt « Captain Shampoing ou Tornado» (François Podetti) : il s’appelait auparavant « Acid Man » car il pouvait lancer de l’acide capable de détruire les matériaux les plus résistants, avec ses mains. Mais depuis quelque temps, son pouvoir s’est détérioré et il est devenu Capitaine Shampoing, puisque son pouvoir actuel est la faculté de lancer du shampoing doux (qui ne pique même pas les yeux) avec ses mains. Valur l’aidera à retrouver son pouvoir d’origine dans la saison 2, il récupérera alors son nom d'« Acid Man » dans la saison 3.
  • Mary « Renaissance » (Agnès Boury) : autrefois, Mary pouvait redonner la vie mais avec l’âge, son pouvoir s’est réduit et elle ne peut plus que se faire passer pour morte. Elle fait partie des membres fondateurs de l’agence Hero Corp, et était le chef du village jusqu’à ce qu’elle tombe malade du fait de l’utilisation de son pouvoir (elle est également capable d’annuler l’emprise mentale de The Lord sur ses victimes, mais cela lui demande beaucoup d’énergie) et qu’elle soit remplacée par John, son neveu.
  • Le Maire Cécil « Captain Transformation » (Philippe Noël) : le maire est le numéro 2 de l’agence dans le village, derrière Mary (puis derrière John). Il est de nature autoritaire et souhaiterait prendre le commandement du Conseil de l’agence (chose qu’il a fait durant un court laps de temps dans la saison 1, puis à la fin de la saison 3). Uniquement connu comme étant « le maire du village » dans la saison 1, on apprend dans la saison 2 que son prénom est Cécil. Enfin, son pouvoir est assez particulier : il peut prendre l’apparence d’une personne inconnue de ceux qui sont proches de lui. Il apparaît néanmoins en saison 3 qu'il peut désormais prendre l'apparence y compris d'une personne connue de ceux qui l'entourent.
  • Mique « Réception » (Étienne Fague) : Mique est le fils de Cécil, le maire du village. Il est incroyablement stupide et fait honte à son père, qui l’aide malgré tout à devenir quelqu’un d’important. Mique pense être la relève des super-héros, et son pouvoir est la faculté de lire approximativement dans les pensées. Il se transforme petit a petit en bête suite à une morsure dans la saison 3.
  • Allen « Captain Cold » (Maurice Lamy) : au sein du village, Allen est barman. Il se sert de son pouvoir (contrôle de la glace) pour réfrigérer les boissons. Il est en conflit avec Stève, car selon Allen la glace est supérieure au feu, mais Stève est d'un avis contraire. On apprend au début de la saison 2 qu’il est mort lors de l’attaque du village.
  • Stan « Mental » (Arnaud Joyet) : Stan possède le pouvoir de persuasion, il peut convaincre une personne de faire quelque chose, seulement si cette dernière est d’accord (c’est le problème, selon lui). Dans la saison 3, il comprend que son pouvoir de suggestion ne fonctionne que s'il prend le temps de mettre en place un environnement et qu'il s'exprime de manière imagée.
  • Kyle (Francois Frapier) : responsable des archives du village ; c’est un très bon dessinateur, il a des visions pendant son sommeil mais possède une très mauvaise mémoire. Il est aussi le seul à pouvoir transcrire ses dessins en visions, qui ne ressemblent qu’à des gribouillis pour les autres.
  • Karin « Captain Sports Extrêmes » (Arnaud Tsamere) : possède une grande résistance physique, ce qui lui permet de pratiquer les sports les plus risqués sans aucun accessoire. Il est fanatique de son corps et veut l’utiliser à des fins physiques ultimes le plus souvent possible. Dans la saison 2 il est l'un des prisonniers de l'ogre philosophe, il va finalement être libéré par John. On apprend également qu'il n'entend plus de l'oreille gauche et qu'il ne possède plus d'estomac à cause d'une dangereuse partie de Paint-ball à balles réelles. Il est régulièrement en conflit avec Jean Micheng qui le surclasse sur ses points forts.

Les super-héros survivants[modifier | modifier le code]

  • John Senior « Rock Head » (Jacques Ville) : survivant du site de la mine, Il est sauvé par les survivants du village des décombres de la mine. Il est le père biologique de John mais n'ose pas lui dire. Il possède le pouvoir de transformer son corps en pierre. S'il se trouve à proximité de son fils, ce dernier perd ses pouvoirs et peut devenir dangereux pour ses alliés. Il quitte le bunker sachant cela et réintègre le groupe juste avant leur embarquement pour Montréal. Dans la saison 3, il est prisonnier du monastère par son ex-femme Jane. Plus tard il meurt tué par sa fille Claudine mais Mary le sauve grâce a son pouvoir.
  • Valur « Electro Man » (Erik Gerken) : survivant du site d'Islande (sous couvert d'une usine de jouets), il maîtrise le pouvoir de la foudre. Classe 14, il est le plus gradé des survivants et à ce titre préside le conseil dans le bunker. Mary a un gros faible pour lui.
  • Jean Micheng (Patrick Vo) : survivant du site japonais (sous couvert d'une équipe de handball). Métis Franco-Vietnamien, il dispose d'un pouvoir particulier : s'il interloque quelqu'un, ce dernier reçoit un ballon de handball sorti de nulle part dans la tête. Il est également très doué en arts martiaux.
  • Eshana (Lilly Eïdo) : survivante du site indien ,elle dispose du pouvoir d'invoquer un double d'elle-même, Eshita (Constance Pittard), qui ne lui ressemble en rien. Elle a un faible pour John et l'aide à contrôler son pouvoir.
  • Araignée man (Alexandre Astier) : gardien du bunker secret. Son pouvoir est d'être méchant, il ne peut s'empêcher de frapper ou d'insulter ses interlocuteurs.
  • Rémi-Pierre (Malik Issolah) : maîtrise une canne magique qu'il peut contrôler avec sa main. C'est un homme d'Hoodwink qui devait faire sortir Jennifer du Bunker pour permettre aux soldats d'éliminer le reste des survivants. Sa couverture était d'être un survivant du site du Maroc. Il voulait tuer John en lui envoyant sa canne dans le dos lors d'un combat contre lui, mais John se dématérialisa pour faire passer la canne a travers son corps puis Rémi-Pierre reçut sa propre canne dans son corps et en meurt.

Les civils[modifier | modifier le code]

  • Jennifer (Aurore Pourteyron) : fille de Mégane et de The Lord. Petite amie de John, c’est une civile (une personne non-super-héros), faisant partie de la seule famille dans le village qui ne sont pas des super-héros. Arrivée au village avec ses parents avant le début de la saison 1, ils cherchaient à vivre à la campagne, elle est au début la seule personne avec qui John se sente bien (car seule personne dite "normale" selon lui). Durant la première partie de la saison 2, elle perd la mémoire et oublie le village, ses parents et sa relation avec John. On apprend à la fin de la saison 2 qu’elle est en fait la fille de Mégane et de Ethan « The Lord ». Son pouvoir se révèle dans la saison 3 : elle prend des caractéristiques de sirène au contact de l'eau (bien qu'elle ne sache ni chanter, ni rester plus de 14 secondes sous l'eau sans respirer). Selon Mary, Jennifer est bien une sirène, mais une "version qu'on connaît pas".
  • Mégane (Josée Drevon) : elle est la mère de Jennifer et est très proche de sa fille. Elle lui a caché la véritable identité de son père, The Lord. Après le naufrage dans la saison 3 elle retrouve refuge avec Kyle dans une grange à foin où ils installent un ordinateur dans une poubelle. Plus tard elle retourne auprès de sa fille au château.
  • Laurence Awkins « Super Invisible » (Didier Bénureau) : scientifique qui s’est rendu invisible en faisant des études sur les molécules afin de retrouver le meurtrier de sa femme (The Lord) mais au fil des jours il devient tellement invisible qu’un courant d’air le fait envoler. Il redevient visible au cours de la saison 3 et prend en charge le développement scientifique de la nouvelle Hero Corp.

Les super-vilains[modifier | modifier le code]

  • Ethan « The Lord » (Christian Bujeau)  : le Super-Vilain de la série, considéré comme le plus grand super vilain de tous les temps[10]. Quand il a son médaillon, il peut contrôler l’esprit des gens après les avoir touchés. Si une personne envoûtée en touche une autre, cette dernière se retrouve aussi sous son contrôle[11]. Dans la saison 2, on le voit capable de contrôler son médaillon à distance pour le récupérer. Grâce à celui-ci, il est capable d’utiliser le pouvoir d’une personne dont il est proche physiquement[12]. On apprend à la fin de la saison 2 qu’il est l’ex-mari de Mégane et le vrai père de Jennifer. Il est également un excellent combattant au corps-à-corps[9].
  • Matthew Hoodwink (Hubert Saint-Macary) : ancien maire de Montréal, et père de Jennifer, il veut absolument détruire tous les super-héros et devenir le maître du monde. D’après Neil Mac Kormack, il est beaucoup plus dangereux que The Lord.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2008)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Hero Corp.
  1. Le Village
  2. Le Test
  3. Le Grand Départ
  4. Révélations
  5. Recherches
  6. Retour aux sources
  7. À l’intérieur
  8. Nouvelle donne
  9. Emplettes
  10. L’Alerte
  11. Chez l’habitant
  12. Nouvelle peau
  13. Die Hard
  14. Duel
  15. Après le calme

Deuxième saison (2010)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Hero Corp.
  1. La Tempête
  2. La Leçon
  3. Ex-æquo
  4. La Mine
  5. Au pied des murs
  6. Nouveau toit
  7. Intrus
  8. Du bon côté
  9. Servir l’homme
  10. Dix-sept survivants
  11. Retrouvailles
  12. Stratèges
  13. Instructions
  14. Une nouvelle ère 1/2
  15. Une nouvelle ère 2/2

Troisième saison (2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Hero Corp.

Invité le sur Europe 1[13] (à l’occasion de la diffusion des soirées « Integraal » Kaamelott sur M6), Simon Astier a déclaré ne pas savoir si une saison 3 verrait le jour, tout en se disant conscient du succès rencontré par la série, en particulier sur Internet.

La raison invoquée par la chaîne Comédie! est le mauvais score d’audience de la série. Sans toutefois nier le succès auprès des fans, le téléchargement illégal est clairement mis en cause par le groupe Canal+[14].

Toutefois, une rediffusion de la saison 2 est effectuée le dimanche 18 septembre 2011 à 01h05 sur la chaîne Comédie! afin d’envisager, selon l’audience obtenue, une production d’une troisième saison[15].

Le 15 février 2012, Simon Astier sur France Inter s’est dit confiant sur l’avenir de la série[16].

Le 28 août 2012, France Télévisions annonce le développement de la saison 3 pour France 4[17] ; l’annonce officielle de la production par la chaîne France 4 est faite le par Simon Astier sur le réseau social Twitter[18],[19] et le tournage a commencé le en Bourgogne[20],[21] et s'est terminé le [22].

Le montage a commencé à Levallois le [23].

Le format de la série change dans cette nouvelle saison et passe à un format court de 35 épisodes de 7 minutes. Ils furent diffusés à raison d'un épisode du lundi au vendredi et les 5 épisodes d'une semaine (qui forment une entité narrative) ont été rediffusés à la suite les uns des autres le samedi[24],[25].

Un volet trans-média comprend une application pour smartphone (disponible pour Android et iOS depuis le 5 juillet 2013) et une web-série ; l’application permet notamment de visionner la web-série plusieurs semaines avant la diffusion sur France 4[26]. Centrée sur le personnage de Klaus et intitulée Les survivants, la web-série constitue la transition entre les saisons 2 et 3 ; Klaus y recherche les survivants du naufrage. Le lien avec la saison 3 est assuré par l’épisode 0 diffusé le 21 octobre 2013 sur France 4, où les survivants découvrent qu’ils ne sont pas seuls.

Une seconde web-série de huit épisodes (un prologue et 7 épisodes), intitulée Les prémonitions de Kyle, centrée sur le personnage de Kyle, fut diffusée via l’application puis par Studio 4.0 en parallèle de la diffusion de la saison 3[27]. Une ultime vidéo dévoila une séquence se déroulant après la fin de la saison 3.

Autre nouveauté : la présence de nouveaux acteurs (dont Justine Le Pottier, une des actrices principales de la web-série Le Visiteur du Futur, et Manu Payet) dans le casting.

La saison 3 de Hero Corp a atteint le 28 octobre plus de 421 000 téléspectateurs (1.5% de parts de marché) avec l'épisode 6 inédit. Ces scores constituent un record pour la chaîne France 4 sur laquelle il a été diffusé. La diffusion avait cependant été faite juste avant celle du block-buster américain "Thor".

Épisodes de la web-série les Survivants[modifier | modifier le code]

Les épisodes de la web-série faisant la transition entre les saisons 2 et 3 sont disponibles sur le site de Studio 4.0[28].

  1. Rapport de Mission
  2. Valur
  3. Mary
  4. Jennifer
  5. La Radio
  6. Mac Kormack
  7. Le visiteur du futur
  8. La pause
  9. Doug
  10. Le Soldat
  11. John

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

La naissance d’Hero Corp remonte à 2002, quand Simon Astier et Alban Lenoir écrivent une comédie en treize sketchs, Entre Deux, qu’ils joueront trois ans plus tard dans plusieurs villes françaises. L’un des sketchs aborde le thème des super-héros, les deux comédiens interprétant deux super-héros aux pouvoirs peu convaincants. La société CALT se montre intéressée pour produire une série télévisée en format de 26 minutes[29].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le château du Tournel, refuge de « The Lord »

Au même titre que l’action de la série, le tournage de la première saison s’est effectué principalement en Lozère durant l’été 2008. Quelques scènes ont été tournées dans la ville de Mende ou à proximité du château du Tournel, mais l’essentiel a été tourné sur le causse de Sauveterre. Le village de Hero Corp, les Palhers de Bramonas[30], est d’ailleurs situé sur ce causse, sur la commune de Balsièges, à proximité de la ferme fortifiée du Choizal[31]. Le choix de la Lozère n’est pas anodin, puisque Simon Astier est assez attaché à ces endroits où il est souvent venu[32]. Les dernières scènes ont été tournées à Montréal fin août 2008.

La seconde saison a été tournée à partir du 7 août 2009 ; le tournage s’est principalement déroulé dans les Alpes-Maritimes : au fort Suchet, dit « du Barbonnet » ; aux lacs des Mesches et de la Minière (au-dessus de Saint Dalmas de Tende) ; à Menton et Monaco ; puis dans le Var à Toulon. Les dernières scènes ont été tournées le 30 septembre en région parisienne.

La troisième saison a été tournée du 13 janvier au 25 février 2013 ; le tournage s'est déroulé principalement en Bourgogne, notamment à Chastellux-sur-Cure, Avallon (la boutique Jade, le 55 Grande rue, la place du Général-de-Gaulle, la rue Fontaine-Neuve ou encore la rue du Bel-Air)[33], au Prieuré de Vausse (Châtel-Gérard)[34] et à la Carrière d’Aubigny à Taingy-la-Vallée.

Générique[modifier | modifier le code]

Les dessins du générique et des comics qui apparaissent dans les saisons 1;2 et 3 ont été réalisés par Olivier Peru[35].

Comics[modifier | modifier le code]

Un premier comic cartonné de 96 pages, « Les Origines », est sorti le aux éditions Soleil, avec Simon Astier au scénario, Marco Failla au dessin, Olivier Héban aux couleurs et Olivier Peru pour la couverture. Un second tome est sorti en novembre 2013, et présente quatre histoires, dessinées par quatre dessinateurs différents.

Matchs d'improvisation[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, une équipe de comédiens de la série (principalement composée de Simon Astier, Arnaud Joyet, Arnaud Tsamere et Jennie-Anne Walker) se produit plusieurs fois par an lors de matchs d'improvisation contre des équipes renommées (Ligue Majeure d'Improvisation, Ligue d'Improvisation Lyonnaise).

no  Date Lieu Adversaire Score Composition
1 31/03/2011 La Cigale, Paris, France Ligue Majeure d'Improvisation 9 - 6 Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere
2 01/04/2012 Le Transbordeur, Villeurbanne, France Ligue d'Improvisation Lyonnaise 7 - 6 (a.p.) Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere
3 12/11/2012 La Cigale, Paris, France Ligue Majeure d'Improvisation 9 - 8 Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Mustapha El Atrassi, Constance
4 24/03/2013 Le Transbordeur, Villeurbanne, France Ligue d'Improvisation Lyonnaise 10 - 9 (a.p.) Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere
5 13/11/2013 La Cigale, Paris, France Ligue Majeure d'Improvisation 8 - 5 Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere
6 18/01/2014 Conservatoire de la Ville de Luxembourg, Luxembourg, Luxembourg Groupement des Improvisateurs Professionnels du Luxembourg 7 - 8 Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Sébastien Lalanne
7 30/03/2014 Vallée de la Jeunesse, Lausanne, Suisse Association Vaudoise des Ligues d'Improvisation 8 - 7 (a.p.) Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere, Oldelaf
8 18/04/2014 La Hune Saint-Benoît, Saint-Benoît, France Amicale des Improvisateurs de la Vienne Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere, Sébastien Lalanne
9 19/04/2014 La Comédie de Toulouse, Toulouse, France La Brique 10 - 6 Simon Astier, Arnaud Joyet, Jennie-Anne Walker, Arnaud Tsamere, Sébastien Lalanne
10 26/04/2014 Hôtel Mercure, Strasbourg, France Les Improvisateurs

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La "Hero Corp" de Simon Astier revient le 21 octobre sur France 4... enfin ! », sur Allociné,‎ 27 septembre 2013 : « La saga fantastico-comique de Simon Astier va redéployer ses ailes à partir du 21 octobre sur France 4 »
  2. a et b Saison 1, épisode 6 : Retour aux sources
  3. a et b Saison 1, épisode 10 : L’alerte
  4. Saison 1, épisode 14 : Duel
  5. Saison 2, épisode 1 : La tempête
  6. a et b Saison 2, épisode 4 : La mine
  7. Saison 2, épisode 9 : Servir l'homme
  8. Saison 2, épisode 3 : Ex-æquo
  9. a et b Saison 2, épisode 15 : Une nouvelle ère 2/2
  10. Saison 2, épisode 2  : La leçon
  11. Saison 1, épisode 7 : À l’intérieur
  12. Saison 2, épisode 12 : Stratèges
  13. (fr) Simon Astier sur Europe 1 Le Grand Direct des Médias, août 2010.
  14. John Plissken, « Hero Corp : pinages en vain ? »,‎ (consulté le ) : « Les fans nous reprochent d’arrêter Hero Corp mais en même temps, ils excluent l’idée de s’abonner à Comédie! pour découvrir leur série favorite, qu’ils téléchargent sur le web ! Après le désengagement de France 4, nous avons dû soutenir encore plus Hero Corp en saison 2, nous l’avons fait, mais là ce n’est plus possible »
  15. « Interview de Simon Astier », sur NoWatch.net,‎
  16. « L’émission "Ouvert la nuit" du 15 février 2012 sur France Inter (à partir de 9 min) »
  17. France Télévisions : Conférence de rentrée 2012-2013
  18. « Enfin la voilà la saison 3 ! »,‎
  19. France 4 : "Hero Corp" de retour pour une saison 3, PureMedias, 19/12/12
  20. « J-10 »,‎
  21. « Coulisses de tournage de la saison 3 de Hero Corp »,‎
  22. « Tweet de Simon Astier du 25/02/13 »,‎
  23. « Tweet de Simon Astier du 28/02/13 »,‎
  24. « Format court (via Twitter) »,‎
  25. « Hero Corp des precisions sur la diff et un point comic con »,‎
  26. « Hero Corp Saison 3 : date de diffusion sur France 4 »,‎
  27. « Episodes de la web-série "Les prémonitions de Kyle" »
  28. « Episodes de la web-série "Les Survivants" »
  29. Documentaire « Les coulisses du tournage », coffret DVD saison 1
  30. (fr) Les Palhers de Bramonas
  31. (fr) Midi Libre Lozère, 1er novembre 2008
  32. (fr) TV Mag, 25 octobre 2008 : « Mon père nous emmenait en balade dans ces belles montagnes pelées »
  33. « Simon Astier et son équipe ont tourné, hier, des séquences de Hero Corp dans les rues d’Avallon »,‎
  34. « Simon Astier tourne actuellement dans l’Avallonnais la troisième saison de la série Hero Corp »,‎
  35. Olivier Peru, « Hero Corp », sur http://olivierperu.blogspot.com/,‎ août 2009 (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]