Grand Musée égyptien (Le Caire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Musée égyptien du Caire.
Grand Musée égyptien
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Ville Le Caire (Gizeh)
Adresse plateau de Gizeh
Coordonnées 29° 59′ 37″ N 31° 07′ 11″ E / 29.993611, 31.11972229° 59′ 37″ Nord 31° 07′ 11″ Est / 29.993611, 31.119722  
Informations générales
Date d’inauguration fixée à juillet 2011
Collections égyptologiques
Nombre d’œuvres 130 000 pièces prévues
Superficie 22 000 m²

L'étude du projet d'un « Grand Musée égyptien »[1] s'est terminée le 4 février 2002. L'appel d'offre lancé par l'Égypte pour sa construction a été remporté par le cabinet d'architecture Heneghan-Peng en juin 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce musée, qui s’étendra sur cinquante hectares est situé à moins de trois kilomètres des pyramides de Gizeh ; afin de ne pas détruire l'harmonie du plateau, il est construit cinquante mètres en contrebas. Il a la forme d'une flèche de cinq cents mètres de long avec la pointe orientée vers les pyramides ; les parois sont en albâtre avec des motifs triangulaires évoquant les pyramides ; une animation lumineuse permettra de faire changer leur couleur de jour comme de nuit.

L'édifice disposera d'un auditorium de mille places, d'un cinéma équipé en IMAX 3D, d'une médiathèque/bibliothèque, d'un centre de recherche et d'un institut scientifique. Les chercheurs disposent d'ores et déjà d'un centre de conservation ultramoderne, équipé de cinq laboratoires. Les bâtiments de la conservation, d'une superficie de 22 000 m², sont terminés et reliés au musée par une galerie à trente mètres sous terre, avec une capacité de stockage de 100 000 objets divers, et devraient commencer à accueillir les objets dès 2010.

Pour résoudre le problème des antiquités entassées dans les dépôts, ce musée devrait comporter près de 130 000 pièces provenant de plusieurs musées, du musée égyptien, de son dépôt[2] et des dépôts de différents sites archéologiques.

Ces objets seront présentés selon cinq thèmes : « Terre d'Égypte », « Parenté et monarchie », « L'Homme, la société et le travail », « Religion et culture », « Scribe et savoir ». Parmi les pièces les plus importantes qui seront exposées, il est prévu d’y transférer la totalité de la collection, unique au monde, du tombeau de Toutânkhamon, dont les éléments commenceront leur déménagement dès 2010 afin d'être nettoyés, traités et étudiés par les conservateurs de ce nouveau musée.

Il est également prévu que ce grand musée accueille les momies royales et le trésor découvert dans les tombes royales de Tanis.

Déjà, le colosse de Ramsès II, longtemps exposé sur la place de la gare du Caire est désormais transféré vers le Grand Musée[3].

On pourra également y voir, à travers des effets visuels, les pièces égyptiennes les plus importantes qui se trouvent dans des musées étrangers, comme le buste de Néfertiti, actuellement à l'Ägyptisches Museum de Berlin, ou la pierre de Rosette qui se trouve au British Museum de Londres.

À priori, l'actuel musée de la place Tahrir sera consacré uniquement à l’historique de l’art égyptien et son évolution au fil des siècles, l’histoire de l’archéologie, et l’histoire du musée lui-même.

La date d'ouverture prévue pour ce Grand Musée avait été fixée à juillet 2011 mais selon les prévisions ce ne sera pas avant 2012[4].

Le 10 janvier 2012, BESIX et Orascom Construction Industries (OCI) vont réaliser, en association, la phase III du Grand Musée Egyptien. Les travaux ont débuté en février 2012 pour se terminer en juillet 2015. Le musée comprendra des galeries d’exposition, un centre de conservation ainsi qu’un centre commercial et des restaurants. Le contrat s’élève à US $810 million (+/- EUR 635 millions).[réf. nécessaire]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Y. Mansour, Le projet du Grand Musée égyptien
  2. Ali Radwan, Trésors de collections inconnues
  3. Le voyage de Ramsès II.
  4. À actualiser...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]