CyanogenMod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CyanogenMod
Logo
Écran d'accueil CyanogenMod 11
Écran d'accueil CyanogenMod 11

Famille Type Unix
Langue Multilingue
Type de noyau Noyau Linux
État du projet En développement
Plates-formes Smartphones et tablettes (ARM)
Entreprise /
Développeur
Cyanogen (Steve Kondik), CyanogenMod Team
Licence Licence Apache 2 et GNU General Public License v2
États des sources Open Source
Dernière version stable 11 (12 avril 2014)
Dernière version avancée 11
Environnement graphique ADWLauncher (7.x) / Trebuchet (9.x+)
Site web cyanogenmod.org

CyanogenMod est un système d'exploitation de remplacement sur plus de 70 smartphones et tablettes, basé sur Android. Il offre des fonctionnalités et des options indisponibles sur les versions d’Android distribuées par les vendeurs sur leurs appareils.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les fonctionnalités intégrées nativement dans CyanogenMod sont le choix du thème du système, le placement de toggles (boutons permettant d'activer/désactiver diverses fonctions de l'appareil) dans la barre de notification, ainsi que d'autres modifications de l'interface utilisateur, le support du format audio FLAC, l'accès au protocole de communication Access Point Name, un client OpenVPN, la possibilité de redémarrer son appareil, le support du modem attaché via Wifi, Bluetooth et USB, l'overclocking et le paramétrage avancé du CPU, la gestion (sécurité, permissions) des applications Android. CyanogenMod a aussi pour objectif d'augmenter les performances et la fiabilité comparativement au système d'exploitation officiel[1].

CyanogenMod est développé sous licence open source, basé sur les versions officielles d'Android créées par Google mais en ajoutant du code tiers. Il contient aussi quelques logiciels propriétaires nécessaires au fonctionnement de Cyanogen et qui n'ont pas d'équivalent libre (drivers, bibliothèques de communication de Google...)[2]. Il ne contient pas les application Google permettant d'accéder au Play Store ni de logiciels tiers comme sur les distributions des constructeurs. Il est cependant possible d'ajouter, via un package fourni par Cyanogen ou soi-même, les applications de Google.

Histoire du développement[modifier | modifier le code]

Peu après la sortie de l'HTC Dream, premier smartphone sous Android, aux États-Unis en septembre 2008, une méthode est découverte pour acquérir des droits d'utilisateur root grâce au noyau Linux composant le système d'exploitation[3]. Avoir cet accès root permet, grâce à la nature open source d'Android, de modifier le système d'exploitation et d'installer cette nouvelle version sur son appareil.

Dans la même année, plusieurs systèmes d'exploitation modifiés pour le HTC Dream sont développés et distribués via internet. L'un d'eux, maintenu par un développeur nommé JesusFreke, devient rapidement populaire parmi les possesseurs du Dream. En octobre 2009, JesusFreke arrête de travailler sur son système d'exploitation, et suggère aux utilisateurs de changer de version pour une rom, basée sur celle de JesusFreke qui a été renforcée et développée par le développeur Cyanogen (Steve Kondik), cette version s'appelle "CyanogenMod"[4]. CyanogenMod gagne rapidement en popularité, et une petite communauté de développeurs appelée la CyanogenMod Team contribue à l'agrandissement de ce projet. En quelques mois le nombre d'appareils et de fonctionnalités grandit fortement, faisant de CyanogenMod l'une des distributions d'Android les plus connues.

Comme beaucoup de projets open source, CyanogenMod est développé via une gestion de versions décentralisée, et le code source est disponible sur Github, accessible à tous[5]. Les contributeurs insèrent de nouvelles fonctionnalités ou des corrections de bug en utilisant le système de vérification de code source de Google[6]. Les contributions peuvent être testées par tout le monde, et un vote est fait par les utilisateurs enregistrés avant d'être accepté définitivement par un développeur de CyanogenMod reconnu et intégré au système d'exploitation.

CyanogenMod 6[modifier | modifier le code]

Steve Kondik sortit CyanogenMod 6, basé sur Android 2.2 alias Froyo, pour le Nexus One, Dream, Magic, Droid, Legend, Desire, Evo 4G, Hero, Wildfire, Incredible, HTC Aria et le T-Mobile myTouch 3G Slide[7]. Une version release candidate est devenue disponible le 11 juillet 2010[8], et la version stable est disponible depuis le 28 octobre 2010[9].

CyanogenMod 7[modifier | modifier le code]

CyanogenMod 7 est basé sur Android 2.3 alias Gingerbread, ajoutant du code additionnel fourni par la CyanogenMod Team. Les parties de code customisées ont essentiellement été écrites par Cyanogen (Steve Kondik) mais de nombreuses parties viennent de la communauté XDA developers (le lanceur, le navigateur et autres) et de projets open source comme BusyBox[10].

Le développement commença quand Google donna le code source d'Android 2.3[11]. Le 15 février 2011, la première release candidate de CyanogenMod 7 fut disponible sur de nombreux appareils[12],[13]. La quatrième release candidate sortit le 30 mars 2011 et apporta une compatibilité avec le Nook Color et des appareils similaires ainsi que la correction de nombreux bugs[14]. Le 11 avril 2011, la version publique de CyanogenMod 7.0 sortit, basée sur Android 2.3.3[15]. La dernière version stable, CyanogenMod 7.1, est sortie le 10 octobre 2011, basée sur Android 2.3.4[16].

CyanogenMod 7.2 est censée être la dernière mise à jour de la série 7.x. La première release candidate est sortie le 15 mars 2012, apportant la saisie de numéro prédictive, un nouvel écran de déverrouillage, des animations venues d'Ice Cream Sandwich et des corrections de bug[17]. Les efforts de la CyanogenMod Team sont désormais dirigés vers CyanogenMod 9, basé sur Android 4 alias Ice Cream Sandwich. La version stable est arrivée le 18 juin 2012.

CyanogenMod 8[modifier | modifier le code]

La version 8 de CyanogenMod était prévue pour être basée sur Android 3 alias Honeycomb. Malheureusement, le code source d'Honeycomb n'a pas été fourni par Google avant l'apparition du code source d'Android 4.0 alias Ice Cream Sandwich. CyanogenMod 8 ne verra donc officiellement jamais le jour, CyanogenMod passant directement de la version 7.x à CyanogenMod 9.

CyanogenMod 9[modifier | modifier le code]

CyanogenMod 9 est basé sur le code source de Android Ice Cream Sandwich fourni par Google[18]. Steve Kondik et son équipe ont annoncé avoir commencé le travail sur cette nouvelle version après la mise à disposition du code source de Android 4.0.1[19]. En novembre 2011, des versions alpha ont été distribuées, en particulier sur les appareils Samsung comme le Nexus S et le Galaxy S[20]. Le 26 juin 2012, la première Release Candidate de CyanogenMod 9 voit le jour[21]. La version stable est diffusée officiellement le 16 août 2012 [22], l'équipe de développement a souligné que cette version ne serait pas entretenue (contrairement à la branche CyanogenMod 7) sachant que la quasi-totalité des terminaux supportant la version 9 supporteront la version 10.

CyanogenMod 10/10.1/10.2[modifier | modifier le code]

CyanogenMod 10 est basé sur le code source de Android Jelly Bean. Le développement a débuté dès la mise en place d'une version stable de CyanogenMod 9[23]. Les premières versions sont disponibles depuis le 18 août 2012 sur une dizaine de terminaux[24]. La version finale de CyanogenMod 10.1 est sortie en version stable le 24 juin 2013[25] et est disponible pour installation à plus d'une cinquantaine de terminaux, dont tous les terminaux Nexus de Google.

CyanogenMod 10.1 est basé sur Android Jelly Bean 4.2.2[26]. Une version 10.1.2 est sortie le 13 juillet 2013 pour combler des failles de sécurité trouvées par les équipes de Google[27].

CyanogenMod 10.2 se base sur Android Jelly Bean 4.3. Le développement a commencé le 24 juillet 2013[28]. La version 10.2 RC1 est disponible le 22 novembre 2013. La version finale est disponible depuis le 3 décembre 2013 et se base sur Android 4.3.1 Jelly Bean[29].

CyanogenMod 11[modifier | modifier le code]

CyanogenMod 11 se base sur Android 4.4 Kitkat. La première version M1 pour la gamme Nexus a été publiée le 6 décembre 2013[30].

La version M2 se base sur Android 4.4.1 KitKat et corrige de nombreux bug.

La version M3 disponible depuis le 26 mars 2014 se base sur Android 4.4.2.

Mascotte[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2012, CyanogenMod révèle "Cid"[31], la nouvelle mascotte de CyanogenMod, remplaçant l'ancienne mascotte, "Andy le Bugdroid skateur". Conçue par l'utilisateur Ciao, Cid est l’abréviation de "CyanogenMod ID".

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Outils[modifier | modifier le code]

Le code source de CyanogenMod contient le ClockworkMod Recovery, une image recovery entretenue par Koush (Koushik Dutta), qui est utilisée lors de l'installation de CyanogenMod ou d'autres mises à jour du système d'exploitation. Une image recovery est un mode de boot spécial, qui est utilisé pour restaurer l'appareil, le formater ou installer un nouveau système d'exploitation comme CyanogenMod. ClockworkMod Recovery peut être installé automatiquement sur des appareils rootés supportés par CyanogenMod grâce à des applications comme "ROM Manager", disponible sur Google Play[32] ou en l'installant directement avec des modes d'amorçage spécifiques aux appareils . Il s'agit pour la plupart du temps du mode Fastboot (Nexus, LG , HTC , Sony , ...) ou Odin (Samsung) , accompagné d'un bootloader déverrouillé.

Réaction des entreprises[modifier | modifier le code]

Article connexe : Utilisateur root.

Pendant longtemps, la réponse des constructeurs de smartphones et tablettes était très négative face au développement de systèmes d'exploitation par des tiers. Les constructeurs parlent d'un fonctionnement incorrect sur les appareils fonctionnant via un OS non officiel[33] et entraînant la suppression de la garantie sur l'appareil touché. Les opérateurs en ont aussi une vision négative, CyanogenMod offrant parfois des fonctionnalités disponibles seulement en option chez les opérateurs (comme le tethering). Les constructeurs et les opérateurs ont ainsi mis des obstacles aux utilisateurs en bloquant le bootloader et en limitant l'accès aux permissions de root sur la plupart des appareils.

Toutefois, la communauté autour du logiciel a grandi et est devenue de plus en plus populaire[34],[35], entraînant la mise en place d'une déclaration par la bibliothèque du Congrès autorisant l'usage du jailbreaking sur les appareils mobiles[36] ; les constructeurs et opérateurs ont donc changé de position autour de CyanogenMod et des autres distributions, comme HTC[37], Motorola[38], Samsung[39],[40] et Sony Ericsson[41] sont désormais pour le développement de systèmes d'exploitation tels que CyanogenMod.

En 2011, de nombreux utilisateurs d'appareils d'ancienne génération se sont tournés vers CyanogenMod afin de mettre à jour leur téléphone. En effet, les constructeurs (comme HTC), ayant cessé de supporter activement leurs anciennes gammes, ont débloqué les bootloaders pour permettre l'installation d'OS alternatifs. Samsung a même offert des Galaxy S II à la CyanogenMod Team en demandant la mise en place de CyanogenMod sur leurs appareils[42].

Licence[modifier | modifier le code]

Depuis la version 4.1.11.1, CyanogenMod inclut plusieurs applications appartenant à Google, comme Gmail, Maps, Play, Talk et YouTube, ainsi que des drivers propriétaires. Ces packages sont inclus avec les versions distribuées d'Android, mais ne sont pas en licence libre. Après que Google a envoyé une ordonnance de cessation et d'abstention au développeur en chef de CyanogenMod (Steve Kondik), demandant l'arrêt de la distribution des applications mentionnées, le développement fut stoppé durant quelques jours[43],[44],[45],[46]. La réaction de nombreux utilisateurs de CyanogenMod fut hostile, certains affirmant que les menaces juridiques de Google allaient nuire à leur propre intérêt, estimant que Google violait ainsi sa devise "Don't be evil" et le challenge que Google donne à la communauté open source depuis de nombreuses années[47],[48],[49]. Après une déclaration de Google clarifiant sa position[50] et une négociation entre Google et Cyanogen, il a été décidé que le projet CyanogenMod pourrait continuer tant que le bundle contenant les composants de la "Google Experience" ne serait pas stocké directement dans la ROM[51],[52]. Il a également été déterminé que les applications propriétaires de Google pourraient être sauvegardées et réinstallées sur le téléphone à l'installation de CyanogenMod sans violer un quelconque copyright. Cyanogen a aussi prévenu que, bien qu'il n'y ait plus de problème avec Google, il existe un risque potentiel d'avoir des problèmes avec des licences ou des sources closes provenant de drivers propriétaires[53]. Cependant, la CyanogenMod Team est en train de reconstruire le code source afin de ne plus avoir de problème avec les licences des drivers. L'équipe reçoit aussi l'assistance d'employés de chez Google[54].

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Version de
CyanogenMod
Version d'Android Date de sortie Détails
3.1 Android 1.5
(Cupcake)
2009
3.2 2009
3.3.x 2009
3.4.x 2009
3.5.x 2009
3.6.x 1er juillet 2009[55] Basé sur Android 1.5r3 depuis la 3.6.8
3.9.x 22 juillet 2009[56] Ajout du support du format de fichier FLAC dans la version 3.9.3
4.0.x Android 1.6
(Donut)
août 2009
4.1.x 30 août 2009[57]
  • Basé sur Android 1.6 (Donut) depuis la 4.1.4
  • QuickOffice retiré depuis la 4.1.4
  • Les logiciels estampillés Google sont proposés séparément depuis la 4.1.99
4.2.x 24 octobre 2009[58]
  • Support du partage de connexion USB depuis la 4.2.3
  • Basé sur Android 1.6r2 depuis la 4.2.6
  • Ajout du geste pinch-to-zoom pour le navigateur depuis la 4.2.11
  • Ajout des gestes pinch-to-zoom et swipe pour la galerie depuis la 4.2.11
5.0.0 Android 2.0 / 2.1
(Eclair)
14 février 2010[59]
5.0.1 14 février 2010[60]
5.0.2 14 février 2010[61]
5.0.3.x 20 février 2010[62]
5.0.4.x 27 février 2010[63]
5.0.5.x 19 mars 2010[64]
5.0.6 16 avril 2010[65]
5.0.7 25 mai 2010[66]
5.0.8 19 juillet 2010[67] Introduction d'ADWLauncher en tant que launcher par défaut
6.0.x Android 2.2
(FroYo)
28 août 2010[68]
  • Support de deux caméras à la fois (avant et arrière)
  • Support du Ad hoc en WiFi
6.1.x 6 décembre 2010[69] Basé sur Android 2.2.1
7.0 Android 2.3
(Gingerbread)
11 avril 2011[70]
  • Basé sur Android 2.3.3
  • La barre de notification est pourvue de "toggles" (interrupteurs du WiFi, Bluetooth, etc.)
7.0.1 25 avril 2011[71]
7.0.2 25 avril 2011[72]
7.0.3 6 mai 2011[73]
7.1.x 10 octobre 2011[74]
  • Basé sur Android 2.3.7
  • Partage de connexion via Bluetooth
7.2.x 16 juin 2012[75] Correction de nombreux bugs (en particulier, grâce à l'utilisation des sources d'Ice Cream Sandwich)
8.x Android 3.x
(Honeycomb)
Non développé Cette version n'a jamais été développée en raison de la non-distribution du code source d'Android 3.0. Elle a été distribuée que bien plus tard.
9.0.x Android 4.0.4
[76] (Ice Cream Sandwich)
9 août 2012[77] Ajout du Trebuchet launcher : semblable à l'officiel, il propose des options en plus (nombre de pages, dimension des widgets, etc.)
9.1.x 29 août 2012[78] Ajout de SimplyTapp
10 Android 4.1
(Jelly Bean)
13 novembre 2012[79] Combine les améliorations de Jelly Bean avec CyanogenMod9, l'application Google Chrome n'est pas présente nativement (sauf pour les nouveaux appareils de la famille "Nexus" de Google).
10.1 Android 4.2
(Jelly Bean)
20 janvier 2013[80] Ajout des nouveautés d'Android 4.2
10.1.1 10 juillet 2013[81] Correction de la faille "Master Key"
10.1.2 12 juillet 2013[82] Correction
10.1.3 28 août 2013[83] Correction
10.2 Android 4.3
(Jelly Bean)
2 décembre 2013[84] Ajout des nouveautés d'Android 4.3, CMAccount
10.2.1 31 janvier 2014[85] Corrections de bugs, nouvelles fonctionnalités, support de nouveaux terminaux
11 Android 4.4
(KitKat)
Nightlies Ajout des nouveautés d'Android 4.4, Trebuchet Launcher pour Android 4.4
12 Android 5.0
(Lollipop)
A venir Ajout des nouveautés d'Android L, début du développement prévu quand Android L sera stable.

Appareils supportés[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Cyanogen, « CyanogenMod features », CyanogenMod,‎ 20 avril 2012 (consulté le 20 avril 2012)
  2. http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=2550769
  3. (en) Ben Marvin, « How To: Root Your G1 And Install Android 1.5 Cupcake », The Android Site,‎ 14 May 2009 (consulté le 20 avril 2012)
  4. JesusFreke calls it quits
  5. (en) « CyanogenMod Source Code at Github »
  6. (en) « CyanogenMod Gerrit Site »
  7. (en) Cyanogen, « CM6 targets », Twitter,‎ 23 June 2010 (consulté le 20 avril 2012)
  8. (en) Cyanogen, « CyanogenMod-6.0.0 RC1 », CyanogenMod blog,‎ 11 July 2010 (consulté le 20 Avril 2012)
  9. (en) Whitson Gordon, « CyanogenMod 6.0 Released, Brings Custom Froyo Goodness to Tons of Android Phones », Lifehacker, Gawker Media,‎ 29 August 2010 (consulté le 20 Avril 2012)
  10. Cycle du développement
  11. (en) Cyanogen, « Gingerbread Release », Twitter,‎ 17 December 2010 (consulté le 20 Avril 2012)
  12. (en) Cyanogen, « CyanogenMod-7 Release Candidates! », CyanogenMod blog,‎ 16 February 2011 (consulté le 20 Avril 2012)
  13. (en) Whitson Gordon, « CyanogenMod 7 RC Brings Gingerbready Goodness, Canned SMS Responses to Android », Lifehacker, Gawker Media,‎ 16 February 2011 (consulté le 20 Avril 2012)
  14. (en) Cyanogen, « CyanogenMod-7.0.0-RC4 has arrived », CyanogenMod blog,‎ 30 March 2011 (consulté le 20 Avril 2012)
  15. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 7.0 Released! », CyanogenMod blog,‎ 10 April 2011 (consulté le 20 Avril 2012)
  16. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 7.1 Released! », CyanogenMod blog,‎ 10 October 2011 (consulté le 20 Avril 2012)
  17. (en) rmcc, « "CyanogenMod Changelog », CyanogenMod Changelog,‎ 15 March 2012 (consulté le 20 Avril 2012)
  18. Android-Life.com story on CM9 and ICS
  19. @cyanogen cyanogen ..and we're off. check back in 2 months :) #cm9 #ics, 2011/11/15, Twitter
  20. Samsung Nexus S Android 4.0 CyanogenMod 9 Alpha hands-on Video, Android Community website, November 28, 2011.
  21. CyanogenMod 9.0-RC1!
  22. [1]
  23. CyanogenMod on Jelly Bean
  24. [2]
  25. Cyanogen 10.1 disponible
  26. CyanogenMod 10.1 : le travail autour d'Android 4.2 (Jelly Bean) débute
  27. Sortie de CMod 10.1.2
  28. Lancement du développent de CyanogenMod 10.2
  29. Cyanogenmod 10.2 stable est disponible - http://droidsoft.fr
  30. Cyanogenmod 11 disponible sur Nexus 4, 5 et 7 - http://droidsoft.fr
  31. Nouvelle mascotte pour CyanogenMod : Cid
  32. ROM Manager sur Google Play
  33. (en) « Unlock Bootloader » (consulté le 20/04/2012)
  34. discusses popularity of CyanogenMod
  35. AndroidAndMe: MIUI firmware is "popular"
  36. LoC rules in favor of jailbreaking
  37. HTC's bootloader unlock page
  38. Motorola Offers Unlocked Bootloader Tool
  39. (en) « CyanogenMod 7 for Samsung Galaxy S2 (II): Development Already Started! », Inspired Geek,‎ 8 June 2011
  40. (en) « CyanogenMod coming to the Galaxy S 2, thanks to Samsung », Android Central,‎ 6 June 2011
  41. http://developer.sonyericsson.com/wp/2011/09/28/sony-ericsson-supports-independent-developers/
  42. « CyanogenMod coming to the Galaxy S 2, thanks to Samsung », Android Central,‎ 6 June 2011
  43. (en) Taylor Wimberly, « CyanogenMod in trouble? », Android and Me,‎ 24 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  44. (en) Dan Nosowitz, « Google Threatens Cyanogen Android Hacker With Cease-and-Desist », Gizmodo, Gawker Media,‎ 25 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  45. (en) Nilay Patel, « Google hits Android ROM modder with a cease-and-desist letter », Engadget, AOL,‎ 24 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  46. (en) Darryl K. Taft, « Google Irks Android Developers with Cyanogen Move », eWeek, Ziff Davis,‎ 28 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  47. One of many forum discussions on the Google C&D.
  48. Reaction to C&D on Google's own discussion forum.
  49. Another thread on Google's Android forum.
  50. (en) Dan Morrill, « A Note on Google Apps for Android », Android Developers,‎ 25 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  51. Cyanogen updates users on licensing controversy.
  52. (en) Roselyn Roark, « Google Muscles Android Developer, Offers Olive Branch », Wired,‎ 28 September 2009 (consulté le 28 Oct 2010)
  53. Cyanogen's tweet about the driver issue.
  54. Quick Update from Cyanogen.
  55. (en) ciwrl, « CM-3.6 is out - STABLE! », Twitter,‎ 01 July 2009
  56. (en) ciwrl, « CM-3.9 EXPERIMENTAL is out! », Twitter,‎ 22 July 2009
  57. (en) ciwrl, « CM-4.1 ExperiMENTAL is out! », CyanogenMod blog,‎ 30 August 2009
  58. (en) ciwrl, « CyanogenMod 4.2 STABLE! », CyanogenMod blog,‎ 24 October 2009
  59. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 5.0 (Nexus One) », CyanogenMod blog,‎ 14 février 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  60. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 5.0.1 », Twitter,‎ 14 February 2010 (consulté le 18 Nov 2011)
  61. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 5.0.2 », Twitter,‎ 14 February 2010 (consulté le 18 Nov 2011)
  62. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 5.0.3 », Twitter,‎ 20 February 2010 (consulté le 18 Nov 2011)
  63. (en)Cyanogen, « CyanogenMOD 5.0.4 Released », XDA developers,‎ 27 février 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  64. (en)Chase Bahers, « CyanogenMOD v5.0.5 for HTC/Google Nexus One Released », AndroidSPIN, MobileTweek, Inc,‎ 19 mars 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  65. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 5.0.6 – Tax Deductible », CyanogenMod blog,‎ 16 avril 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  66. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 5.0.7 for Dream and Magic! », CyanogenMod blog,‎ 25 mai 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  67. (en)Cyanogen, « CyanogenMod-5.0.8 has landed! », CyangenMod blog,‎ 19 juillet 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  68. Emeric G, « Sortie de CyanogenMod 6 », linuxfr.org,‎ 3 septembre 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  69. (en)Cyanogen, « CyanogenMod-6.1 Stable Has Landed! », CyanogenMod blog,‎ 6 décembre 2010 (consulté le 23 décembre 2010)
  70. (en)Cyanogen, « CyanogenMod-7.0 Released! », CyanogenMod blog,‎ 11 avril 2011 (consulté le 11 avril 2011)
  71. (en)Cyanogen, « CyanogenMod-7.0.1 Update Release », CyanogenMod blog,‎ 25 avril 2011 (consulté le 25 avril 2011)
  72. (en)Cyanogen, « CyanogenMod-7.0.2 Released (oops) », CyanogenMod blog,‎ 25 avril 2011 (consulté le 25 avril 2011)
  73. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 7.0.3 Released », CyanogenMod blog,‎ 6 mai 2011 (consulté le 6 mai 2011)
  74. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 7.1 Released », CyanogenMod blog,‎ 10 octobre 2011 (consulté le 10 octobre 2011)
  75. (en)Cyanogen, « Sortie de la RC 7.2 », CyanogenMod blog,‎ 16 juin 2012 (consulté le 20 juin 2012)
  76. (en)CyanogenMod, « Transformers Update », G+ de CyanogenMod,‎ 30 mars 2012 (consulté le 30 mars 2012)
  77. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 9 – Stable », Site officiel de CyanogenMod,‎ 9 août 2012 (consulté le 9 août 2012)
  78. (en)Cyanogen, « Let’s try something new: CM9.1 and SimplyTapp », Site officiel de CyanogenMod,‎ 29 août 2012 (consulté le 6 octobre 2012)
  79. (en)Cyanogen, « CyanogenMod 10.0 Release », Site officiel de CyanogenMod,‎ 13 novembre 2012 (consulté le 14 novembre 2012)
  80. (en) Cyanogen, « CM-10.1 M-Series Builds Have Arrived », CyanogenMod,‎ 2013-01-20 (consulté le 2013-01-23)
  81. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 10.1.1 Release », CyanogenMod,‎ 2013-07-10 (consulté le 2013-07-11)
  82. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 10.1.2 Release », CyanogenMod,‎ 2013-07-12 (consulté le 2013-07-11)
  83. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 10.1.3 Release », CyanogenMod,‎ 2013-08-28 (consulté le 2013/08/29)
  84. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 10.2 Release », CyanogenMod,‎ 2014-01-31 (consulté le 2013/08/29)
  85. (en) Cyanogen, « CyanogenMod 10.2.1 Maintenance Release », CyanogenMod,‎ 2014-01-31 (consulté le 2013/08/29)

Liens externes[modifier | modifier le code]