Fokker C.X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fokker C.X
{{#if:
Un Fokker C.X finlandais
Un Fokker C.X finlandais

Constructeur Drapeau : Pays-Bas Fokker
Rôle Bombardier léger / Reconnaissance
Mise en service 1933
Date de retrait 1958
Nombre construits 68
Équipage
2
Motorisation
Moteur Bristrol Pegasus XII ou XXI
Type Moteur en étoile à 9 cylindres
Puissance unitaire 618 ch
Dimensions
Envergure 12 00 m
Longueur 9 20 m
Hauteur 3 30 m
Surface alaire 31 50 m2
Masses
À vide 1 550 kg
Maximale 2 900 kg
Performances
Vitesse maximale 335 km/h
Plafond 8 100 m
Vitesse ascensionnelle 498 m/min
Rayon d'action 900 km
Armement
Interne 1 mitrailleuse Browning de 7,7 mm tirant vers l'avant
1 mitrailleuse Lewis de 7,62 en défense
Externe 500 kg de bombes

Le Fokker C.X est un bombardier léger de reconnaissance biplan hollandais. Conçu en 1933, il était destiné à remplacer le Fokker C.V au sein de l'aviation militaire de l'armée royale des Indes néerlandaises.

Conception[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des avions Fokker construits à cette période, il utilise une construction mixte, avec des ailes en bois et une armature soudée couverte de plaques en aluminium à l'avant et avec de la toile à l'arrière. Le C.X était un avion biplace, le pilote étant dans un cockpit fermé et l'observateur dans un cockpit ouvert pour lui permettre d'actionner la mitrailleuse de défense. Le prototype fut conçu en 1934 avec un moteur Rolls-Royce Kestrel V. L'armée des Indes commanda initialement 13 C.X, mais ils furent rapidement mis en retrait au profit de bombardiers légers Martin B-10 américains. Jusqu'à l'attaque japonaise sur les Indes hollandaises en 1941, le C.X servit comme avion d'entraînement et de traction de cibles.

L'armée de l'air hollandaise commanda 16 C.X, et quatre C.X supplémentaires avec des moteurs Rolls Royce Kestrel II. Mais ces quatre appareils furent rééquipés des moteurs Kestrel V, car le Kestrel II s'avéra peu fiable. Deux C.X furent livrés à la République espagnole et quatre supplémentaires en Finlande. La Finlande produisit sous licence 35 C.X jusqu'en 1942, ils étaient équipés de moteurs Bristol Pegasus XII.

Service opérationnel[modifier | modifier le code]

Pendant l'invasion Allemande des Pays-Bas en mai 1940, le C.X servit honorablement dans son rôle de bombardier léger et d'éclaireur. Bien qu'il soit beaucoup trop lent pour concurrencer des avions allemands tels que le Messerschmitt Bf 109, l'utilisation de la tactique hu-bo-be (huisje-boompje-beestje), qui peut se traduire par Maison-Arbre-Animal, lui permit en volant très près du sol de s'approprier quelques succès. Les 16 C.X stationnés sur l'aérodrome de Mons, qui avaient échappés aux bombardements en se camouflant, participèrent entre le 10 et le 14 mai 1940 à diverses missions sans pertes importantes. Ils bombardèrent les Allemands qui occupaient l'aéroport de Waalhaven et ont harcelé les positions ennemies dans les forêts de Wageningue et Grebbe line (en). Deux C.X avec leur équipage sont même parvenus à atteindre la France après la reddition hollandaise.

Le C.X finlandais servit avec efficacité durant la guerre d'hiver, la guerre de Continuation et la guerre de Laponie. Le dernier des 7 C.X finlandais qui ont survécu aux conflits, s'est écrasé en 1958. L'avion, immatriculé Fr-111, servait de remorqueur de cible pour l'armée de l'air, il s'est écrasé dans la forêt le 21 janvier 1958 tuant son pilote (2nd Ltn Aimo Allinen) et son opérateur (2nd Ltn Antti Kukkonen).

Variantes[modifier | modifier le code]

  • C.X Série I : Avion de production hollandaise.
  • C.X Série II : 4 Avions achetés par la Finlande.
  • C.X Série III : Avions de construction finlandaise (Sous licence).
  • C.X Série IV : Avions de construction finlandaise (Sous licence).

Pays Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Finlande Finlande
Armée de l'air finlandaise. 39 appareils.
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Royal Netherlands Air Force (20 appareils), Royal Netherlands East Indies Army Air Force (13 appareils.)
Drapeau de l'Espagne République espagnole 
Armée de l'air de la République espagnole. 2 appareils.