Ema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ema portant des vœux au sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu à Kamakura.

Un ema (絵馬?) est une plaque en bois contenant des prières ou des vœux que l'on trouve dans les temples shintô au Japon. Les fidèles inscrivent leur vœu ou leur prière sur l'ema, puis l'accrochent à un portique près du temple pour qu'il soit lu par les kami (les dieux).

Aspect[modifier | modifier le code]

Les ema sont relativement similaires en taille et en forme, mais ils peuvent être ornés de différents dessins, souvent d'animaux ou de thèmes de l'imagerie shintô. Le mot gan'i (願意?), qui signifie « vœu », est souvent inscrit sur le côté. Typiquement, l'ema est orné d'une image de cheval (, uma / ma?) : ema signifie littéralement « image de cheval ». Cette représentation est sans doute une référence au fait qu'autrefois, les riches faisaient don de véritables chevaux aux temples en échange de bénédictions.

Historique[modifier | modifier le code]

L'origine des ema semble remonter à l'époque Edo. Lorsque le théâtre kabuki atteignait des sommets de popularité, les temples recevaient des ema de l'école de peinture Torii. Cette école possédait un quasi-monopole sur la création de pancartes signalant les théâtres et les pièces de kabuki, et faisait également aux temples des donations de représentations d'acteurs de kabuki sur des planches de bois. Bien qu'elles représentent des sujets sans rapport avec la religion, ces peintures étaient bien reçues par les temples et intégrées à leur décoration.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'ema sert à faire un vœu auprès des kami. Contrairement à ce qui se passe dans les religions occidentales, où la prière a généralement pour but de remercier et de bénir Dieu, les fidèles shintoïstes demandent aux kami des choses très variées, qui vont de la paix dans le monde à la réussite aux examens pour un étudiant. Dans certains temples très populaires et fréquentés par des touristes, comme le Meiji-jingū de Tōkyō, on trouve des ema rédigés dans différentes langues, car les touristes laissent leurs propres vœux et prières.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :