Chefchaouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la ville au Maroc. Pour l'épave à Marseille, voir Chaouen (épave).
Chefchaouen
شفشاون
ⴰⵛⵛⴰⵡⵏ
Image illustrative de l'article Chefchaouen
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan
Province Chefchaouen
Maire Mohamed Soufiani (PJD) (2009)
Démographie
Population 35 709 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 35° 10′ 17″ N 5° 16′ 11″ O / 35.17139, -5.26972 ()35° 10′ 17″ Nord 5° 16′ 11″ Ouest / 35.17139, -5.26972 ()  
Altitude 564 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Chefchaouen

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Chefchaouen

Chefchaouen (en arabe : الشاون / شفشاون, en tamazight ⴰⵛⵛⴰⵡⵏ) est une ville du nord ouest du Maroc, bâtie à 600 m d'altitude au pied des monts Kelaa et Meggou, qui forment le jebel chaouen, sur la chaîne du Rif. Elle est le chef-lieu de la province du même nom. Sa population est de 35 709 habitants.

Le nom de la ville vient du berbère Achawen, « les cornes », en raison des sommets montagneux qui dominent et entourent la ville. Elle a été fondée en l'an 876 de l'hégire, 1471 de l’ère chrétienne, par Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached El Alami.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement instiguée en 1415, Chefchaouen est achevée en 1480 par le chérif Ali ibn Rachid Alami, de retour d'un séjour guerrier dans le royaume de Grenade[1]. La ville accueille par la suite une population composée principalement d'Andalous puis de Morisques et demeure interdite aux Chrétiens sous peine de mort. Seul l'explorateur Charles de Foucauld brava l'interdit en 1883.

Entre 1471 et 1561, la ville est gouvernée par la dynastie des Banu Rachid, descendants de son fondateur, nominalement vassaux des sultans wattassides, et sera réunifiée au Maroc par les Saadiens.

En 1920, les Espagnols s'emparent de Chefchaouen, laquelle sera ensuite bombardée par les troupes de Franco. La ville ne fut rétrocédée au Maroc qu'en 1956, suite à l'abrogation du protectorat.

Religion[modifier | modifier le code]

Chefchaouen compte un important patrimoine religieux : 20 mosquées et oratoires, 11 zaouïas et 17 mausolées. Ceci lui a valu le nom de El-Madina Es-Saliha (la Ville sainte).

La Grande Mosquée de Chefchaouen, El-Masjid El-Aadam, fut construite en 969 de l’hégire, 1471 de l'ère chrétienne, par le fondateur de la ville Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached El Alami. Cette mosquée fut chargée, outre la célébration des cultes, de l’enseignement des sciences humaines et islamiques.

Tourisme[modifier | modifier le code]

symbole, Souvenir de Chaouen

La province dispose, dans le domaine du tourisme, de potentialités importantes et diversifiées constituées de monuments historiques, de nombreuses plages de sable et de vastes forêts avec une faune et une flore très variées. Les principaux sites touristiques de la province sont :

  • La ville de Chefchaouen
  • La source de Ras El Maa (à 3 km de la ville de Chefchaouen)
  • L'ancienne médina avec la kasbah
  • Les cascades et la mosquée de Cherafat
  • La forêt de Talassemtane
  • La grotte de Toughoubit
  • le Pont de Dieu à Akchour

Patrimoine de l'Unesco[modifier | modifier le code]

Le 20 novembre 2010, avec trois autres communautés méditerranéennes dont Soria en Espagne, Coron en Grèce et Cilento en Italie, la ville de Chefchaouen a été inscrite[2] sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO. Cette inscription a été rendue possible grâce à sa pratique alimentaire emblématique de la diète méditerranéenne : « Celle-ci se caractérise par un modèle nutritionnel demeuré constant dans le temps et dont les principaux ingrédients sont l’huile d’olive, les céréales, les fruits et légumes frais ou séchés, une proportion limitée de poisson, des produits laitiers et viande, et de nombreux condiments et épices ».

Climat[modifier | modifier le code]

La ville de Chefchaouen se situe à 600 m d'altitude. On distingue dans cette Province trois variétés de climat :

  • La zone montagneuse au climat typiquement méditerranéen, pluvieux et froid en hiver et doux en été. Les précipitations y sont les plus importantes et varient entre 800 et 1 400 mm/an atteignant parfois 2 000 mm/an avec des chutes de neige même si celles-ci restent rares à 600 m.
  • Un climat semi-aride qui domine la zone côtière avec des précipitations qui varient entre 350 et 400 mm/an.
  • La zone Sud est caractérisée par un climat humide en hiver et sec en été avec des précipitations oscillant entre 900 et 1 300 mm/an.

L'été est parfois très chaud avec des températures atteignant ou dépassant 40°C et l'hiver il fait parfois très froid comme en 2005 avec - 14°C.

Jumelage et partenariats[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Magazines[modifier | modifier le code]

  • Méditerranée Maroc n° 24

Références[modifier | modifier le code]