Descours & Cabaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Descours & Cabaud

Description de l'image  Logo Descours&Cabaud.jpg.
Création 1782 (1913 sous sa forme juridique actuelle)
Dates clés 2000, lancement des deux enseignes européennes Prolians et Dexis
Fondateurs André Descours et Lupicin Cabaud
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Lyon (France)
Direction Pierre de Limairac, PDG
Alain Morvand, directeur général
Activité Distribution professionnelle de fournitures pour l'industrie et le bâtiment
Produits Produits métallurgiques, produits spéciaux du BTP et tréfilés, quincaillerie, outillage, fournitures industrielles, équipements de protection individuelle, chauffage, sanitaire, plomberie, métiers de l'eau, composants industriels
Société mère Descours & Cabaud S.A.
Filiales 77 filiales en France et une dizaine à l'international
Effectif 12 100 (2012)[1]
Site web http://www.descours-cabaud.fr/
Chiffre d’affaires en augmentation 3,04 Milliards € (2012)[1]

Descours & Cabaud est un groupe familial français de distribution professionnelle, devenu le leader français de la commercialisation de fournitures à destination de l'industrie et du bâtiment (Produits métallurgiques, produits spéciaux du BTP et tréfilés, quincaillerie, outillage, fournitures industrielles, équipements de protection individuelle, chauffage, sanitaire, plomberie, métiers de l'eau, composants industriels...). Le groupe a publié un chiffre d'affaires de 3,04 milliards d'euros pour 2012 et emploie 12 100 collaborateurs dans dix pays (Europe et USA)[1].

Il s'agissait, en 2007, de la plus grande entreprise lyonnaise en termes de chiffre d'affaires[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Descours & Cabaud est issue d'un commerce de fers fondé à Lyon en 1782 par César Dufournel. Durant toute la première moitié du XIXe siècle, la Maison Dufournel se classe comme le premier commerce métallurgique en France, alors en pleine révolution industrielle, et exporte à destination d'autres pays européens. En 1861, André Descours, le neveu de César Dufournel, et Lupicin Cabaud reprennent l'entreprise. À la mort d'André Descours, Charles Cabaud, fils de son associé, prendra la direction de la société avec Raoul Baguenault de Puchesse, petit fils d'André Descours. Charles Cabaud assurera la présidence de 1913 à 1939, Raoul Baguenault de Puchesse lui succèdera à sa mort.

Assez tôt, la société Descours et Cabaud se lance à l'international. Dès 1884, une filiale est ouverte en Argentine puis, en 1898, la société s'implante en Indochine française et enfin, en 1913, au Maroc.

C'est cette même année, en 1913 donc, que la Société anonyme Descours & Cabaud Produits Métallurgiques voit le jour absorbant ainsi l'ensemble des activités nationales et internationales de la Maison Dufournel. En 1919, Descours & Cabaud installe une filiale en Algérie française puis se lance dans une stratégie de rachat d'affaires de négoce un peu partout en métropole. C'est à cette époque que le groupe Descours & Cabaud se constitue alors que nombre de plus petits concurrents sont peu à peu absorbés par le négociant lyonnais. En 1951, Descours & Cabaud fonde les Sociétés Bernabé en Afrique Noire (une filiale par territoire) et poursuit son expansion à la fois nationalement et internationalement.

En 1979, Descours & Cabaud s'installe aux États-Unis en faisant l'acquisition de la Dillon Supply Company, une entreprise de négoce industriel et métallurgique implantée dans sept États du Sud-Est du pays. Le groupe Descours & Cabaud devient leader du secteur en France à partir de 1994 grâce au rachat de GDFI-Groupe de Distribution de Fournitures Industrielles. En 1997, le groupe lyonnais poursuit son expansion européenne en rachetant les sociétés IMES (Belgique-Luxembourg) et Soldevilla (leader du secteur en Espagne).

En 2005, Descours & Cabaud s'installe sur le marché néerlandais en rachetant le numéro deux local, LAMAN, puis l'année suivante, en 2006, part à la conquête de la Slovaquie en absorbant la société SLS, leader du négoce métallurgique dans le pays. Parallèlement, afin de recentrer son développement sur l'Europe et les États-Unis, Descours & Cabaud décide, en 2003, de revendre l'ensemble de ses activités au Maghreb et en Afrique Noire.

En 2010, le Groupe s'implante en Italie en rachetant la société FEREXPERT, tandis qu'en Suisse il rachète la société CARREL qui est rejoint en 2011 par la société MULTIJOINT. En France, c'est la société PANIER, située en région parisienne, qui rejoint la grande entreprise lyonnaise en juillet 2011. Depuis le 1er septembre de la même année, le bureau de sourcing du groupe situé à Shanghaï devient une filiale de droit Chinois appelés DC SHANGAI – trading and Services Co.Ltd. Cette filiale est rattachée à la société PRODEX qui dépend également du Groupe.

Siège Social du Groupe Descours & Cabaud à Lyon

Les réseaux[modifier | modifier le code]

En 2000, les points de vente ont été réorganisés en deux réseaux baptisés Prolians et Dexis.

Prolians est l'enseigne des multi-spécialistes. Le réseau distribue des produits métallurgiques (aciers, aluminium), des plastiques, des transports de fluides, de la quincaillerie, de l'outillage, des fournitures industrielles, de la plomberie, des produits B-T.P., des équipements de protection individuelle...

Dexis est l'enseigne de négoce technique qui fournit composants industriels pour l'industrie lourde : machines-outils, transmission de puissance, automatismes, produits d’usinage, fournitures industrielles...

En France, Descours & Cabaud compte 326 points de vente Prolians, 99 points de vente Dexis ainsi que 11 autres sociétés spécialisées.

À l'international, le groupe Descours & Cabaud possède 42 points de vente aux Pays-Bas, 33 aux États-Unis, 27 en Espagne, 10 en Belgique, 7 en Slovaquie, 2 en Italie, 1 en République tchèque et 2 en Suisse.

Les Présidents du Groupe Descours & Cabaud[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Niogret (1924-2012), Descours et Cabaud, deux siècles d'aventure humaine, Editions Gachet, 1996, 387 pages.
  • Frédéric de Berthier de Grandry (1971-), De la forge au négoce professionnel, 2008, intervention, séminaire de Paris IV-la Sorbonne.

Notes et références[modifier | modifier le code]