BusyBox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Accueil BusyBox

BusyBox est un logiciel qui implémente un grand nombre des commandes standard sous Unix, à l'instar des GNU Core Utilities.

Comme chaque fichier binaire exécutable pour Linux comporte plusieurs kilo-octets d'informations additionnelles, l'idée de combiner plus de deux cents programmes en un seul fichier exécutable permet de gagner une taille considérable.

Distribué sous la licence GNU GPL version 2, BusyBox est un logiciel libre.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce logiciel écrit initialement par Bruce Perens dès 1996 avait pour but de mettre un système complet et exécutable sur une seule disquette amorçable, afin de servir de système de dépannage / réparation et comme disquette d'installation de la distribution Debian. Depuis, il est devenu le standard de fait pour les systèmes embarqués Linux et les « installeurs » de systèmes d'exploitation GNU/Linux.

Le projet BusyBox a été maintenu par Enrique Zanardi qui a orienté jusqu'en 1998 le développement pour les besoins de la réalisation d'une disquette amorçable d'installation du système Debian. Ensuite, c'est Dave Cinege qui l'a repris, pour le Linux Router Project (LRP), un projet de routeur sous Linux. Il a réalisé alors un certain nombre de nouveautés, a créé un environnement de compilation modulaire et a changé l'objectif de BusyBox pour en faire un système généraliste de haut niveau pour l'embarqué.

Avec le ralentissement du développement du projet LRP en 1999, Erik Andersen, alors chez la société Lineo, Inc., a repris le projet BusyBox et l'a officiellement maintenu de décembre 1999 à mars 2006. Durant cette période, on peut dire que le marché des systèmes Linux embarqués a explosé en taille, permettant au projet BusyBox d'atteindre la maturité en étendant à la fois sa base d'utilisateurs et ses fonctionnalités.

Denys Vlasenko est actuellement chargé de la maintenance du projet BusyBox.

Utilisations[modifier | modifier le code]

BusyBox est conçu comme un unique fichier exécutable, ce qui le rend très adapté aux distributions Linux utilisées sur les systèmes embarqués.

Il est notamment très répandu de nos jours sur les périphériques réseaux. On le trouve par exemple sur des points d'accès, des routeurs, des téléphones IP ou encore sur certains serveurs de stockage en réseau (Network Attached Storage ou NAS). En France, le code de BusyBox est également intégré dans les box de certains fournisseurs d'accès Internet : Livebox, Freebox et Neufbox.

Généralement, on peut atteindre ces périphériques via telnet, ce qui laisse plus de liberté et de créativité pour sa configuration. Il est possible d'installer un BusyBox modifié sur Android afin d'effectuer des modifications poussées du système d'exploitation comme l'installation d'un recovery (environnement qui permet de réinitialiser la machine Android, ou d'appliquer des mises à jour d'Android sous forme de fichiers compressés zip (format de fichier) )[pas clair]

Licence[modifier | modifier le code]

BusyBox est un logiciel libre distribué sous la licence GNU GPL version 2.

Fin 2007, BusyBox a attiré l'attention par ses efforts en justice pour poursuivre et faire respecter ses droits par certaines sociétés qui l'utiliseraient en violant les termes de la licence GPL[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]