Hermundures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 36′ N 10° 06′ E / 50.6, 10.1 ()

Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap. J.-C.

Les Hermundures ou Hermondures (Hermunduri en latin[1]) étaient un ancien peuple germanique qui occupèrent l'espace qui est actuellement aux environs de la Thuringe, de la Saxe et du nord de la Bavière, du Ier au IIIe siècle[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tacite, Germanie [détail des éditions] [lire en ligne] (XLI, 1)
  2. L’Encyclopédie de Diderot en fait un des peuples englobés sous le nom d’Hermions :

    « HERMIONS, s. m. (Géog. anc.) peuples de l'ancienne Germanie. Pline donne ce mot comme un nom collectif, qui était commun à quatre grandes nations; savoir, les Sueves, les Hermundures, les Cattes & les Chérusques; ils occupaient, selon Cluvier, les pays où sont maintenant la Silésie, la Moravie, la Bohême, les parties septentrionales de l'Autriche & de la Bavière, le Nortgow, une partie de la Franconie, la Hesse & la Thuringe; mais Cluvier s'est ici donné bien des peines inutiles; les noms d'Hermions & de Germains ne sont que différentes prononciations de noms du même peuple. (D. J.) »

    Voir aussi l'article NortGaw ou Nortgow de l’Encyclopédie. Sur les Hermions ou Herminons (Hermiones en latin) voir Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne] (IV, XXVIII) et Tacite, Germanie [détail des éditions] [lire en ligne] (II, 2).