Les Nombrils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Nombrils
Série
Scénario Dubuc
Dessin Delaf
Genre(s) humoristique

Personnages principaux Jenny
Vicky
Karine

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue originale français
Éditeur Dupuis
Nb. d’albums 6

Prépublication Safarir
Spirou HeBDo

Les Nombrils est une série de bande dessinée scénarisée par Delaf et Dubuc et dessinée par Delaf.

C'est dans le magazine Safarir, en 2004, que sont publiés pour la première fois et mensuellement Les Nombrils. La série québécoise est ensuite proposée et acceptée aux éditions Dupuis, qui la publie dans toute la francophonie : d'abord dans le journal de Spirou, puis en albums.

Concept[modifier | modifier le code]

Format[modifier | modifier le code]

La série est principalement constituée de gags en une page. Toutefois, la plupart font évoluer l'histoire globale. Au fil du temps la série a évolué pour une intrigue un peu plus grave. Les tomes se finissent donc régulièrement par des pages faisant plus fortement évoluer l'histoire, quitte à abandonner l'humour.

Les auteurs ont eux-mêmes reconnu que dans les premiers tomes, le fil rouge était partiellement improvisé, alors que dans les derniers tomes, les gags sont construits pour faire avancer une intrigue prévue à l'avance. Pour cette raison, la prépublication du tome 6 a été mise en pause : les auteurs préfèrent préparer les 25 dernières pages sans les publier, afin de pouvoir toutes les retoucher en fonction des autres[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Nombrils raconte la vie de trois lycéennes : Karine, une gentille maigrichonne timide, Jenny, une adolescente magnifique mais simple d'esprit, et Vicky, une autre belle fille manipulatrice et prétentieuse. Au début de la série, les deux belles sont quasiment interchangeables, à part le fait que Jenny est plus idiote. Plus tard, leurs environnements familiaux très différents jouent un rôle.

Les trois filles forment en apparence un groupe d'amies, mais de plus près il est visible que Jenny et Vicky traitent Karine comme leur faire-valoir. Dans ce but, elles brisent les relations de Karine avec toute autre personne.

Thèmes abordés[modifier | modifier le code]

La série est principalement féminine au sens où les trois personnages principaux sont des filles. Toutefois, Les Nombrils s'adresse à tous genres de publics : filles et garçons, adolescents et adultes. Si Les Nombrils se fait parfois reprocher de prôner l'hypersexualisation, il n'en est rien. Loin d'être superficielle, elle met simplement en scène des stéréotypes de son époque, tout en traitant de thèmes très sérieux : l'intimidation, l'alccolisme, la drogue, l'homosexualité, le rejet, le suicide, etc.

Les intrigues concernent souvent les jeux de séductions entre adolescents. La sexualité en revanche est surtout présente sous forme de quiproquos ou fausses rumeurs. Une page assez révélatrice des personnalités montre Karine un préservatif parfumé à la main parce qu'elle s'est trompée de distributeur. Vicky prétend qu'il lui appartient. On apprend que tout le monde admet que Karine est vierge parce que les garçons ne s'intéressent pas à elle, mais Vicky l'est probablement aussi parce qu'elle rejette les garçons à ses pieds et ne s'intéresse qu'à ceux qui lui sont inaccessibles[2].

La série est très ancrée dans le monde contemporain. Les personnages principaux utilisent Facebook (nommé explicitement), et savent se servir de Google pour rechercher les secrets des autres (cela ne marche pas avec Albin, son vrai nom, Alain Delon, renvoyant à son homonyme célèbre).

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Les lycéens[modifier | modifier le code]

  • Jenny (tous les tomes) est une très belle fille rousse (considérée comme la plus belle fille de l'école), aux yeux verts comme son inséparable chapeau, mais très stupide… Elle a le « Q.I d'une crotte de nez » d'après sa sœur Jenna, qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Elle a un petit frère noir qui semble être le fils caché de Will (le père de Vicky), et une mère qui passe sa vie à boire pour oublier Will. Quant à son petit frère, elle le nourrit avec du Cola en guise de lait. Elle est pauvre (elle dort sur un matelas dans sa chambre). Elle et Karine étaient à l'origine voisines, et déjà très amies, mais furent séparées suite au déménagement de Jenny. Toutes deux se sont ensuite retrouvées au collège, mais Jenny avait entre temps rencontré Vicky, qui était devenue sa nouvelle meilleure amie. Karine elle-même pense que Jenny est très gentille mais facilement influençable par Vicky, tandis qu'Albin la méprise à cause de sa stupidité. Dans le tome 5, lors du conflit entre Karine et Vicky, elle choisit initialement Karine ; les trois filles finiront par se réconcilier. Elle a déjà eu un chien : Accessoire, qui était assorti à ses bottes, mais ce dernier a eu un malheureux accident (elle l'avait accroché à la moto de John-John, et vous devinez ce qu'il lui est arrivé). Depuis, elle a un chat, Accessoire no 2. On le voit dormir dans une boite de pizza puis dans un micro-onde. On découvre dans le tome 6 qu'elle est attirée par Hugo plus que Jean-Franky.
  • Vicky (tous les tomes) est une fille très belle. Dans le « classement des plus belles filles du lycée » elle se place deuxième, juste après Jenny. C'est une noire métissée, aux yeux bleus et aux cheveux bruns et bouclés, qu'elle noue toujours avec un bandeau. Une image (tome 5, page 25, case 9) montre qu'elle a un piercing à la langue. Elle est manipulatrice, assez intelligente (bien que peu cultivée : Dan se moque d'elle parce qu'elle ignore qui est Alain Delon), et égoïste. Ses parents étant riches, elle ne recourt jamais au vol, et désapprouve quand Jenny le fait. Elle a une sœur aînée, Rebecca, et un frère caché, une mère elle aussi manipulatrice et un père qui trompe sa femme. Il fut un temps où Vicky était grosse, et elle passait ses vacances dans un camp d'anglais ; c'est pourquoi sa sœur l'appelle souvent "bouboule" (ce que Vicky déteste). Il faut noter que la famille de Vicky l'encourage à se comporter en manipulatrice aguicheuse, et que sa mère et sa sœur la critiquent parce qu'elle est moins douée qu'elles dans ce domaine. À la fin du tome 5, Jenny révèle à Karine que Vicky s'en veut d'avoir été méchante avec elle, selon son journal intime. Elle se fait probablement passer pour plus méchante qu'elle ne l'est. Vicky tombera vraiment amoureuse pour la première fois dans le tome 6.
  • Karine (tous les tomes) est la véritable héroïne de cette série. Elle est trop grande, trop maigre, trop gentille, trop moche, trop naïve et amoureuse de Dan, que ses deux copines ne laissent pas approcher et dont elles gâchent sans cesse les rendez-vous. Dans le tome 3, alors qu'elle sort avec Dan, les amis de celui-ci essaient de la rapprocher de Mélanie parce qu'ils devinent que la relation de Karine avec Vicky et Jenny est malsaine. Mélanie en profite pour séduire Dan à l'insu de Karine. À la fin du tome 4, après la défaite de Mélanie, elle ne pardonne pas à Dan, et devient la petite amie d'Albin. Par la même occasion, elle se colore les cheveux en noir et s'habille entièrement en noir, lui donnant un côté assez gothique. Dans le tome 5, elle commence à devenir assez rebelle, et se laisse beaucoup moins manipuler par Jenny et Vicky. Elle entre dans le groupe de rock d'Albin ("Albin & les Albinos") en tant que choriste officielle. Elle se braque envers Jenny, Vicky et Dan quand ceux-ci lui présentent des coupures de presse selon lesquelles Albin a été accusé de meurtre. Mais finalement, après le départ de Dan pour les États-Unis, elle se réconcilie avec Vicky et Jenny. On découvre dans le tome 6 qu'elle est toujours amoureuse de Dan, et non d'Albin.
  • Dan (T1-T5) est un jeune garçon gentil, mais moins naïf que Karine ne l'était. Celui-ci est attiré par Karine malgré son physique maigrichon, tandis que Karine ressent la même chose pour lui. Il finit par sortir avec elle à partir de la dernière page du tome 1. Cependant, il est découvert dans le tome 3 qu'il l'a quittée pour une autre, Mélanie, qui a manipulé Dan en lui faisant croire que Karine est une menteuse. À la fin du tome 4, il découvre que Mélanie est une manipulatrice ambitieuse. Dans le tome 5, il décide de partir à New York.

La famille[modifier | modifier le code]

  • Will, le père de Vicky : Adolescent (vers les années 1980), il était le président du conseil étudiant et adulé de toutes les filles. Son slogan était : "I, Will, I will !" — en français : Moi, Will, je le ferai. Il aurait un faible pour les "rouquines". Des années plus tard, il se maria et devint président de société d'une riche entreprise; ayant conservé son slogan. Mais un gag du tome 4 laisse penser qu'il trompe sa femme avec une assistante. On laisse aussi supposer qu'il aurait eu une aventure avec la mère de Jenny.
  • Kate, la mère de Vicky est une femme moderne, plutôt belle qui s'occupe plus de Vicky que de sa fille ainée, et notamment de son alimentation. Rebecca est sa fille préférée jusqu'à que Vicky rencontre James, leur nouveau voisin. Son nom est révélé dans le 6e tome, à la page 13, à la première case.
  • Rebecca (T2-T6) est la grande sœur de Vicky, elle est assez moqueuse et cruelle envers sa petite sœur.
  • Jenna (T2-T6) est la petite sœur de Jenny; elle est beaucoup moins stupide que sa grande sœur et quelques pages laissent sous-entendre qu'elle veut sortir avec John-John. C'est elle qui s'occupe le plus de leur petit frère.
  • Serge est le père de Karine. Comme sa femme, il aime ce qui est "simple" : les changements lui font peur. Comme tous les membres de la famille de Karine, il est fan de bananes (sa cuisine en est remplie : tableau banane, affiche Banania, magnet Banane...)
  • David est le frère de Karine, c'est dans le tome 6 que l'on mentionne son nom. Il joue un rôle assez faible dans l'histoire. Garçon de son âge typique, il s'intéresse aux jeux vidéo et au sexe, ce qui est une de ses causes de chamailleries avec Karine.

Autres[modifier | modifier le code]

  • John-John (T1-T2-T3) (on le voit également dans la dernière page,dernière case à droite du tome 4). John-John est le gars le plus beau du lycée d'après Jenny et Vicky. Seule Karine connait son secret : il porte un casque pour cacher le visage de son frère siamois qui ne veut pas subir une opération.
  • Murphy (tous les tomes) est un jeune garçon recouvert de boutons d'acné à la figure (mais on découvre dans le tome 4 que sans son acné, il est l'équivalent de Jenny au masculin). Il menace toujours de se suicider quand il n'obtient pas quelque chose, généralement pour sortir avec Karine. Pour cette raison, Jenny et Vicky le désignent comme « le dépressif ». Alors qu'il a toujours un béguin pour Jenny (un gag souvent utilisé dans les pages du journal de Spirou est que coucher avec Jenny est son plus grand rêve, et le pire cauchemar de Jenny, Vicky est sa deuxième obtion, ou en dernier recours pour Karine, il réussit finalement à sortir avec une petite amie moche, Lizon. Assez important dans les tomes 1 et 2, il perdra de l'importance au tome 3 jusqu'à presque disparaître dans les tomes 4 et 5, et on peut découvrir qu'il est amoureux de Lizon .
  • Lizon (T2-T6) est une jeune fille très moche (mais qui l'accepte) qui voit d'un très mauvais œil le fait que son petit copain, Murphy, qu'elle aime réellement, fantasme sur Vicky et Jenny.
  • Mélanie (T2-T4-T5-T6) C'est une fille très engagée. Elle est capable d'agir comme une garce envers ses proches, et soulage sa conscience par des actions altruistes dans d'autres domaines, ce qui explique ses actions envers l'Afrique et les animaux. Elle a réussi à courtiser Dan en le convainquant de se joindre à elle sur un voyage en Afrique, en tant que bénévole pour aider à creuser un puits. Il lui a fallu pour cela tenir Karine éloignée de Dan, en se faisant passer pour son amie tout en influençant Dan. Elle réussit à la fin du tome 3, ce qui a entraîné la rupture de Dan et Karine. Son voyage en Afrique a permis d'"officialiser" sa relation avec Dan, comme on peut le voir tome 4, page 38. Lors de son retour, elle est devenue la star de l'école, ce qui a rendu Jenny et Vicky jalouses.
Voulant se débarrasser de Dan, elle essaie, pour avoir bonne conscience et ne pas perdre la face, de faire porter la faute de sa relation avec Dan à Karine. Elle profite de son allergie aux arachides pour accuser celle-ci de tentative de meurtre. Mais le plan de Mélanie s'est retourné contre elle même grâce à Karine, Jenny et Vicky à la fin du tome 4, lorsque la vérité éclate au grand jour, ce qui conduit à son expulsion de l'école.
Dans le tome 5, elle tente de se faire pardonner de Karine, mais est repoussée. Elle est ensuite déclarée dans le coma après être tombée d'un pont. Karine croit avoir provoqué une tentative de suicide, mais quand elle se réveille, Mélanie dit avoir été poussée par quelqu'un qui a dit d'une voix sinistre qu'il "veut faire un monde meilleur" (voir Albin).
  • Albin (T4-T5-T6) (de son vrai nom Alain Delon, ce qui complique parfois les choses) est un musicien albinos (du groupe "Albin et les Albinos") qui aide Karine à reprendre confiance en elle en lui chantant des chansons sur sa personnalité. Il sort avec Karine à la fin du tome 4. Dans le tome 5, on apprend que celui-ci a eu un passé judiciaire, ce qu'il n'avoue pas à Karine et ses amis, mais ce qui est découvert par Dan et Vicky dans le tome 5. Lorsqu'il était enfant, il était persécuté par ses camarades de classe à cause de ses cheveux blancs. Le chalet dans lequel sa classe séjournait a brûlé, et il a été accusé d'avoir lui-même mis le feu en disant qu'il voulait "faire un monde meilleur". Il a toutefois été innocenté.
Mais à la fin du tome 5, le fait que Mélanie ait entendu la même phrase quand elle a été poussée du pont la pousse à nouveau à s'inquiéter à son sujet.
Dans le tome 6, Albin évoque plusieurs fois le fait qu'il pourrait résoudre les problèmes de Karine en tuant Vicky. Toutefois, si la menace de mort suffit à la tenir éloignée, il n'aura pas besoin de passer à l'acte, il n'est pas coupable.
  • Vinko (T6) , membre du groupe Les Albinos. C'e'st le meilleur ami d'Albin Il a été gravement brûlé au visage pendant sa sortie à la classe des neiges avec Albin.
  • Mégane (T6), nouvelle voisine de Vicky. Envoyée en colonie avec Vicky, elle passe son temps à l'embêter et la surnomme "Barbie". Par exemple, elle la clashe en lui demandant si son maquillage dans la piscine c'est pour draguer les poissons. Ou bien elle demande si le string qui dépasse, elle pense que ça fait cool ou c'est un pari perdu. Mais Vicky ne peut pas se passer d'elle. Son frère plaît à Vicky, ce qui déplaît à Mégane. Quand Mégane embrasse Vicky, Vicky décide de se tenir éloignée d'elle. Vicky n'arrive cependant pas à l'oublier, la vue de Mégane lui donnant des palpitations et autres symptômes que Karine lui avait décrits comme d'indéniables signes du sentiment amoureux. Lorsqu'on va tenter de l'assassiner, elle dira qu'elle a pensé à un baiser qui n'était pas celui de James, mais celui de Mégane.
  • James (T6), nouveau voisin de Vicky, frère de Mégane. Vicky et sa sœur, Rebecca, le trouvent vraiment beau et se le disputent. James emmène souvent Rebecca faire un tour dans sa Porsche décapotable au grand désespoir de Vicky. Mais on apprend dans l'une des planches que Rebecca ne plait pas à James et qu'il a refusé de l'embrasser. Elle rompt alors tout contact avec lui; Vicky en profite pour se jouer de James. Il rêve de devenir avocat et d'ouvrir son cabinet comme son père ; il aime les blockbusters comme Hulk et adore écouter le Top 50. Vicky aura découvert tout cela par l'intermédiaire de Mégane. Elle en profitera pour laisser croire à James qu'elle a les mêmes goûts que lui.
  • Hugo (T4-T6), Hugo était le vice-président du lycée pendant cette année scolaire. Il était aussi le meilleur ami de Fred (voir la description ci-dessous). À la fin du tome 4 on voit qu'il a gagné la capsule pour aller voir Chris Daryl et ses abdos en concert à L.A., les auteurs n'ont jamais révélé ce qui s'était passé ensuite. Il n’apparaît pas dans le tome 5, mais il va faire son grand retour dans le tome 6, où l'on apprend dans une planche de Spirou qu'il s'est fait voler la capsule et ne l'a jamais retrouvée. Cependant un gag suppose que c'est le coach de sport qui la lui a volée. Hugo est assez moche et, comme la plupart des garçons, a un faible pour Jenny. Il se rapproche d'elle dans le tome 6.
  • Fred (T4), président du lycée pendant l'année, très 8/10 d'après Jenny, qui est sortie avec lui dans le tome 4. Vicky faisait tout pour le voler à Jenny dans le tome 4 pour pouvoir être la 'First Lady' du lycée. On apprend finalement qu'il était amoureux de Mélanie.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Différents producteurs ont été choisis pour adapter la bande dessinée, d'une part en un film d'animation, d'autre part en film classique.

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Pour qui tu te prends ? (2006)
  2. Sale temps pour les moches (2007)
  3. Les Liens de l'amitié (2008)
  4. Duel de belles (2009)
  5. Un couple d'enfer (2011)
  6. Un été trop mortel ! (2013)

Intégrales :

  1. Jeunes, belles et vaches (2010) (L'intégrale reprend les tomes 1 à 4)

Édition de poche du tome 5 :

  1. Noir cauchemar
  2. Rouge enfer
  3. Blanc albinos

Publication[modifier | modifier le code]

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Dupuis : tomes 1 à 6 (première édition des tomes 1 à 6).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Courier des lecteurs de Spirou mag n°3918 du 15 mai 2013
  2. Tome 2, page 25

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel