Royaume du Kénédougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kénédougou.

Le Kénédougou a été un royaume sénoufo dans la région de Sikasso (actuel Mali) fondé au XVIIIe siècle par Mansa Daoula Traoré qui régna de 1845 à 1860.

À la mort de Mansa Daoula Traoré, c’est son frère Daoula Traoré qui règne jusqu’en 1862. Il est détrôné par N'Golo Kounanfan Traoré.

En 1866, à sa mort, Tiéba Traoré, fils de Mansa Daoula Traoré, prend les rênes du Royaume. Il règne pendant 27 ans et porte le royaume à son apogée et fixe la capitale à Sikasso. Il fait construire son palais sur le mamelon et fait construire en 1890 une forteresse, le tata, longue de 9 km et haute de 6 mètres pour résister aux attaques de Samory Touré.

En 1893, son frère, Babemba Traoré lui succède. Il mène la résistance contre les colonisateurs français jusqu’en 1898 où les troupes françaises finissent par s’emparer de Sikasso le 1er mai. Babemba Traoré, préférant la mort à la honte, se suicide.