Check Point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Check Point Software Technologies

alt=Description de l'image Check Point Logo.svg.
Création 1993
Forme juridique Privé
Action NASDAQ : CHKP
Siège social Drapeau d'Israël Tel Aviv (Israël)
Direction Fondateur, Président-directeur général
Activité Sécurité informatique
Produits Pare-feu, VPN, Appliances, Software Blade, IPS/IDS, sécurité du poste de travail, protection des données, administration des passerelles de sécurité
Site web Check Point
Check Point France
Chiffre d’affaires 1,394 milliards de $ (2013)
Résultat net 652 millions de $ (2013)

Check Point Software Technologies Ltd NASDAQ : CHKP est un fournisseur mondial de solutions de Sécurité du système d'information. Check Point est un pionnier des pare-feu avec FireWall-1 et sa technologie brevetée «stateful inspection». Aujourd'hui, la société développe, commercialise et supporte une large gamme de logiciels qui couvrent tous les aspects de la sécurité des IT, y compris la sécurité réseaux, la sécurité des postes clients, la sécurité des données et la gestion de la sécurité. Fondée en 1993 à Ramat-Gan en Israel, Check Point compte aujourd'hui environ 2.200 employés dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Check Point a été créé en 1993, par Gil Shwed, l'actuel CEO, à l'âge de 25 ans, avec deux de ses amis, Marius Nacht (actuel vice-président) et Shlomo Kramer (qui a quitté Check Point et creé Imperva en 2003)[1]. Le financement initial de 600 000$ a été fourni par le groupe BRM, un fonds de capital-risque[2]).

La première percée commerciale est venue en 1994 lorsque Check Point a signé un accord OEM avec Sun Microsystems, suivie par un accord de distribution avec HP en 1995[3].La même année, un siège social aux États-Unis a été établi à Redwood City, en Californie.

En février 1996, la société a été nommée leader mondial du marché de pare-feu par IDC, avec une part de marché de 40 pour cent[4]. En juin 1996, Check Point a réuni 67 millions de dollars sur son offre initial) au NASDAQ[5].

En 1998, Check Point a établi un partenariat avec Nokia, ce qui a permis d’intégrer le logiciel de Check Point dans les ordinateurs Nokia[6]. En 2000 la société est devenue le premier fournisseur mondial de solutions VPN (en termes de part de marché). Durant les années 2000, Check Point a commencé l'acquisition de sociétés de sécurité informatique aboutissant à l'acquisition de l'unité de sécurité réseau de Nokia en 2009, un peu plus de 10 ans après le premier partenariat avec Nokia[7].

Produits[modifier | modifier le code]


Les produits de Check Point sont répartis dans les catégories suivantes:

  • Passerelles de sécurité - avec des produits tels que les appareils Power-1, appareils UTM-1, appareils d’IP, VSX-1, Connectra, Safe @ Office ainsi que de nombreux logiciels tels que pare-feu, IPS ou VPN IPSEC.
  • Endpoint Security - Check Point Integrity-agent de sécurité unique qui combine pare-feu, antivirus, anti-spyware, chiffrement complet du disque, le chiffrement des médias avec protection des ports, contrôle d'accès réseau (NAC), le contrôle des programmes et VPN (réseau privé virtuel).
  • Gestion de la sécurité - Permet aux administrateurs de gérer les événements, la politique et de définir la protection à travers l’interface. Les solutions sont basées sur le logiciel « Blade », avec un portfolio de 10 logiciels de gestions, y compris l'analyse d’événements.

Acquisitions[modifier | modifier le code]

  • SofaWare Technologies, en janvier 2002 (acquisition partielle)[8].
  • Zone Labs, les créateurs du logiciel pare-feu ZoneAlarm, en 2003, pour 205 millions de dollars en cash et en actions[9].
  • Protect Data, la compagnie de Pointsec Mobile Technologies, dans une transaction évaluée à 586 millions $ à la fin 2006[10].
  • NFR Security, un développeur de systèmes de prévention d'intrusion, pour 20 millions de dollars à la fin 2006[11].
  • Nokia (la division de sécurité), a été acquise en avril 2009[12].
  • Liquid Machines, une start-up de sécurité basée à Boston, a été acquise en juin 2010.

Bataille juridique SofaWare[modifier | modifier le code]

SofaWare Technologies a été fondée en 1999, d’une coopération entre les fondateurs Check Point et les fondateurs de SofaWare, Adi Ruppin et Etay Bogner, dans le but d'étendre le succès de Check Point dans le marché des entreprises. Selon le cofondateur de SofaWare, Adi Ruppin :


"La vision de la Société est de prendre cette technologie d'entreprise et la rendre aussi simple à utiliser et aussi abordable que possible sans nuire à sa qualité. L'un des aspects clé a été la création d'un système de gestion conçu pour activer le service fournisseurs pour alléger le fardeau de la gestion de la sécurité des utilisateurs, ainsi que la prestation de services supplémentaires tels que la sécurité et la mise à jour des logiciels automatiquement, le filtrage de contenu, un anti-virus et plein d’autres logiciels. " [13]

SofaWare a commencé à vendre en ligne « Safe @ line » en 2002. Au quatrième trimestre de 2002, les ventes de SofaWare sont montées en flèche, il a même occupé le chiffre d'affaires numéro 1 dans les pare-feu/VPN à travers le monde. Les relations entre Check Point et SofaWare ont tourné au vinaigre après 2002[14].

En 2004, Etay Bogner, cofondateur de SofaWare a remporté une victoire juridique sur Check Point. Bogner a demandé l'approbation du tribunal pour intenter une action contre les actionnaires, affirmant que Check Point n'avait pas transféré des fonds nécessaires à SofaWare. Finalement il a obtenu gain de cause et Check Point a été condamné à payer SofaWare 13 millions de Nis pour rupture de contrat[15]. En 2006, le juge de la Cour du district de Tel Aviv a statué que SofaWare pouvait poursuivre Check Point par procuration pour 5,1 millions de dollars en dommage et intérêts.

En 2009, la Cour suprême Israélienne a statué que Bogner, a le droit de veto pour empêcher SofaWare de prendre toute décision qu'il désapprouve. Le tribunal a jugé que les trois fondateurs ne peuvent pas exercer individuellement leurs droits de veto et que la seule règle est en tant que groupe (règle de la majorité).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CIO 20/20 Honorees--Innovator's Profile: Gil Schwed of Check Point Software Technologies Ltd. by Tracy Mayor, October 1st, 2002
  2. Eli Barkat: Making Push More Polite -- and Ready for Prime Time MOVERS & SHAKERS By G. David Wallace, December 1st, 1999
  3. Press RealeseCheck Point Software and HP Sign Distribution Agreement Networld + Interop, Atlanta, Georgia — September 25, 1995
  4. Press Release, "CheckPoint Software Named Firewall Market Share Leader by IDC; Worldwide Market Share of 40 Percent Represents Significant Lead in Providing Enterprise Network Security Solutions.", Business Wire - February 5, 1996
  5. Breznitz, Dan, "Industrial R&D as a national policy: Horizontal technology policies and industry-state co-evolution in the growth of the Israeli software industry", Research Policy 36 (9): Research Policy
  6. Press Release,, "Check Point Software & Nokia Expand Partnership", Business Wire - October 19, 1999
  7. Press ReleaseCheck Point Completes Acquisition of Nokia Security Appliance Business Retrieved 2009-04-13.
  8. Roth, Nurit (26-11-09)Etay Bogner bests Check Point in court once again Haaretz.com
  9. Check Point Software Technologies to Acquire Zone Labs". 2003-12-15. http://www.checkpoint.com/press/2003/zonelabs121503.html. Retrieved 2008-10-12
  10. "Check Point Announces a Cash Tender Offer to Acquire Protect Data". 2006-11-20. http://www.checkpoint.com/press/2006/pointsec112006.html. Retrieved 2008-10-12.
  11. "Check Point to Acquire NFR Security; Expands Intrusion Prevention Capabilities to Fortify Enterprise Networks". 2006-12-19. http://www.checkpoint.com/press/2006/nfrsecurity121906.html. Retrieved 2008-10-12.
  12. Check Point Acquires Data Security Startup Liquid Machines l 2009.
  13. Interview with Adi Ruppin, Founder and Managing Director of SofaWare, by Berislav Kucan - Tuesday, 21 January 2003.
  14. Check Point Software Stakes Claim in Small Business Internet Security Space Company Duplicates Market-leading Enterprise Success in Sub-$490 Appliance Segment
  15. Arbel, Oded (April 25, 2006). "Sofaware founder cleared to sue Check Point for $5.1 million". Ha'aretz. http://www.haaretz.com/business/economy-finance/sofaware-founder-cleared-to-sue-check-point-for-5-1-million-1.186085. Retrieved 14 June 2010.