Cédric (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Cédric est une série de bande dessinée humoristique belge de Raoul Cauvin au scénario et Laudec au dessin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Maries-Roses, la mère de Cédric, est mère au foyer. Au bout du tome 17, elle travaille à mi-temps dans une boulangerie. Elle essaye régulièrement d'éviter les disputes entre son mari et son père. Elle adore Cédric même si, parfois, il la met dans tous ses états. Elle sait se montrer sévère envers son fils, comme quand il doit aller promener le chien d'une voisine. Robert, le père de Cédric, est vendeur de tapis. Il a rencontré sa femme dans son magasin et il supporte mal son beau-père. Il est colérique et crie souvent après les autres. Ainsi, quand Cédric ramène son bulletin, il entre souvent dans une colère folle. Cependant, il peut donner de bons conseils à son fils lorsque celui-ci est dans le besoin.

Le grand-père de Cédric[modifier | modifier le code]

Jules Boudinet ou Rohart ("Pépé se mouille"), le grand-père de Cédric, déteste le mari de sa fille et il ne le lui cache pas. Toujours à lui chercher des noises, il menace souvent d'aller à l'hospice si on ne le traite pas correctement. Il dit que le père de Cédric est un vendeur de "carpettes", ce qui agace le père au plus haut point. Il partage une très grande complicité avec Cédric, son petit-fils. Toujours à lui raconter les histoires de sa jeunesse, il peut commettre des gaffes quelquefois. Par exemple, une fois, Cédric est au courant des difficultés financières de ses parents ; il va donc demander un emploi dans tous les commerces de la ville pour gagner de l'argent, bien qu'il n'ait que huit ans ! Les péripéties de son petit-fils provoquent fréquemment de spectaculaires crises de rires, qui se prolongent parfois jusque sur la tombe de sa défunte épouse à qui il va régulièrement parler. Il aime regarder la télé, bien qu'il s'endort parfois devant.

Chen[modifier | modifier le code]

Cédric tombe amoureux de celle-ci, une Chinoise, lorsqu'elle arrive à son école au troisième tome. Il devient possessif et jaloux si un autre garçon s'approche d'elle ou lui parle d'elle. Chen est agacée par Cédric, mais elle est tout de même son amie. Elle joue souvent à la corde à sauter avec une bande de filles. Elle porte généralement une veste rouge à boutons et au col jaune, une petite jupe rouge, des chaussettes blanches, des chaussures rouges et une culotte blanche. Cédric fait tout pour lui plaire, mais elle ne s'en rend même pas compte. Nicolas d'Aulnay des Charentes du Ventou a aussi des vues sur elle. Comme celui-ci est riche, il ne se prive pas pour lui offrir le moindre cadeau : balades à cheval, soirée costumée... Mais Chen est indifférente envers tous les garçons. Toutefois, les évènements suivants laissent penser qu'elle serait tombée sous le charme de Cédric : dans le gag "Tomahawk et mocassins" du tome 17 "Qui a éteint la lumière ?", alors que l'enfant vraiment crédule gagne (accidentellement) «le premier prix de danse» à une fête de l'école, la Chinoise le félicite en l'embrassant sur la joue (elle réitèrera cet évènement plusieurs fois pour le féliciter des choses bonnes ou formidables qu'il fera). À la fin du tome 23 "Je veux l'épouser !", alors que Lily (voir la section "Autres personnages") est gravement malade et que Cédric et tous ses copains lui offrent des cadeaux de Noël, pour le remercier du «merveilleux Noël» qu'il lui a fait vivre, elle embrasse torridement son amoureux… sur la bouche ! Mais tout cela s'arrête au stade d'une hypothèse assez plausible. Il n'empêche que plus les histoires se publient, plus la réciprocité de cet amour semble concrète. L'une des particularités de Chen est son accent : elle prononce les "r" "l".

Lily[modifier | modifier le code]

C'est une jeune fille qui apparaît pour la première fois à la fin du tome 22 "Elle est moche". Asthmatique, elle est folle amoureuse de Cédric ; elle est assez têtue et peut être brutale, voire méchante, si elle n'arrive pas à obtenir l'attention de Cédric (tome 23 "Je veux l'épouser" : elle mord Christian). Elle a une mère, mais on ne sait rien de son père, ses parents étant divorcés. Elle a des cheveux roux et elle est plus jeune que Cédric. Ce qui est surprenant, c'est qu'elle s'entend bien avec Chen. Cédric a la vie plus dure depuis son apparition, Lily rendant encore plus difficile sa déclaration d'amour à Chen. Son apparition crée une nouvelle dynamique entre les personnages de la série. Nicolas n'est plus autant présent dans les autres BD par la suite ; la série ne se concentre plus sur la concurrence entre Nicolas et Cédric comme avant. L'attention est portée vers Lily, Cédric et Chen. Malheureusement, de nombreuses personnes n'adhèrent pas à cette nouvelle dynamique. Aussi, elle aime vraiment manger du pondu avec du fufu et du dangudangu.

Mademoiselle Nelly[modifier | modifier le code]

C'est l'institutrice de Cédric. Ce dernier est amoureux d'elle dans les deux premiers tomes et se bat avec son professeur de gymnastique, Monsieur Olivier, pour obtenir ses faveurs. Il est excessivement jaloux du fiancé de son institutrice, à qui il joue des coups foireux plusieurs fois. Mademoiselle Nelly est blonde et très gentille. Elle est toujours prévenante avec les enfants même si elle ne se laisse pas faire. On ne les voit plus, ni elle, ni Monsieur Olivier, lorsque Lily arrive.

La relation entre mademoiselle Nelly et ses élèves est très forte puisque c'est elle qui confectionne les tenues et assure la mise en scène pour les pièces de théâtre qu'interprètent ses élèves. C'est elle que les enfants vont chercher pour soigner Chen qui s'est blessée lors d'une chute. Elle organise des manifestations sportives, des sorties à la plage ou des classes de neige. Les enfants ont également une très grande affection pour elle puisqu'ils se cotisent pour lui offrir un bouquet de fleurs pour son anniversaire, ou se déplacent à son domicile lorsqu'elle a le pied dans le plâtre pour suivre le programme. En outre, c'est mademoiselle Nelly qui est désignée déléguée de classe à l'unanimité par ses élèves (à cause de "la guerre des affiches").

Christian[modifier | modifier le code]

C'est le meilleur ami de Cédric. Il a une soeur, Adeline, qui est dans la même classe que Christian. Il l'aide souvent à trouver des plans pour séduire Chen. Il a des lunettes et se plaint souvent quand Cédric les casse. Il est assez peureux même si c'est un bon ami. Il refuse par exemple d'aller promener Caligula avec Cédric ou d'aller avec lui chez sa marraine qui adore les chats. Il aide Cédric à fabriquer un buste de Chen pour son anniversaire : il prend des photos d'elle de face, de profil et de dos. Il rappelle souvent à Cédric que sa sœur est dingue de lui, mais Cédric réplique en disant toujours que sa sœur est moche. Évidemment, Christian se vexe (il lui donne parfois une baffe) et part. Christian est aussi amoureux de Caprice, une jeune africaine, sa passion est l'athlétisme, pour se rapprocher d'elle il la chronomètre souvent ou court avec elle.

Analyse[modifier | modifier le code]

La famille de Cédric[modifier | modifier le code]

La famille de Cédric est unie malgré les disputes fréquentes qui jalonnent les albums. En règle générale, cela part d'une réflexion de Cédric sur l'un de ses problèmes quotidiens. C'est avec son grand-père que Cédric s'entend le mieux ; il lui confie tous ses secrets. Le passé de la famille de Cédric est plus ou moins flou. En effet, on apprend dans un album que ses parents se sont rencontrés lors d'un achat de tapis pour la grand-mère de Cédric, aujourd'hui décédée ; Marie-Rose était allée acheter un tapis et a alors fait la connaissance de Robert, vendeur à ce magasin. Il y a d'ailleurs une confusion autour du nom de la grand-mère maternelle de Cédric, parfois appelée Germaine ou Mathilde. De même, s'il apparaît clairement que Marie-Rose a pris le nom de famille de Robert, le nom de jeune fille de la mère de Cédric n'est pas clairement défini (parfois "Boudinet" ou encore "Rohart"). Cédric a aussi une cousine du nom de Yolande Carfavelle qui est très différente de lui. Elle apparaît comme une citadine très maniérée et hautaine. Il la surnomme le "yéti" en raison de son caractère insupportable.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Outre Christian et Nicolas (le camarade de classe qui se dispute souvent avec Cédric et ce, même avant l'arrivée de Chen), une nouvelle fille vient faire son entrée à la fin du tome 22 "Elle est moche!!" en la personne de Lily, nouvelle voisine qui tombe immédiatement sous le charme de Cédric. Parmi les personnages récurrents, il y a également Manu, jeune garçon accro à la télévision qui tente "d'aider" Cédric en lui exposant des plans dragues vus dans des films ; Monsieur Olivier, professeur de gymnastique de l'école que Cédric n'aime pas beaucoup car celui-ci était - tout comme Cédric - tombé sous le charme de mademoiselle Nelly, l'institutrice ; le psychologue attaché à l'école ; le vicaire qui dirige la troupe de scouts locale qui aura également beaucoup de démêlés avec Cédric ; Adeline, sœur de Christian qui semble également sous le charme de Cédric ; et, enfin, le fiancé de mademoiselle Nelly.

L'espace-temps[modifier | modifier le code]

Si la cousine de Cédric apparaît comme une citadine, c'est que Cédric semble résider dans une commune qui semble porter le nom de Blangy ( Tome 2: Classes de neige). Si le déroulement des albums ne nous permet pas de situer avec précision l'emplacement présumé du village, on peut penser qu'il s'agit de Blangy-sur-Ternoise dans le Pas-de-Calais, car, dans la série télévisée, on peut voir une plaque d'immatriculation de voiture portant le numéro départemental "62" au-dessus du lit de Cédric, le "62" étant le numéro départemental du Pas-de-Calais. La présence d'une « baraque à frites », très fréquentée par la famille, conforte l'idée que le village de Cédric se situe dans le Nord. La commune se situe non loin de Paris, Chen disant être venue depuis Paris en taxi, après avoir pris l'avion pour la capitale, et la commune de Blangy-sur-Ternoise est à moins de 2 heures de route de Paris. Cependant dans le tome 2 (Classe de neige), Félix (un ami de Cédric) dit que ses parents, ses grands-parents, sa cousine, sa tante et sa sœur sont "montés" à Paris. Ce qui pourrait insinuer que la commune où réside Cédric se situe au sud de la capitale. Le terme "montés à Paris" se dit également dans le Nord.

La personnalité de Cédric[modifier | modifier le code]

Cédric est un enfant dans la moyenne de son âge. Il est particulièrement grincheux et même colérique. Ses crises peuvent le rendre violent, si bien qu'il intimide quiconque l'énerve. Cependant, il prend souvent conscience de ses fautes et cherche à se rattraper, montrant de la générosité. Son amour pour Chen le pousse à faire absolument n'importe quoi pour l'impressionner, ce qui est le thème de la plupart des histoires. En général, ses tentatives sont des échecs... Lorsque des garçons tournent autour de Chen, Cédric devient fou de jalousie (c'est ce qui engendre la majorité de ses crises de colère). Il n'aime pas beaucoup l'école, mais il dispose d'un esprit vif et d'une astuce à toute épreuve. Il sait tirer parti des faiblesses de son entourage et exploiter les opportunités qui se présentent à lui, en particulier quand il s'agit de présenter son bulletin scolaire, qui constitue l'un des gags récurrents de la série, ou encore lorsqu'il veut se faire de l'argent de poche relativement rapidement (en général au détriment de son grand-père, qui inexorablement se dit qu'il « ira loin »). Cédric a souvent des traits de caractère et des pensées extrêmement égocentriques (à rapprocher de ses tendances caractérielles) et machistes. Bien que le dépassement de ces attitudes constitue généralement le nœud de la morale du scénario, le garçon ne donne pas particulièrement l'impression d'apprendre de ses erreurs puisque son égoïsme et ses comportements ou réactions désagréables peuvent ressortir exactement en l'état dans une aventure ultérieure, comme si rien n'avait changé. Cela s'observe particulièrement au cours de la série animée.

Expressions récurrentes[modifier | modifier le code]

  • Le grand-père:

"Il ira loin" : en réaction aux ruses que son petit-fils a déployées pour parvenir à ses fin. " Le vendeur de carpettes" : à l'attention de son gendre. " Tu sais pas ce que tu as raté" : en parlant des facéties de Cédric à la photo de sa défunte épouse, ou devant sa tombe.

  • Marie-Rose, la mère de Cédric:

"Va savoir!" : à son mari qui se demande comment le grand-père parvient à faire étudier Cédric. "On s'est encore fait avoir ?!" : sur un ton moqueur, à son père qui vient de se faire berner par Cédric.

Publication[modifier | modifier le code]

DVD (Citel), Éditions dérivées (Hachette Jeunesse, Fleurus, Lavigne), Jeux vidéo (Anuman Interactive-Atari), Jeux jouets (Winning Moves), Textiles (Benjamin), Alimentaire (Révillon, Chocolat Jacques).

Albums[modifier | modifier le code]

Au total, 27 tomes ont été publiés aux Éditions Dupuis et diffusés à plus de 8 millions d'exemplaires (en 2006, par exemple, 200 000 exemplaires du 21e album intitulé On rêvasse ont été vendus en quelques mois). Cédric a un lectorat de fidèles.

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, les gags de Cédric paraissent chaque semaine dans le magazine hebdomadaire belge Spirou. Il y paru pour la 1re fois le 23 décembre 1986, dans le numéro 2 541 "spécial Noël". Et pendant tout un temps dans "Le journal de Mickey" hebdomadaire français pour les jeunes de 7 à 14 ans. Apparait aussi toutes les semaines dans Télé Star.

Les Aventures dans la Bibliothèque rose[modifier | modifier le code]

C'est en 2002 que Cédric y fait sa première apparition dans un livre relié sans images. Ils comptent aujourd'hui 23 titres. Et 1,8 million d’exemplaires vendus depuis 2002 (20 premiers titres)(Source )

  • 1 - Moi, j'aime l'école (2002)
  • 2 - Mon papa est astronaute (2002)
  • 3 - La fête de l'école (2002)
  • 4 - Roulez jeunesse ! (2002)
  • 5 - La photo (2002)
  • 6 - J'aime pas les vacances (2003)
  • 7 - Maladie d'amour (2003)
  • 8 - Tout est dans la tête (2003)
  • 9 - Des rollers à tout prix (2004)
  • 10 - Votez pour moi ! (2004)
  • 11 - Nos amies les bêtes (2004)
  • 12 - Pépé boude (2004)
  • 13 - Dîner-surprise (2005)
  • 14 - Amour et trottinette (2005)
  • 15 - Le grand plongeon (2005)
  • 16 - Copains, copines (2005)
  • 17 - Sacrés tempéraments ! (2006)
  • 18 - Marché conclu (2006)
  • 19 - Quel casse tête, l'amour ! (2007)
  • 20 - La grande course (2007)
  • 21 - Je ne suis pas une fille (2009)
  • 22 - La guerre des portables (2009)
  • 23 - Des vacances de rêve (2010)

Jeux Vidéo[modifier | modifier le code]

  • Cedric : L'Anniversaire de Chen, sorti le 4 juillet 2008 uniquement sur DS.

- C'est un jeu mettant en scène Cédric. Il doit tout faire pour convaincre ses parents pour assister à l'anniversaire de Chen, à cause d'un mauvais bulletin, avec 6 mini-jeux différents, il fera tout pour aller à l'anniversaire de la petite chinoise. À réserver aux inconditionnels de la série.

- Editeur : Anuman Interactive

- Développeur : Atari

- Type : Action / Puzzle-Game

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Cédric inaugure sa carrière à la télévision en septembre 2001 sur Canal J et vingt jours après sur France 3, avec une série de dessins animés, adaptation plus ou moins libre des albums parus (disponible en DVD).

Remarque: Dans les dessins animés Chen a perdu son léger défaut de prononciation( le R prononcé L), sauf dans l'épisode de son arrivée à l'école.

Les épisodes ne se passent pas en temps réel mais sont narrés par Cédric à la manière d'un journal intime (Il en a un d'ailleurs). Chaque épisode se conclut par la réplique suivante prononcée par Cédric : « Quand même, quelle vie on mène quand on a huit ans », prononcée avant qu'il ne s'endorme. À chaque fois, avant de s'endormir, il range son journal intime dans sa table de nuit.

Il existe aujourd'hui 12 volumes regroupés en 3 saisons.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Diffusion du dessin animé dans 56 pays.
  • BD traduite en 9 langues.
  • 85 % de notoriété auprès des 6-14 ans
  • 8 millions d’albums vendus depuis la création de la série

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]