Sophie (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sophie.
Sophie
Série
Scénario Jidéhem
Vicq
Dessin Jidéhem
Genre(s) Franco-Belge

Personnages principaux Sophie Karamazout
Le professeur Karamazout
Starter
Pipette

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Nb. d’albums 20

Prépublication Spirou

Sophie est une série de bande dessinée franco-belge créée en 1965 par Jidéhem dans le no 1408 du journal Spirou. Les scénarios sont coécrits par Vicq de La Bulle du silence à Sophie et Compagnie.

Elle met en scène Sophie Karamazout, une petite fille sans peur qui lutte contre des bandits qui veulent voler les inventions de son père[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis 1957, Jidéhem illustre la chronique automobile du Journal de Spirou avec le personnage Starter ; ce personnage vit même ses propres aventures en bande dessinée, toujours sous l'égide de Jidéhem. En 1964, dans le troisième épisode des aventures de Starter, L'Œuf de Karamazout, pré-publié dans le Journal de Spirou (no 1345 du 23 janvier 1964 au no 1365 du 11 juin 1964), apparaît le personnage de Sophie.

À partir de 1965, Sophie devient l'héroïne à part entière d'une série de courts récits (10 au total), Les Bonheurs de Sophie dont le premier, L'Œuf de bouvreuil, paraît dans Spirou no 1408. Jidéhem, alors assistant d'André Franquin principalement pour la série Gaston, va peu à peu arrêter sa collaboration avec celui-ci pour se consacrer uniquement à Sophie[2]. Dans plusieurs histoires, il est aidé par Vicq au scénario.

Ce n'est qu'en 1968 qu'elle vit enfin sa première grande aventure en solo : Sophie et l’Esprit frappeur, pré-publiée en feuilleton dans Spirou no 1583 à no 1590, immédiatement suivie de Qui fait peur à Zoé ? (Spirou no 1591 à no 1612). Elle fait aussi la couverture des nos 1583, 1591, 1596 et 1611. La même année, les éditions Dupuis décident de publier la série sous forme d'albums[1]. Les aventures de Starter où apparaît Sophie, L'Œuf de Karamazout et La Bulle du silence (pré-publiée en 1965) sont les premières publiées . La Maison d’en face (parue en 1963 dans Spirou no 1297 à no 1318), à laquelle Jidéhem ajoute ultérieurement des dessins pour en faire une histoire raconté par Starter et Pipette, sera aussi intégré en 1972 dans la série Sophie.

L'histoire à suivre intitulée Sophie et le Rayon Kâ est publiée en 1970 du no 1667 au no 1688 ; la même année est publiée une histoire complète de six planches et Sophie fait par trois fois la couverture du journal. L'année suivante est publiée Sophie et le Cube qui parle du no 1724 au no 1736, puis des histoires complètes de quatre, six et huit planches ; elle fait deux fois la couverture.

En 1972, est publiée La Tiare de Matlotl Halatomatl du no 1803 au no 1819, plus une histoire complète de six planches et deux de quatre planches plus une couverture d'une numéro du journal. En 1973 est publiée Le Douanier Rousseau du no 1858 au no 1871, plus une histoire complète de huit planches, deux de six planches et deux couvertures. L'année suivante est publiée du no 1906 au no 1911 L’Haleine du dragon, plus deux histoires complètes de huit planches.

La seule publication de l'année 1975 est une histoire complète de six planches. Les publications reprennent l'année suivante avec deux histoires de neuf planches, une de huit planches et trois de six planches, ainsi que quatre couvertures. En 1977 sont publiées deux histoires à suivre : la première intitulée Les Quatre Saisons du no 2030 (dont elle fait aussi la couverture) au no 2048 et la deuxième intitulée Sophie et l'Inspecteur Céleste du no 2057 (dont elle fait aussi la couverture) au no 2058, plus une histoire complète de huit planches. L'année suivante est publiée la seconde partie de Sophie et l'Inspecteur Céleste du no 2090 (dont elle fait aussi la couverture) au no 2093 puis du no 2105 au no 2106 ainsi que des histoires de six, huit et dix planches.

L'histoire à suivre Sophie et Donald Mac Donald est publiée en 1979 du no 2154 au no 2174, suivie de deux histoires complètes de six et huit planches et deux couvertures du journal. En 1981 sont publiées deux histoires complètes de six planches, l'année suivante une histoire complète de onze planches.

La série ne fait sa réapparition dans le journal qu'en 1989 avec l'histoire à suivre Don Giovanni publiée du no 2687 au no 2695. Elle revient deux ans plus tard avec L'Odyssée du U 522 publiée du no 2764 au no 2775 et une dernière fois en 1994 avec Le Tombeau des glyphes, publiée du no 2948 au no 2957.

Personnage[modifier | modifier le code]

Dans la durée de sa série, Sophie a un cheveux noirs attachés avec deux arcs. En été, Elle porte un chapeau avec un ruban, un peu à court, manches bouffantes et le ruban rouge, culottes bouffantes blanches, des chaussettes blanches et des chaussures noires.

Personnages[modifier | modifier le code]

Le personnage principal de la série est Sophie Karamazout, une gentille et espiègle petite fille. Son père est un inventeur dont les créations intéressent beaucoup les bandits.

Starter, personnage créé par Jidéhem pour animer la chronique auto de Spirou, devient un personnage à part entière de la série et va aider Sophie et son père avec sa connaissance de la mécanique automobile. Pipette est un spécialiste des deux-roues, lui aussi présent dans la chronique auto.

Parmi les personnages secondaires, on trouve Joseph, le majordome des Karamazout qui risque sa vie avec les inventions de son patron, Zoé, une voiture intelligente qui a Pipette pour propriétaire, Ptikochonof, le plus redoutable des bandits qui tente de s'emparer des inventions de M. Karamazout pour devenir riche, et le petit Bernard, un jeune garçon toujours malheureux.

Histoires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoires courtes de Sophie.
  1. L'Œuf de Karamazout (1964)
  2. L'Œuf de bouvreuil (1965)
  3. La Bulle du silence (1965)
  4. Le Voleur du parc (1965)
  5. Le Puits magique (1965)
  6. Poisson d'avril (1966)
  7. La Pelle mécanique (1966)
  8. Le Bonhomme de neige (1966)
  9. Calamity Sophie (1967)
  10. Lord Nelson (1967)
  11. Le Trombone de la bonté (1967)
  12. Figarossi glacier (1968)
  13. Le Poisson volant (1968)
  14. Sophie et l'Esprit frappeur (1968)
  15. Qui fait peur à Zoé ? (1968)
  16. Sophie kidnappée (1969)
  17. L'Ichtyologue (1969)
  18. Les Deux Vœux (1969)
  19. Sophie et le Rayon Kâ (1969)
  20. Le Scaphandrier (1970)
  21. Sophie et le Cube qui parle (1971)
  22. Carrosseries en vrac (1971)
  23. Titre inconnu (1971)
  24. Titre inconnu (1971)
  25. Titre inconnu (1971)
  26. Titre inconnu (1971)
  27. La Tiare de Matlotl Halatomatl (1972)
  28. La Maison d'en face (1972)[3]
  29. Sophie en Provence (1973)
  30. Titre inconnu (1973)
  31. Sophie et le Douanier Rousseau (1974)
  32. Le Buste disparu (1973)
  33. Titre inconnu (1973)
  34. L'Haleine du dragon (1974)
  35. Sophie et le Parlotl (1974)
  36. Titre inconnu (1974)
  37. Titre inconnu (1975)
  38. Sophie et les Schtroumpfs (1976)
  39. Titre inconnu (1976)
  40. Titre inconnu (1976)
  41. Drôle de balle ! (1976)
  42. Mystère dans le brouillard (1976)
  43. Titre inconnu (1976)
  44. Les Quatre Saisons (1977)
  45. Sophie et l'Inspecteur Céleste (1977)
  46. 1925 (1977)
  47. Sophie et le Père Labulle (1977)
  48. Histoire de neige (1978)
  49. Sophie et la Fête à Oscar (1979)
  50. L'Avion supersonique (1979)
  51. Sophie et Donald Mac Donald (1979)
  52. Chaussures chauffantes (1981)
  53. La Rivière en folie (1981)[4]
  54. La Rolls de 38 (1982)[5]
  55. Don Giovanni (1989)
  56. L'Odyssée du U 522 (1991)
  57. Le Tombeau des glyphes (1994)

Albums[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse,‎ janvier 2001, 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2), p. 727
  2. Numa Sadoul, Et Franquin créa la Gaffe, Bruxelles, Dargaud,‎ 1986, 208 p. (ISBN 2-87178-000-5), p. 157
  3. Première version publiée en 1963 dans la série Starter.
  4. Dernier scénario écrit par Vicq pour la série, avant sa mort en 1989.
  5. Seul scénario de la sérieécrit par Mittéï.
  6. Collectif, Trésors de la bande dessinée : BDM, Villorba, Editions de l'Amateur,‎ octobre 2008, 1295 p. (ISBN 978-2-85917-491-0), p. 747

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse,‎ janvier 2001, 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2)
  • Collectif, Trésors de la bande dessinée : BDM, Villorba, Editions de l'Amateur,‎ octobre 2008, 1295 p. (ISBN 978-2-85917-491-0)
  • Numa Sadoul, Et Franquin créa la Gaffe, Bruxelles, Dargaud,‎ 1986, 208 p. (ISBN 2-87178-000-5)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]