Chérusques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap. J.-C. : les chérusques font partie des populations du Rhin et de la Weser (en rose).

Les Chérusques (latin Cherusci) sont une puissante nation germanique au temps de la Rome antique, établie dans la région de la Weser (entre l'Elbe et la forêt de Teutoburg).

Mentionnés par César en 54 av. J.-C. qui les situe au delà des Suèves, séparés d'eux par la foret de Bacenis, et soumis aux Romains en l'an 12 av. J.-C., ils se soulevèrent à l'appel d'Arminius, ils anéantirent trois légions romaines, ils prirent une part importante dans la lutte contre la domination romaine, participèrent au soulèvement contre Varus en l'an 9 et contre Germanicus en 15 et 16 ap. J.-C. Ils reconquirent leur indépendance avant d'émigrer vers la Saxe. Un haut degré de civilisation est attesté par des fouilles.

Avec Arminius et la bataille de Teutoburg en 9 ap. J.-C., ils sont à l'origine de la formation de la confédération des Francs (Chérusques, Bructères, Chattes, Marses).

Ils furent sans doute par la suite absorbés par la puissante tribu des Chattes.

Johann Jakob Bodmer a écrit une pièce inspirée de l'histoire de ce peuple qui fut à l'origine de la pièce Les Chérusques (1773) de Jean-Grégoire Bauvin.