Curt Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bois (patronyme).

Curt Bois

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Fritz Kortner (à d.) en 1959

Nom de naissance Curt Bois
Naissance 5 avril 1901
Berlin Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès 25 décembre 1991 (à 90 ans)
Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession Acteur
Scénariste
Réalisateur
Films notables Pavillon noir (1945)
Les Ailes du désir (1987)

Curt Bois est un acteur, scénariste et réalisateur allemand, né à Berlin (Allemagne) le 5 avril 1901, décédé à Berlin le 25 décembre 1991.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant Shirley Temple, Curt Bois est un enfant prodige au cinéma puisqu'il tourne son premier film en 1907, à six ans. Il fait sa carrière en Allemagne jusqu'en 1932. Durant la période du cinéma muet, il a déjà de nombreux films à son actif (dont une douzaine avant quinze ans) et effectue en douceur la transition vers le parlant. Mais l'avènement du nazisme le contraint à fuir aux États-Unis en 1934, étant de confession juive.

Il joue au théâtre (genre où il s'était déjà illustré en Allemagne) à Broadway en 1936, dans deux pièces uniquement (il ne renouvellera pas cette expérience du théâtre new-yorkais), Tomorrow's a Holiday - avec Charles Halton, Joseph Schildkraut - et Help Yourself.

En 1937, il reprend dans son pays d'accueil sa carrière d'acteur de cinéma, jusqu'à un dernier film aux États-Unis en 1950, année où il décide, la Seconde Guerre mondiale étant achevée, de revenir en Allemagne. Il y tournera encore plusieurs films et fera sa dernière apparition au cinéma en 1987 (dans sa ville natale, avec Les Ailes du désir), mettant ainsi un terme à 80 ans de carrière (à l'instar de Charles Vanel - 77 ans de cinéma -, de Paulette Dubost - 81 ans de cinéma - ou de Danielle Darrieux - 79 ans de cinéma à ce jour -) !

En Allemagne, à compter de 1958, il se produira également à la télévision, dans plusieurs téléfilms et séries, jusqu'en 1986.

Notons qu'à son retour en Europe, il jouera bien davantage à la télévision qu'au cinéma, d'abord en République démocratique allemande, puis en Allemagne de l'Ouest. C'est en RDA qu'il réalise en 1955 son second - donc, dernier - film (il en est également coscénariste), sa première réalisation étant un court-métrage, en 1932.

Il est parfois crédité Kurt Bois aux génériques de ses films (et quelquefois aussi non-crédité, dans des petits rôles).

Curt Bois est enterré au cimetière de Wilmersdorf de Berlin.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

(sélection)

Avec John Abbott (à d.), dans La Femme en blanc (1948, photo promotionnelle)

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]