Hans Fritzsche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Fritzsche en 1945 lors du procès de Nuremberg.

Hans Georg Fritzsche, né le 21 avril 1900 à Bochum, et décédé le 27 septembre 1953 à Cologne, est un journaliste allemand qui termina sa carrière comme responsable des nouvelles au ministère de la propagande nazi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , Hans Fritzsche présente la capitulation aux Soviétiques.

Habile dialecticien, il est acquitté au procès de Nuremberg mais condamné pour d'autres crimes à neuf ans de prison. Il est libéré en 1950 et meurt 3 ans après. Il est le seul des 24 accusés a avoir été acquitté de toutes les charges retenues (crimes de guerres, crimes contre l'humanité, crimes contre la paix).