James Ehnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Ehnes

Naissance 27 janvier 1976
Brandon (Manitoba), Drapeau du Canada Canada
Lieux de résidence Bradenton, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Violoniste
Style Classique
Lieux d'activité Le Canada et le monde
Éditeurs Analekta, Les Disques SRC
Formation Juilliard School
Distinctions honorifiques Membre de l'Ordre du Canada (2010)
Site internet www.jamesehnes.com/

James Ehnes, C.M., né le 27 janvier 1976 à Brandon (Manitoba), est un violoniste canadien.

Salué, en 2001, par le journal The Globe and Mail comme « the Jascha Heifetz of our day » (« le Jascha Heifetz de notre temps »)[1], il est considéré comme l'un des interprètes de musique classique les plus passionnants et marquants de sa génération.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Ehnes est issu d'une famille d'artistes ; son père, Alan Ehnes, est professeur de trompette à l'Université de Brandon et Barbara Ehnes, sa mère, est danseuse et ancienne directrice de l'École de danse de Brandon.

Dès l'âge de quatre ans, il commence à jouer du violon puis, à neuf ans, étudie sous la direction de Francis Chaplin. Il poursuit ses études comme élève de Sally Thomas à la Meadowmount School of Musicà à New York et à la Juilliard School où il obtient son diplôme en 1997 ; parallèlement, le prix Peter Mennin lui est également décerné pour ses réalisations et son leadership en musique (Outstanding Achievement and Leadership in Music).

À treize ans, il donne son premier concert avec l'Orchestre symphonique de Montréal. Dès lors, il se produit régulièrement avec les plus grands chefs d'orchestre (Vladimir Ashkenazy, Andrew Davis, Charles Dutoit, Michael Gielen, Hans Graf, Richard Hickox, Zdeněk Mácal, Charles Mackerras, Seiji Ozawa, Stanisław Skrowaczewski, Christian Thielemann) et les orchestres les plus prestigieux du monde entier.

Il apparaît également dans de nombreux festivals, entre autres, celui de Marlboro, de la musique de chambre de Seattle, de Bravo! Vail Valley Music à Vail (Colorado), de La Chaise-Dieu, de La Côte-Saint-André, de Moritzburg et des nuits blanches à Saint-Pétersbourg.

En octobre 2005, il obtient un doctorat honoris causa en musique de l'Université de Brandon et en juillet 2007, il est le plus jeune membre élu de la Société royale du Canada[2].

Le 30 juin 2010, il est admis à titre de membre de l'Ordre du Canada[3].

James Ehnes joue sur un Stradivarius, l'Ex Marsick, de 1715, prêté par la Fulton Collection et ayant appartenu à Martin-Pierre Marsick[4].

Créations[modifier | modifier le code]

  • Création de la Sonate pour violon seul, de Murray Adaskin
  • Création du Double concerto pour violon, violoncelle et orchestre, d'Omar Daniel
  • Création américaine de Synapse, de Philippe Manoury en octobre 2011

Prix[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Les enregistrements de James Ehnes sont majoritairement publiés par les labels Analekta et Les Disques SRC. Leurs sorties discographiques ont souvent été récompensées : 6 Prix Juno, prix de ADISQ, Grammy Award, Prix Gramophone.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive des enregistrements de James Ehnes

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]