Disco (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Disco

Réalisation Fabien Onteniente
Scénario Emmanuel Booz
Franck Dubosc
Philippe Guillard
Fabien Onteniente
Acteurs principaux
Sociétés de production LGM Productions
StudioCanal
Canal+ France
TF1 Films Production
Pays d’origine France
Genre Comédie
Sortie 2008
Durée 106 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Disco est un film français réalisé par Fabien Onteniente sorti en salles en 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Didier Graindorge, 40 ans, sans emploi et endetté dans une affaire de water-bed, habite dans un quartier populaire du Havre, le Grand-Large, chez sa mère. Il a un fils de huit ans d'une précédente liaison avec une Anglaise. Ce dernier ne viendra en France que si son père lui offre des vacances à l'étranger.

Dans le même temps, Jean-François Jackson, un ancien ami de Didier et son associé « la baronne », viennent de rouvrir la boîte de nuit de leurs jeunesses, (le Gin Fizz) et pour la relancer y organise un concours sur le thème du disco : la Gin Fizz Academy, le premier prix étant un voyage pour deux en Australie.

C'est l'occasion pour Didier de reformer les Bee Kings, le groupe disco auquel il appartenait sous le nom de « Didier Travolta » et avec lequel ils ont gagné des concours de danse durant les années 1980. Il recontacte ses anciens partenaires pour les convaincre de participer au concours. Contrairement à lui, les deux ex-compères travaillent et malgré le fait qu'il n'ont aucun intérêt personnel à y participer, Didier arrive à les embarquer dans ce défi. Après de longues années d'inactivité, Didier contacte une prof de danse de retour de New York, France Navarre, pour qu'elle les aide à retrouver l'aisance d'antan.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande-son[modifier | modifier le code]

La bande-son de disco réunit quelques-uns des meilleurs tubes des années disco, ainsi que deux titres repris par Christophe Willem, le gagnant de la Nouvelle Star 2006, September de Earth, Wind and Fire et Heartbreaker de Dionne Warwick (lui-même repris par The Bee Gees[1]).

La musique originale du film est signé de Michel Legrand, compositeur à qui l'on doit notamment les partitions des Parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort. Pour cette occasion l'artiste s'est entouré d'un orchestre de 40 musiciens[1].

  1. Tina Charles : I Love To Love (1989 version)
  2. The Jackson Five : Blame It On The Boogie (1978)
  3. Earth, Wind & Fire : September
  4. Gloria Gaynor : First Be A Woman
  5. Cerrone : Supernature
  6. Boney M. : Sunny
  7. Christophe Willem : Heartbreaker
  8. Tina Arena : Night Fever
  9. Gloria Gaynor : Never Can Say Goodbye
  10. Cerrone : Laisser Toucher
  11. Boney M. : Daddy Cool
  12. Cerrone : Give Me Love
  13. Earth, Wind and Fire : Boogie Wonderland
  14. Voyage : From East To West
  15. The Weather Girls : It's Raining Men
  16. Nivo : Disco
  17. Edwin Starr : H.A.P.P.Y. Radio
  18. Donna Summer : Last Dance
  19. Joe Dassin : À toi
  20. Carl Douglas : Kung Fu Fighting
  21. La Compagnie créole : Vive le douanier Rousseau

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Les chorégraphies ont été dirigées par Redha.
  • La scène où Didier se prépare avant de se rendre au Gin'Fizz est bien-sûr un clin d'œil à La Fièvre du samedi soir : Il coiffe ses cheveux en arrière et possède entre autres un poster du film Serpico comme Tony Manero.
  • La veste en laine blanche que Didier enfile, au moment où il reprend du poil de la bête, est le modèle que portait Paul Michael Glaser dans le premier épisode de Starsky et Hutch.

Accueil[modifier | modifier le code]

Lors de sa première semaine, le film a réalisé 1 150 000 entrées, se classant premier et dépassant Bienvenue chez les Ch'tis qui avait occupé la première position du box office durant les 5 semaines précédentes. Mais il n'a réalisé que 647 000 entrées (-44 %) en deuxième semaine, laissant de nouveau la première place à Bienvenue chez les Ch'tis. Disco totalisera finalement en France 2 435 000 spectateurs cumulés.

Erreur[modifier | modifier le code]

Au moment où Coco apprend à Neuneuil qu'il a été reçu à son examen, on observe en arrière plan que Walter a déjà le sourire aux lèvres alors que sur le plan suivant, il commence seulement à sourire.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]