Félix de Bourbon-Parme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Félix de Bourbon-Parme
Image illustrative de l'article Félix de Bourbon-Parme
Titre
Prince consort de Luxembourg
Biographie
Nom de naissance Félix Marie Vincent
Date de naissance
Lieu de naissance Schwarzau am Steinfeld (Autriche-Hongrie) (aujourd'hui en Autriche)
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Château de Fischbach (en), Luxembourg (Luxembourg)
Père Robert Ier
Mère Antónia de Bragance
Conjoint Charlotte de Luxembourg
Enfant(s) Jean Red crown.png
Élisabeth de Luxembourg
Marie-Adélaïde de Luxembourg
Marie-Gabrielle de Luxembourg
Charles de Luxembourg
Alix de Luxembourg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Bourbon-Parme.

Félix de Bourbon, prince de Parme (Felice di Borbone, principe di Parma, en italien) ( - ) est le fils de Robert Ier, ex-duc de Parme (Roberto di Borbone) (1848-1907) et de Marie-Antoinette de Bragance (1862-1959).

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Son père, le duc Robert, un arrière petit-fils de Charles X de France, est alors âgé de 45 ans. Il a perdu sa couronne de Parme en 1860, chassé par les troupes sardes. Le duché a été rattaché au Royaume d'Italie.

Veuf depuis 1881 de Marie-Pie des Deux-Siciles qui lui a donné 12 enfants, le duc a épousé en secondes noces l'année suivante Maria Antónia de Bragança. Le second mariage du duc sera aussi prolifique que le premier puisqu'il donnera également le jour à 12 enfants, ce qui, au total, fait du duc le père de 24 enfants nés entre 1870 et 1905.

Le prince Félix est le sixième enfant issu du second mariage. Il naît au château de Schwarzau am Steinfeld (en Autriche) où sa famille vit en exil le .

Sa sœur aînée Zita, née en 1892, épouse en 1911 l'archiduc Charles d'Autriche qui, succédant à son grand-oncle François-Joseph Ier en 1916 sera le dernier empereur d'Autriche et roi de Hongrie;

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, tandis que ses frères aînés étaient officiers dans l'armée belge (la France ne veut pas des Bourbons), le prince Félix servit dans l'armée autrichienne.

Il se fiança à cette époque à la princesse Charlotte de Luxembourg, sœur cadette de la grande-duchesse Marie-Adélaïde Ire. Début 1919, Marie-Adélaïde, accusée par son peuple de germanophilie intempestive, abdique en faveur de sa sœur mais Charlotte, devenant grande-duchesse, refuse de rompre ses fiançailles.

Énergique, la jeune souveraine fit accorder le droit de vote aux femmes et fit organiser un référendum qui plébiscita la monarchie et la Maison de Nassau.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le , la grande-duchesse et le prince Félix de Bourbon se marièrent à Luxembourg. La veille, le prince fut naturalisé luxembourgeois et reçut les titres de prince de Luxembourg et de prince de Nassau.

Ils auront deux fils et quatre filles :

À l'occasion de leurs noces d'or en 1969, la grande-duchesse Charlotte et le prince Félix reçoivent la Croix de l'Ordre de la Résistance.

Décès[modifier | modifier le code]

Le prince Félix de Bourbon meurt le au château de Fischbach (au Luxembourg), où il s'était installé avec son épouse après l'abdication de celle-ci en 1964. Il repose dans la crypte de la famille grand-ducale sous la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]